Thomas Piketty, économiste star.

2 octobre 2019. Date de la venue de l’économiste star Thomas Piketty à Grenoble. « Star » est un adjectif peu qualifié pour ce spécialiste de renommée internationale ; mais l’affubler de ce surnom permet de revêtir l’économie d’un aspect rock’n’roll. Et Thomas Piketty lui-même le clame : il veut que cette science soit accessible au plus grand nombre. A la suite de son livre « Le Capital au XXIème siècle » en 2013, il avait multiplié les conférences et les rencontres  prestigieuses, de celles avec  les conseillers économiques de Barack Obama.

Aujourd’hui sort son nouveau livre : « Capital et Idéologie ».

Thomas Piketty explique les données d’un des graphiques parus dans son dernier livre « Capital et Idéologie », à l’occasion de sa conférence donnée le 2 octobre 2019 à l’UGA.

Dans ce dernier livre, Thomas Piketty aborde les problèmes latents sociétaux qui selon lui « pourrissent » le système économique pouvant mettre à mal plusieurs générations : inégalité de l’impôt sur les successions, mépris de l’inévitable refondation du système éducatif.

Il développe les pistes de solutions qu’une social-démocratie pourrait apporter.

Par exemple, diffuser généreusement le savoir permettrait aux sociétés d’être richement assouvies et d’exploiter ainsi le meilleur de leurs potentialités.

Finalement cette ode ,simple, à l’économie, que Thomas Piketty présente, vise à refonder un système en s’inspirant de celui des pays nordiques (Suède, Norvège), ou de certains modèles hindous.

Il trouve dans l’accroissement de la population un point positif : la volonté de ses membres de trouver des solutions pour s’auto-réguler.  

La présentation de Thomas Piketty est appréciable pour trois choses :
Son raisonnement complexe, expliqué simplement ; des conclusions de bon-sens évidentes ( il s’offusque que les pays « soumis » verse aux pays esclavagistes, une indemnité colossale) ; un homme totalement effacé pour laisser entièrement place, au seul contenu de sa pensée.

Fanny Bancillon

Publié par magrenobloise

Webmagazine

%d blogueurs aiment cette page :