Le discours d’Emmanuel Macron : Dîner en tête-à-tête. (2)

La période de confinement, la tristesse qu’engendre la mort d’un personne, l’effort quotidien des soignants, les couacs du gouvernement ; tous ces facteurs ont obligé Emmanuel Macron à emprunter, lors de son discours le 13 avril dernier, une vision humaniste. Il prouve son humanité aux Français en envisageant le réel avec amour. Voici la deuxième partie de cette analyse « Dîner en tête-à-tête ».

La direction du pouvoir
Le Président se détache du gouvernement. Il expose indirectement le rôle de son pouvoir de Président en déléguant l’entière responsabilité du travail à son gouvernement. C’est à ce moment là qu’il évoque la présentation future du premier Ministre concernant « le plan d’organisation de l’après 11 mai et les détails d’organisation de notre vie quotidienne ». Dans la phrase citée il touche sentimentalement ses auditeurs en accolant l’adjectif possessif « notre » aux termes « vie quotidienne ». Cet adjectif unie le Président et ses auditeurs.

Une philosophie…
Politique
Emmanuel Macron évoque son incertitude face à la situation. Il qualifie la difficulté de l’exercice par cette phrase : « Nous avons donc dû parer à l’urgence, prendre des décisions difficiles à partir d’informations partielles, souvent changeantes, nous adapter sans cesse, (car ce virus était inconnu et il porte encore aujourd’hui beaucoup de mystères). ». En fin de discours, il la paraphrase en la ciselant : « Il nous faut aujourd’hui décider et agir en tenant compte des incertitudes ». Elle peut ainsi se transformer en adage philosophique.  Il esquisse une promesse politique future : investir massivement dans la recherche.

Economique
Le Président évoque la reprise de l’épidémie en Chine (actualité chaude, tombée le jour même du discours). Il cite : « la fermeture de leur économie ». La vision de cette qualification renvoie les pays à une logique purement économique. Il aurait sans doute pu parler du nombre de nouveaux morts, de la nécessité de préserver les citoyens par le reconfinement. Ces optiques auraient relevées d’une vision plus humaniste d’un Président envers son peuple.

Utilisation de pronoms
Au trois-quart de son discours, Emmanuel Macron emploie de nombreuses fois le pronom personnel « Nous » : « Nous voilà tous solidaires ». Le Président parle à demi-mots, il se tient les mains. Il qualifie sa vision du monde, et de la France particulièrement, de «  vivante » et « créatrice ». Ce passage est particulièrement émouvant et récité à merveille. Il emploie ensuite le pronom « Je », pour la deuxième fois de son discours pour évoquer son travail ; la première fois étant lorsqu’il s’engage personnellement à surveiller les banques.

Futures Stratégies politiques

Géopolitique
Le Président évoque sa vision géopolitique : un monde fragmenté, des relations altérées. En effet, les Etats-Unis veulent cesser de financer l’OMS accusée d’être gouverné par les Chinois ; la crise a mis au grand jour le manque de solidarité entre les Etats membres de l’Europe, et notamment vis-à-vis de l’Italie ; le Président appelle à la solidarité en demandant l’annulation de la dettes Africaine et invite ainsi, indirectement, les Chinois à faire de même. Il évoque sa volonté de redorer l’industrie et le savoir-faire Français. C’est également la vision politique d’Arnaud Montebourg.

Politique européenne
Le Président évoque l’Europe sous ces termes : « Notre Europe ». Il nous unie à cet objet commun. Il argumente sur la nécessité de son existence en évoquant l’investissement massif, permis grâce à l’Europe, dans deux axes majeurs ayant émergé de la crise : la recherche scientifique et nos aînés.

La valeur de travail
Le Président pose la question du sens du travail et de son utilité en évoquant cette phrase historique : « Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. ». Il lance ainsi, au regard de cette crise, un débat sur l’évolution du paradigme du travail. Cela soulève en creux les questions suivantes : « Quelle utilité as le travail d’une personne dans la société ? Quelle est sa place pour la servir ? Quel maillon est-il dans cette chaîne qui vise à faire avancer la société humaine ? Quelles activités sont les plus importantes pour faire vivre la société ? » .

La politique Macronienne
Le Président connaît les failles de la société. Il évoque les solutions très clairement, de façon évidente, en cinq mots : « planifier, sobriété carbone, la prévention, la résilience ». Il aborde ensuite son propre renouvellement. Son langage emprunte un lexique tourné vers le spirituel. Il ne nomme personne ; il parle d’une reconstruction française qui sera rendue possible grâce aux « composantes » du pays. Ce mot est assimilable aux composants de Chimie, des substances invisibles dotées de propriétés. Il souhaite bâtir un projet dans la « Concorde ». C’est un mot pilier, fondateur dans son discours car il représente la France. Il met en image sa volonté créatrice. Le Président parle également de « chemin ».

Esthétique de la relation, esthétique du langage
Macron noue, en parlant, une relation « amoureuse » avec les téléspectateurs, avec les Français. Il leur fait la cour. Il touche la fibre sentimentale qui constitue l’immanence de la vie elle-même. Son discours s’apparente à un discours intime, une relation transparente, fusionnelle.

La volonté commune du soin, la bienveillance envers autrui, est ce que l’on partage d’abord en famille, au sein d’un couple, d’une amitié forte. C’est cette relation qu’Emmanuel Macron reformule en cette fin de discours. Il pourrait s’adresser à Brigitte à travers ses mots.

Fanny Bancillon

Sources pour cet article :
MichelOnfray.com
YouTube – IHU – Méditerranée Infection
France Culture – 09/04/202 – Boris Cyrulnik « On est dans la résilience, pas encore dans la résistance » ; 13/04/2020 « La nuit j’écrirai des soleils »
France Culture – 14/04/2020 – Frederic Says « Pour Emmanuel Macron, le bonheur est dans l’après »
Friedrich Nietzsche – Ainsi parlait Zarathoustra

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :