International : Des gisements d’hydrocarbures convoités en mer Méditerranée au coeur de tensions internationales

Mardi 11 août 2020, le magazine Marianne informait qu’un navire de recherche sismique turc (d’exploration sous-marine) était dépêché en Méditerranée orientale lundi 10 août, dans une zone exclusive revendiquée par la Grèce, pour explorer des sols riches en hydrocarbures.

L’Oruç Reiss, un navire de recherches sismiques turc a été dépêchée en Méditerranée orientale lundi 10 août, dans une zone riche en hydrocarbure « située entre les îles de Crète dans le sud de la Grèce, de Chypre et au large de la ville turque d’Antalya ». La Grèce, qui désapprouve cette recherche, revendique des droits exclusifs sur cette zone maritime mais « la Turquie [récuse] la délimitation de l’espace maritime grec [et] veut sa part du gâteau ».

Ces dernières années, de vastes gisements gaziers auraient été découverts dans cette partie maritime, aiguisant l’intérêt de l’Egypte et d’Israël, en plus de ceux de la Grèce, de Chypre et de la Turquie.

Le 6 août, la Grèce et l’Egypte ont signé un accord comprenant une « délimitation des zones maritimes entre [les] deux pays ». La Turquie a perçu une provocation dans cet accord et a répondu immédiatement de façon militaire. Son navire est escorté par plusieurs autres et se situe « sur la ligne même définie par l’accord entre la Grèce et l’Egypte ».

Angelos Syrigos, Député de Nouvelle Démocratie (le parti de droite conservatrice qui gouverne la Grèce), et Professeur de droit international à l’Université Panteion d’Athènes, voit en cette action « une Turquie aux visées expansionnistes affichées ».

Le Figaro informait jeudi 13 août du déploiement militaire français en méditerranée confirmant que « La France s’en mêl[ait] » comme l’indiquait mardi Marianne. Elle a déployé temporairement « deux chasseurs Rafale et deux bâtiments de guerre […] en vue de faire « respecter le droit international ». Israël a également envoyé des hélicoptères sur la base de Paphos à Chypre.

Le Pentagone s’est inquiété jeudi 13 août du soutien apporté par la France à la Grèce, dans un contexte « moins que coopératif » entre la France et Ankara.

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :