Grenoble – Vaste fumisterie

Hier, mardi 26 août 2020, une opération de la police nationale s’est effectuée dans le quartier de Mistral, l’un des quartiers les plus sensibles de Grenoble. Un parmi lesquels : Mistral, Teisseire, Malherbe, le Village Olympique, Arlequin, Taillefer, l’Abbaye, St Martin d’Hères, Echirolles, et bien d’autres. Dans ces zones, ce sont des délinquants qui font la loi. Avant-hier, ils publiaient par provocation deux vidéos sur les réseaux sociaux dans lesquelles on les voyait arborant fièrement leur armes de guerre sur le terrain de jeux des enfants signe que la drogue qui a implanté ces zones et qui rapporte tant d’argent a prix la place des jeux enfantins, des jeux innocents. Pendant ce temps-là ces caïds détruisent les âmes et font la loi avec leur drogue, avec leurs armes. Le Ministre de l’Intérieur, le Préfet de l’Isère et l’élue à la « tranquilité publique » se sont offusqués de ces images qui sont pour le moins insupportables et insupportablement provocantes. Une troupe de la police nationale a donc été envoyée mais ainsi que l’énonce si bien nos confrères du Dauphiné Libéré : « c’était une opération de communication ». En effet ces policiers sur place sont restés une demi-heure, « deux scooters ont été saisis et une cinquantaine de consommateurs de stupéfiants ont été contrôlés ». Le préfet reconnaît officiellement que ses équipes connaissent chaque coin et recoin de ces immeubles, de ces étages, de ces caves, de ses sous-terrains infâmes et fumeux. A l’entendre on croirait que ces paroles nous assurent que rien dans ces endroits ne s’y trouvent. Mais cet homme en costard a peur d’intervenir, de se confronter réellement aux caïds ! Pourquoi n’envoient-ils pas l’armée ? Pourquoi toutes ces bandes de délinquants ne finit-t-elle pas dans la cours de Vars afin d’être encadrées par les militaires et subir des exercices physiques pour qu’ils intègrent l’armée que leur violence, leur haine, leur colère se transforme en une énergie au service de l’Etat et non pas contre l’Etat. Ce matin, ces hommes nous rient au nez. Ils savent qu’ils détiennent ces quartiers, ils savent que cette visite était une visite cordiale et que rien ne changera. Ce sera même pire car ils se réaffirmeront davantage.Personne n’a jamais réussi à enlever cette pègre et rien n’y personne ne pourra changer quoi que ce soit. Plus personne ne prend ses responsabilités et on voit ce qu’il en coûte quand on joue avec la vie des gens : il y a des morts. L’Etat laisse faire, c’est une honte. C’est à nouveau, un scandale d’Etat. 

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :