France – La Résistance dans le Vercors et la figure historique de Léa Blain

Dans un article du Dauphiné Libéré, Eve Moulinier relate l’histoire d’une jeune femme résistante dénommée Léa Blain. Fille d’ouvrier, elle entra en résistance en 1942 et s’occupa « des liaisons et du camouflage des réfractaires au S.T.O. « 

D’après Wikipédia, « Le service du travail obligatoire (STO) fut, durant l’occupation de la France par l’Allemagne nazie, la réquisition et le transfert vers l’Allemagne de centaines de milliers de travailleurs français contre leur gré, afin de participer à l’effort de guerre allemand que les revers militaires contraignaient à être sans cesse grandissant (usines, agriculture, chemins de fer, etc.). L’Allemagne nazie imposa au gouvernement de Vichy la mise en place du STO, pour essayer de compenser le manque de main-d’œuvre dû à l’envoi d’un grand nombre de soldats allemands sur le front de l’Est, où la situation ne cessait de se dégrader. De fait, les travailleurs forcés français sont les seuls d’Europe à avoir été requis par les lois de leur propre État, et non pas par une ordonnance allemande. C’est une conséquence indirecte de la plus grande autonomie négociée par le gouvernement de Vichy comparativement aux autres pays occupés, qui ne disposaient plus de gouvernement propre. [….] Les travaux de recherche citent le chiffre de 1 500 000 Français — prisonniers, réquisitionnés du STO, volontaires — qui auraient travaillé en Allemagne entre 1942 et 1945. »

Durant la guerre, Léa Blain est chiffreuse/codeuse de l’équipe radio de la mission Eucalyptus du Special Operations Executive (SOE). Cette mission qui a eu lieu à Saint-Martin-en-Vercors dans la Drôme « doit évaluer la situation dans le massif, instruire les maquisards à l’utilisation des armes parachutées, les former au combat de type guérilla. »

En 1944, elle rejoint la Compagnie Goderville dans le Vercors, dirigée par le « Capitaine Goderville » qui est en réalité Jean Prévost, normalien, journaliste et écrivain. Il emprunte ce nom en souvenir du village natal de son père.

Le Vercors est cerné par l’armée allemande. Grâce aux fines connaissances du résistant Louis Bouchier, la Compagnie se réfugie au-dessus du hameau de La Rivière dans la Grotte des Fées encore inconnue des cartes d’état-major.

Le Vercors s’apaisant, la Compagnie sort du repaire. Le 29 juillet un groupe part pour Villard-de-Lans et un deuxième dont fait partie Prévost, part pour Grenoble. Ils n’ont pas d’armes excepté Jean Veyrat, un résistant qui possède un pistolet.

Le premier groupe, tombe sur une vingtaine de soldats allemands qui font aussitôt feu. Léa Blain est tuée d’une balle dans la tête à la Croix des Glovettes sur les hauteurs de Villard-de-Lans le 1er août 1944.

Le second groupe s’engage dans les Gorges d’Engins, ils atteignent le pont Charvet où ils tombent sur des soldats allemands qui les abattent aussitôt à la mitrailleuse. Les cinq hommes sont tués sur le coup. Seul le corps de Jean Prévost sera retrouvé dans le lit du torrent, ses compagnons restant sur la route.

La Compagnie Goderville a souvent réclamé le parachutage d’armes lourdes, demandes restées lettre morte de la part des alliés et du Bureau central de renseignement et d’action (BCRA) d’Alger indique le site du Musée de la Résistance de Grenoble.

Sources :
Le Dauphiné Libéré – Isère : qui était Léa Blain, jeune résistante martyre du Vercors, tuée en août 1944 ?
Wikipédia – Léa Blain
Wikipédia – Jean Prévost
Musée de la Résistance – Mission Eucalyptus
Musée de la Résistance – Parcours de Jean Prévost (Goderville) et de ses compagnons

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :