Monde – Banksy où la perversion de l’histoire

En cette fin du mois d’août, nous apprenions dans les médias, l’intervention d’un navire militant dirigée par Pia Klemp et financé par le street-artiste Banksy intitulé « Louise Michel ». Par ce symbole Banksy signe notre arrêt de mort.

Qui est Louise Michel ?

Louise Michel fut dénommée « Enjolras » par Victor Hugo. Elle fut une institutrice, militante et anarchiste française, attachée aux idées féministes. Elle fut l’une des figures majeures de la Commune de Paris. Elle fut la première à arborer le drapeau noir ; elle le popularisa au sein du mouvement libertaire.

Par l’utilisation de ce symbole Banksy l’anonyme tourne en dérision la France et son histoire, il utilise les symboles, les arts, les créations les plus nobles, celles qui ont construits l’histoire pour les tourner en dérision. C’est ainsi qu’il a agit pour les tableaux de Van Gogh.

« En 2005, lors de son exposition Crude Oils, il détourne des tableaux de Claude Monet ou de Vincent van Gogh et à cette occasion, il libère deux cents rats. »peut-on lire sur Wikipédia.

Il n’a d’ailleurs pas de respect pour nos ancêtres de l’humanité. Là encore il tourne en dérision leurs constructions :

Ceci est l’installation Stonehenge fabriquée à partir de toilettes de chantier lors du festival de Glastonbury en 2007.

Quant au nom donné à ce bateau qui porte le nom de Louise Michel, s’il avait été lui-même Louise Michel il aurait construit une école dans ces pays accablés par la guerre, la famine. Par son action il ne fait qu’accentuer les guerres, les tensions entre les pays. Il tourne en dérision et détruit les symboles de l’histoire. Il veut que l’on glorifie un art qui n’est même pas noble, c’est-à-dire difficile à travailler, à peaufiner, qui demande rigueur, précision, savoir-faire, minutie et nous fait culpabiliser de notre non-humanité. Est-ce humain que d’agir de la sorte ? Est-ce humain que de faire croire à ces êtres désespérés que nous pouvons les accueillir sur notre sol et que nous sommes méchants de ne pas vouloir le faire ? Je ne le pense pas. Banksy devrait avoir honte d’ériger des tags en art, d’appeler un bateau à vocation militaire français, auquel la France ne souscrit pas, Louise Michel et de faire passer son peuple pour les méchants. Banksy trahit le peuple français, lui qui ne l’est pas. Il fait parti d’un pays qui a voté le Brexit à majorité mais veut instaurer sa loi chez nous. Il n’écoute pas le peuple, il n’est pas en accord avec le peuple. De plus, en France, l’état est catastrophique, misérable. C’est une « guerre » sociale, économique, qui se prépare et nous devons penser à notre peuple, au peuple français. D’autres l’ont fait avant nous, les Romains, les Rois de France. Tous l’ont fait et ont agit de la sorte. Pourquoi l’ordre du monde et l’ordre des choses se sont inversés ? Pourquoi avons-nous honte de prendre soin de notre peuple ?

Ces ONG flirtent sur les émotions du peuple pour que nous accueillons toute la misère du monde. Cela n’est plus possible. Dans un de ses spectacles, Jérémy Ferrari le dénonce.

Il n’est pas besoin d’aller bien loin pour voir la violence et le désastre, il suffit d’aller dans les quartiers des villes, ces zones de guerre de trafics, pour être aussi accueilli par les armes.

Banksy par son action incite les peuples en misère à risquer leur vie. Il ne cherche en aucun cas à rétablir la paix dans leurs pays, et c’est pourtant ce qu’il devrait faire. Cela serait une action politique digne de Louise Michel. Libérer les peuples.



Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :