France – Interview de Jean Castex – Un tournant historique

Dans une interview livrée ce jour au Figaro, le Ministre de l’Economie Jean Castex développe le Plan de relance et évoque sa façon d’envisager la France de l’avenir. Une France, prête pour 2030.
Le Président de la République Française, Emmanuel Macron, a négocié 100 000 milliards d’euros auprès de l’Union Européenne. Ils seront dépensés pour : « l’écologie, la compétitivité, la solidarité ».

Cette interview s’est déroulée à Matignon.

L’hôtel de Matignon est depuis 1935 la résidence officielle et le lieu de travail du chef du gouvernement français. Il s’agit d’un hôtel particulier du xviiie siècle ayant appartenu à différentes familles aristocratiques, comme les Montmorency ou des célébrités, tel Talleyrand en 1807, avant d’être confisqué puis acheté par l’État français en 1922. Le bâtiment comporte à l’arrière un parc de trois hectares. Les médias emploie le terme « Matignon » pour désigner le Premier ministre, ou ses services.

Au cours de cet entretien, il expliqua la stratégie de dépenses engagée par l’Etat :

« Un premier tiers, soit 30 milliards d’euros sera d’abord consacré à accélérer le verdissement de notre économie, de nos mode de production, de transports et de consommation et la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre. Cela s’appliquera à la rénovation thermique des bâtiments, aux investissements dans les infrastructures et dans la mobilité verte, au développement de technologies vertes à la stratégie hydrogène*. Le volet vert du plan de relance inclura aussi des mesures ambitieuses en faveur de la transition agricole et de l’économie circulaire*, de la biodiversité et de la lutte contre artificialisation des sols.* »

Puis « 35 milliards d’euros à rendre la France plus compétitive et plus souveraine. les impôts de production baisseront de 10 milliards en 2021 et de 10 milliards en 2022, et cet allègement sera définitif. Cette mesure est majeure notamment pour protéger notre industrie. Le manque à gagner pour les collectivités locales, qui touchaient les recettes de ces impôt, sera intégralement compensé. Le plan contient aussi des dispositions concernant le renforcement des fonds propres des entreprises, notamment les entreprises de taille intermédiaire, qui innovent et exportent. Nous allons également engager un quatrième programme d’investissement d’avenir (PIA), qui sera tourné vers les secteurs stratégiques tels que la santé, l’agroalimentaire ou encore les technologies du numérique. »

« Le troisième volet de ce plan sera dédié à la cohésion sociale et territoriale. Il s’agit d’investissements massifs dans les équipements hospitaliers, l’accélération du déploiement de la fibre ou la construction de logements. La priorité des priorités c’es l’emploi des jeunes : 6.5 milliards d’euros y seront consacrés. Il s’agit de moyens inédits, notamment pour les aides à l’embauche qui ont été dévoilés en juillet et son en vigueur depuis le début août. Avec les mesures que nous prenons, jamais il n’aura été aussi peu coûteux dans ce pays d’engager un apprenti ou un jeune en alternance. Pour les publics les éloignés de l’emploi, nous allons bâtir 500 000 solutions pour les jeunes, soit via des parcours d’insertion aux métiers d’avenir, en lien avec les région, soit par des formations qualifiantes. Pour l’ensemble des Français, le dispositif d’activité partielle de longue durée, ouvert à toutes les entreprises des secteurs en difficulté, doit permettre au cours des prochains mois de former les salariés tout en préservant leur emploi. Former et embaucher plutôt que licencier, voilà ce que permettra notre plan.

Le Premier Ministre a fait savoir qu’il se reconnaissait dans la notion de patriotisme économique. Pour la relance, l’Etat compte sur chacun: « Nous avons besoin à la fois de confiance collective et de l’engagement de chacun : les entreprises, les partenaires sociaux, les collectivités locales… Le plan ne produira son plein effet que si tout le monde joue le jeu. Nous préparons la France de 2030.  » indique-t-il.

Concernant l’ensauvagement de la société, le Premier Ministre tempère, mais annonce toutefois un « renforcement de la police » ainsi qu’une « augmentation des moyens de la justice [grâce] à des emplois supplémentaires de greffiers et de magistrats d’ici la fin de l’année. En 2021, nous amplifierons cette tendance ».

Gérald Darmanin a fait savoir en début de semaine la France été à son plus haut niveau d’alerte concernant le risque de terrorisme. Le Premier Ministre rappelle qu’en France 8000 personnes sont fichées S. Suite à cela, il donne son avis concernant la liberté d’expression en France :

« J’ai été Charlie et je suis Charlie plus que jamais. Ce journal est le symbole de la liberté d’expression. La défense de la liberté d’expression doit se traduire par la ferme condamnation de ceux qui lui ont porté lâchement atteinte. Je ne pense pas que, dans notre pays, la liberté d’expression soit en recul ou menacée. Si des groupes de pression veulent s’aventurer à réduire la liberté d’expression, ils me trouveront d’ailleurs sur leur chemin pour la préserver. Le procès s’est ouvert hier ; voyez qu’à la fin des fins, face à la barbarie et à la violence, face à tous ceux qui veulent saper le pacte républicain, c’est nous qui gagnons et qui gagnerons. « 

Il appelle au dépassement des clivages « pour travailler au service du pays. Le dépassement porté par le Président de la République est plus que jamais nécessaire » a-t-il fait savoir.

Quant à son opinion sur le paysage politique, l’éventuel rapprochement entre la Droite et LREM ainsi que l’intérêt des Français pour la politique il évoque la compréhension d’un tournant historique :

« Christian Estrosi porte des valeurs fondamentales sur lesquelles on se retrouve, en particulier face à la grave crise que nous traversons. Il faut se rassembler au service de la France.
Nous sous-estimons pas les Français. C’est un peuple politique, un peuple réfléchi. Un peuple qui se demande toujours qui est le mieux à même de porter la parole de la France dans un monde troublé et internationalisé. Qui est le mieux à même d’assurer leur protection et le développent de notre économie. Qui est le mieux à même de créer de la cohésion sociale comme territoriale. A nous de les convaincre que nous avons compris la situation, que nous y faisons face avec sérieux et dans le respect de chacun ; que les autres solutions qui pourraient s’offrir à eux ne sont pas les bonnes. C’est, avec le chef de l’Etat, notre responsabilité dans un moment très important de notre histoire collective. « 

Sources :
https://www.lefigaro.fr/politique/jean-castex-le-plan-de-relance-est-a-la-hauteur-de-la-situation-exceptionnelle-20200902

https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%B4tel_de_Matignon

Au sujet de l’hydrogène voir l’article de Front Populaire : https://frontpopulaire.fr/o/Content/co182344/comment-realiser-la-transition-ecologique

Hydrogène (CNRTL) : Corps simple, gazeux, très léger, incolore et inodore, dont l’atome, le plus simple de tous, est constitué par un seul proton et un seul électron (symbole H). Je crois que l’eau sera un jour employée comme combustible, que l’hydrogène et l’oxygène, qui la constituent, utilisés isolément ou simultanément, fourniront une source de chaleur et de lumière inépuisables et d’une intensité que la houille ne saurait avoir (Verne, Île myst.,1874, p. 318).Les deux seuls gaz que l’on emploie (…) pour gonfler les ballons sont : l’hydrogène, le gaz d’éclairage (Marchis, Nav. aér.,1904, p. 211) :


Economie circulaire :
http://www.toupie.org/Dictionnaire/Economie_circulaire.htm
https://frontpopulaire.fr/o/Content/co99740/les-monnaies-locales-peuvent-elles-relancer-l-economie

Artificialisation des sols (Wikipédia):
L’artificialisation du sol ou d’un milieu, d’un habitat naturel ou semi-naturel, est la perte des qualités qui sont celles d’un milieu naturel : sa naturalité, qualité qui inclut une capacité autoentretenue à abriter une certaine biodiversité, des cycles naturels (cycles du carbone, de l’azote, de l’eau, de l’oxygène…) et ses qualités biogéochimiques (puits de carbone par exemple).

L’artificialisation s’accompagne généralement d’une perte de capacité d’auto-cicatrisation de la part du milieu (moindre résilience écologique) et à titre d’exemple l’artificialisation de la nature dans les espaces verts, golfs, sur les talus routiers ou par l’éclairage artificiel peut respectivement induire des situations de piège écologique, d’impacts plus ou moins négatifs, de roadkill (animaux écrasés ou blessés par les véhicules), de nuisances et pollution lumineuse, etc.

Ainsi, en France en 2011, selon Nathalie Kosciusko-Morizet, alors ministre de l’Écologie, en moyenne 165 hectares, soit 1 650 000 m2 de milieux naturels et terrains agricoles sont détruits chaque jour et sont remplacés par des routes, des habitations, des zones d’activité, ce phénomène se nomme étalement urbain. Cette surface correspond à un plus de 6 hectares par heure ; soit 68 750 m2/h ou 19 m2/s. Un des objectifs de la Trame verte et bleue française (TVB / SRCE) est de limiter ce phénomène et en atténuer les conséquences1. Parallèlement à sa TVB, la Région Nord-Pas-de-Calais expérimente une directive régionale d’aménagement visant à lutter contre l’artificialisation du territoire par la périurbanisation. En Flandre belge en 2006, on estimait que durant 20 ans, la construction de lotissements avait consommé environ 10 hectares par jour, soit environ un 1 m2/s. La surface lotie a augmenté de 46 % en 20 ans, officialisant ainsi 1/4 quart du territoire flamand (1/5 de la Belgique était ainsi artificialisée en 2006).

Le 4 juillet 2018, le gouvernement français publie le Plan biodiversité, qui prévoit d’atteindre le « zéro artificialisation nette» et de «[publier], tous les ans, un état des lieux de la consommation d’espaces et [mettre] à la disposition des territoires et des citoyens des données transparentes et comparables à toutes les échelles territoriales ». Le 1er juillet 2019, un portail sur l’artificialisation visant à informer sur le phénomène est publié. Il met en outre à disposition des données communales et annuelles sur le territoire français permettant à des acteurs extérieurs de mieux s’approprier le phénomène. (Cette dernière ressource n’est pas accessible, le portail étant réservé à un certain public).

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :