Grenoble – Le Dauphiné Libéré diffuse l’interview de François Hollande

En marge du Tour de France, l’ancien Président de la République Française a accordé une interview au Dauphiné Libéré.

Dans les lignes du journal, il a rappelé que ce qui l’avait le plus touché, profondément, c’était la fierté nationale, l’élan national, que malheureusement la tuerie de Charlie Hebdo provoqua. Ce jour-là dit-il « La France, dans toute sa diversité, était dans la rue ».

Il indique que ce procès est nécessaire afin de faire toute la lumière sur ce qu’il s’est passé. « Il est nécessaire que les Français puissent avoir toutes les informations sur ce qu’il s’est passé. Ce procès doit aussi nous rappeler que si nous avons été vainqueurs, c’est parce que nous avons étés forts, c’est parce que nous avons été unis. »

L’ancien Président de la République Français dit également ceci :

« J’attends de ce procès que la mécanique terroriste puisse être démontée. Ne croyons pas que les accusés sont des complices de second ordre. Ils ont contribué eux-mêmes à faire commettre ces attentats. Je pense aussi que pour les Français, il faudra revenir sur toutes ces questions qui ont été débattues : qu’est-ce que le blasphème ? Pourquoi c’est un droit ? Que veut dire la laïcité ? Pourquoi il est inadmissible d’attaquer une femme ou un homme pour la religion qui est la sienne et pourquoi, néanmoins, il est possible de se moquer de Dieu et de toutes les religions. Autant de questions sur lesquelles les enseignants ont travaillé au moment des attentats et qu’ils auront, eux aussi, en cette période de rentrée scolaire, à présenter à leurs élèves. »

Il rappelle ensuite ce qu’est la liberté et la haine :

« Les journalistes de Charlie Hebdo ont voulu montrer qu’il ne devait pas y avoir d’autocensure. Ils veulent rappeler que la liberté doit être totale sans que la haine soit présente. La liberté, c’est de se moquer, la haine c’est de s’en prendre à des juifs parce qu’ils sont juifs, à des musulmans parce qu’ils sont musulmans ou à des chrétiens parce qu’ils sont chrétiens. » ; «C’est pourquoi l’esprit Charlie, c’est l’esprit qui vaut pour tout individu quelle que soit sa croyance ou sa religion. Cela fait partie de nos libertés fondamentales. »

Le Journaliste : Qu’en est-il de la menace en France ?
Le Président : « La menace qui demeure c’est celle d’individus isolés qui passent de la radicalisation à l’acte terroriste, comme à Strasbourg. »

Le Président évoque deux figures majeures du tour de France que sont Bernard Hinault, un combattant, un homme dur au mal, dit-il. J’aimais aussi beauccoup Laurent Fignon, un grand coureur. Il évoque aussi Bernard Thévenet qui « nous » avait redonné espoir, indique-t-il.

« Il est important pour lui que les grands événements se poursuivent, ce sont des événements populaires et gratuits » aimés de tous. Il évoque un attachement à l’humanité [à propos du papa de Julian Alaphilippe] auquel il tient particulièrement.

Info : https://c.ledauphine.com/societe/2020/09/03/francois-hollande-l-esprit-charlie-c-est-l-esprit-francais

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :