L’histoire de l’amour entre la France et la Turquie est-elle possible ?

Je m’appelle Fanny Bancillon, je suis née le 19 avril 1994 à Grenoble. Mes  parents Jacky et Sabine Bancillon ce sont rencontrés lorsqu’ils avaient trente ans. Ils se sont mariés dans une petite église au-dessus de Grenoble, il se sont réunis en montagne, ont fêté et ont scellé leur amour dans  un domaine que l’on appelle Quaix. De vastes étendues vertes illuminent les yeux, les champs et les prairies abondent. Les blés poussent et leur couleur d’or animent nos sens jusqu’au cœur. Que de plus bel endroit pour sceller un amour. Ils ont vieilli ensemble. Peu  après leur mariage, mes parents ont choisi de faire leur voyage de noce en Turquie. Ils ont découvert un pays imprégné de mille couleurs, l’odeur de la Terre, la magnificence de Sainte-Sophie, les chatoiements, la beauté des lieux. Ils furent sous le charme. Mon père, dont les intestins sont fragiles, n’a guère supporté les épices et fut malade. Mais je crois qu’ils furent comblé de bonheur. Il n’est qu’à voir leurs sourires sur les photos pour sentir et toucher du doigt la puissance d’un amour en terre orientale uni. Ils sont encore ensemble.

Aujourd’hui, avec tout cet enivrement et cette volonté d’acquérir toujours plus de richesses nous nous détruisons les uns les autres, comme l’ont fait nos ancêtres, comme l’ont fait d’autres peuples. Ne pouvons-nous pas retrouver un amour démocratique entre les nations pour que nous puissions s’unir à nouveau ensemble ? La mer doit-elle être le lieu de toutes les batailles ? Devons-nous nous détester sans cesse ? Quand cela va-t-il finir ? Nous voulons aimer chaque culture sur Terre, nous voulons nous découvrir intensément à chaque instant, nous voulons aimer les peuples, chacun, quel qu’il soit, nous voulons découvrir la richesse intérieure que chaque religion met en œuvre, nous voulons découvrir l’homme et la femme dans ce qu’elle a de plus beau et de plus précieux. Nous nous décimons pour entre-ouvrir la Terre. Serait-ce ce qu’elle voudrait ? Serait-ce ce que les dieux voudraient ? Je ne le crois pas. Nous sommes tous là, par l’amour de nos parents, par amour. Quand va-t-on mettre ce seul précepte en application ? Pourquoi l’Homme est-il si avide de tuer son prochain pour quelques miettes ? La Terre voudrait-elle qu’on la transforme en marchandise ? Sommes-nous incapables de la respecter ? De nous entretuer pour cela ? Pourquoi vouloir faire des richesses avec ce qui nous est donné ? Pourquoi vouloir transformer en argent ce qu’il y a de plus cher sur Terre et de plus beaux ? Quand est-ce que toute ces corruptions vont-cesser ? Ne pourrons-nous jamais vivre en paix ?

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :