France – Faits, chiffres et débats

France 2 proposait hier soir, jeudi 24 septembre 2020 une émission « Vous avez la parole » dans laquelle le Premier ministre pu notamment s’expliquer sur les mesures gouvernementales prises : covid, justice, citoyenneté. Retour sur quelques faits.

COVID
De nouvelles mesures gouvernementales ont été prises concernant le COVID et s’appliqueront dès samedi. Les mesures à suivre sont :

-Les bars fermeront au plus tard à 22h, et les préfets pourront décider de fermetures à des horaires encore plus avancés
-Les salles de sports et les gymnases doivent fermer
-La jauge des rassemblements est limitée à 1 000 personnes
-Fermeture des salles des fêtes
-Les grands événements déclarés comme les fêtes locales ou étudiantes sont interdits
-Le télétravail doit être favorisé

L’agglomération grenobloise est touchée. Une restauratrice intervient dans le Dauphiné Libéré se matin, elle évoque son incompréhension, le sacrifice obligé des restaurateurs. « Nous sommes des professionnels consciencieux, on respecte les règles, on peut nous faire confiance. » dit-elle « On est là pour apporter un peu de bonheur aux gens, transmettre notre savoir. On est des gens de terrain. Mais évidemment, c’est encore sur nous que cela tombe. [..] 22heures […] pour les bars c’est dans ces horaires qu’ils font l’essentiel de leur business. […] Je ne comprends pas quel est le problème du gouvernement avec les bars et les restaurants. Qu’est-ce qu’on lui a fait ? C’est de la persécution à ce stade ».

Nous nous sommes posés la question, qu’en est-il des chiffres ?

D’après le service communication du CHU Grenoble Alpes (exceptés cliniques) et sur émanation d’information de la direction, il y avait au jeudi 24 septembre après-midi : 61 personnes hospitalisées dont 16 en soins critiques.

« Depuis deux semaines il y a une hausse des patients covid au sein du CHU, mais le CHU s’organise pour prendre en charge les patients plus les autres patients qui ne sont pas covid. En réanimation nos lits sont occupés à 87% pour tous patients confondus. Sur la totalité des lits de réanimation il y a 26% de patients covid. Il y a encore de la place mais la population doit respecter les gestes barrières. » nous indique une employée du service.

Sur le territoire de l’Isère on constate une baisse du nombre de nouveaux patients :

Le 21/09 – Nombre de nouvelles hospitalisations : 32
Le 22/09 – (-12) : 20
Le 23/09 – 19
Le 24/09 – 18


Au 18/09 – On constate une augmentation du nombre de retours à la maison, une réaugmentation du nombre d’autres hospitalisation, une légère réaugmentation en réanimation et une stagnation voire une infime augmentation du nombre de décès à l’hôpital).

Sur ce graphique qui correspond au nombre de nouvelles hospitalisations sur le territoire grenoblois on constate :
21/09 – Nouvelles hospitalisations : 114
22/09 – Nouvelles hospitalisations : 104
23/09 – Nouvelles hospitalisations : 101
24/09 – Nouvelles hospitalisations : 92

Violence
Le Ministre de la justice Eric Dupont-Moretti est intervenu lors de l’émission. Il a indiqué que ces sujets (violence et d’autres) demandaient du temps et de la réflexion.
Des mesures ont été annoncé : une augmentation de 8% du budget de la justice, un recrutement de 900 personnes, une numérisation des moyens de la justice. La priorité de l’action gouvernementale est que la justice soit plus rapide et efficace. La France se situe en Europe au 23ème rang des moyens consacrés à la justice.

Le Ministre de la Justice a indiqué ce matin sur RTL, qu’un TIG (Travail d’Intérêt Général) pourra être effectué du jour au lendemain. Il a également évoqué une embauche de 2450 personnes.

Retour sur l’émission « Vous avez la parole »

https://www.france.tv/france-2/vous-avez-la-parole/1952579-emission-du-jeudi-24-septembre-2020.html

Dans le Dauphiné Libéré ce matin le père d’Adrien Pérez fait part de sa frustration quant au débat :
« Eux (les politiciens) peuvent passer sur toutes les chaînes de radio, d’émission télévisées [etc]. Nous, simples citoyens, la seule occasion qu’on aurait pû avoir pour dire ce que l’on pense, on n’a pas pu. On ne va pas faire pleurer la France, on veut que cela change. On n’est pas là pour faire du buzz, […] cette violence, il faut qu’on la punisse, il ne faut pas qu’elle reste impunie, on ne peut pas tous les jours se faire agresser n’importe où : sur le métro, sur un quai de tram, dans le tram, se faire planter des coups de couteaux dans le dos pour rien. C’est ça le problème. A par nous avoir parler qu’ils allaient augmenter les budgets, qu’on allait mettre plus de police. Oui et alors ? Ca va servir à quoi tout cela si on ne sert pas la visse au niveau de la délinquance ? Ce ne fera rien du tout. Et demain ce sera comme il y a deux ans, quand on a vécu la tragédie de mon fils nous avons essayé de faire changer les choses mais il n’y a rien qui change, il n’y a rien qui changera, en fait, ce sera toujours pareil. » Sa femme s’est exprimée dans les colonnes disant : « Il aurait fallu une émission pour la parole des citoyens ».

Le Maire de Béziers s’est exprimé il a rappelé que les quartiers avaient été investis par de l’argent et cela n’a rien changé. Il a donné l’exemple du quartier de la Devèze à Béziers . »On y trouve même des mains » m’avait-on dit un jour. Il en est de même à Grenoble. Les bâtiments gangrenés ont été détruits, les familles dispersées dans l’agglomération et aux alentours. De nouveaux bâtiments, de nouveaux quartiers ont été construits mais la violence, la drogue, et la place croissance de la religion dans ces quartiers s’accroissent et font la loi.

Le jeune femme intervenue sur France 2 du quartier Mistral parle de connivence ou de bonne entente entre policiers et délinquants : « Nous faisions du quad ensemble » dit-elle.

La femme de flic considère que son mari en tant que policier est un pion. Peut-être l’est-il mais un pion honorable surtout démuni et sans arme.

Le Ministre de l’Intérieur a annoncé ce matin une augmentation de la surveillance via le numérique. Le réel est ainsi délaissé au profit d’une surveillance et d’une vie numérisée. Pus personne n’ira sur le terrain, le réel, insalubre, violent, est quitté. Seul habité par les délinquants, les violents. Les policiers ne sont plus formés à la bataille, à la guerre, à la force armée, au sport. Ils n’agiront que si nécessaire et après coup. La surveillance, rendra la justice, ne sera plus que numérique et la vie dans le réel, finie.


Articles de faits réels à Grenoble :
RTL – Mort de deux jeunes du quartier Mistral à Grenoble : que s’est-il passé ?
France 24 – Kevin et Sofiane sauvagement assassinés : Le procès s’ouvre à Grenoble

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :