Lecture – Ernst Kantorowicz

Dans la conférence de Michel Onfray, le 30 août dernier, intitulée « le général de Gaulle toujours d’actualité », le philosophe évoque une lecture indispensable, et surtout applicable, celle d’ Ernst Kantorowicz, les deux corps du Roi, qui est un essai sur la théologie politique au Moyen-Age. C’est « le mystère de l’émergence, dans le cadre des monarchies de l’Occident chrétien, entre Xe et XVIIe siècle, au travers et au-delà de la personne physique du Prince, de cette personne politique indépendante de lui bien qu’incarnée en lui, et destinée à vivre un jour de sa vie propre sous le nom d’État. C’est l’alchimie théologico-politique qui a présidé à cette opération capitale que reconstitue l’ouvrage. La transmutation de la figure royale a pour point de départ le modèle des deux natures du Christ. Elle a pour moteur la rivalité mimétique à la faveur de laquelle le pouvoir séculier s’affirme en face de l’Église en s’emparant de ses attributs de corps mystique. Son accomplissement passe enfin par l’installation dans une perspective de perpétuité temporelle qui achève de conférer au corps politique invisible constitué par le Roi (et ses ancêtres et ses successeurs) et la communauté de ses sujets passés, présents et à venir une réalité légitime supérieure au corps de chair du même monarque. Avec une prodigieuse érudition, Ernst Kantorowicz éclaire les fondations métaphysiques de l’État moderne. Le savoir le plus spécialisé est au service ici de l’exhumation d’un des pans les plus secrets et les plus décisifs du «miracle européen». Il fait de ce chef-d’œuvre de l’histoire médiévale l’un des livres clés de nos origines. »

Pour résumer la pensée de Michel Onfray, nous pourrions dire que le Président en fonction doit oublier son corps privé et ne servir que le corps public, la fonction. « C’est ainsi, vous vous devez à l’Etat. Vous devez incarner l’image qui fait que vous serez respecté » dit le philosophe. Tout comme le pratique la Reine d’Angleterre depuis 68 ans.

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :