Tunisie – peine de mort

Le Figaro nous informe ce jour que le président Kais Saied s’est prononcé en faveur de la peine de mort. Il l’a fait savoir « lors d’un conseil de sécurité lundi 28 septembre » suite « à un meurtre d’une jeune femme ». « Rahma, 29 ans, disparue à la sortie de son travail, a été retrouvée la semaine passée près de l’autoroute entre le capitale, Tunis, et le quartier résidentiel de la marsa. Un suspect rapidement arrêté a fait des aveux, affirmant l’avoir tuée et avoir volé son téléphone, selon le ministère de l’Intérieur. Le président a dit « Chaque société a ses choix, nous avons nos principes, et le texte est là, […] en référence à l’article 7 du Code pénal » :

Article 7 La condamnation à mort est exécutée par pendaison. La condamnation à mort n’a pas lieu, à moins que le jugement n’en ait autrement ordonné, l’un des jours fériés déterminés par l’article 292 du code de procédure civile et commerciale.

« La Constitution tunisienne adoptée en 2014 et internationalement saluée, trois ans après la révolution, consacre le « droit à la vie » mais n’a pas aboli la peine de mort ». informe le quotidien.

Code pénal

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :