France – Néoféminisme

Dans un fabuleux article du Figaro, le journaliste Alexandre Devecchio relate la pensée de l’essai « Un coupable presque parfait » du philosophe Pascale Brucker. Il analyse le néoféminisme et voit dans ses revendications une opposition des deux sexes [c’est comme si elles voulaient la guerre pourrait-on dire]. Il rappelle le silence des femmes se revendiquant de ce mouvement lors des viols à Cologne. Il indique également que l’on agite un colonialisme passé, que des slogans tels que « Morts aux Blancs  » ou « Sibeth traîtresse à sa race » ont été scandés lors de la manifestation d’Assa Traoré. A en croire ses propos, un tournant à 200 degrés serait plus que jamais nécessaire.

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :