Grenoble – Covid

Hier, lundi 12 octobre le Dauphiné Libéré rapportait la plainte de nombreux habitants logeant le long des berges de l’Isère. La cause ? Des rassemblements de jeunes, depuis plusieurs semaines, jusqu’à plus de deux heures du matin voire quatre heures. La police, appelé, n’est pas intervenue. Sollicitée sur tous les fronts, elle ne put guère se rendre sur place faute d’effectifs. Les jeunes sont environ 120 et ne peuvent être à ce nombre délogés par une poignée de gardiens de la paix. Ce laisser-aller est incompréhensible pour les riverains. L’employée de police qui témoigne indique que cette non-intervention n’est pas faute de volonté mais faute de moyens. Les étudiants se regroupent car ils se plaignent de ne pouvoir fêter dignement leur année universitaire.

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :