Portrait – Jean-Michel Quatrepoint

Jean-Michel Quatrepoint est un journaliste économique français né le 23 juin 1944. Il s’est notamment intéressé à l’affaire Alstom. Voici son portrait suite aux données fournies par Wikipédia.

Jean-Michel Quatrepoint a été élevé par le second mari de sa mère, André Barjonet. Diplômé du Centre de formation des journalistes, il a notamment travaillé au journal Le Monde pendant onze ans (1973-1984), puis a dirigé les rédactions de l’Agefi, de La Tribune et du Nouvel Économiste avant d’animer, quinze années durant, La Lettre A. Il a publié un premier livre qui annonçait en 2008 la crise globale. Il a depuis publié un autre livre en 2011 Mourir pour le Yuan? Comment éviter une guerre mondiale.

Début 2015, il dénonce les conditions de vente de l’entreprise Alstom au groupe General Electric (GE) soulignant que contrairement aux promesses d’Arnaud Montebourg, assurant que le secteur nucléaire resterait sous contrôle français, le protocole d’accord approuvé par Emmanuel Macron en novembre et voté par l’assemblée générale, a pour conséquence de placer sous la coupe du groupe américain les turbines produites par Alstom et de cette manière la maintenance des centrales françaises. « Nous avons donc délibérément confié à un groupe américain l’avenir de l’ensemble de notre filière nucléaire… ». Il met en garde également sur le fait que cette vente « donne à GE le monopole de la fourniture de turbines de l’ensemble de notre flotte de guerre ». Il évoque également la vente d’une filiale d’Alstom, Alstom Satellite Tracking Systems, spécialisée dans les systèmes de repérage par satellite, dont les produits équipent l’armée française ainsi que des entreprises du secteur de la défense et de l’espace qui tombe dans le giron de General Electric. Il conclut : « Avec l’accord du ministère de la Défense, on a même autorisé la prise de contrôle par GE d’une filiale spécialisée dans l’analyse des données satellites notamment pour Thalès et le renseignement militaire. »

En 2017, il cosigne dans Le Figaro un appel intitulé « Europe : la supranationalité a échoué, faisons confiance aux nations ».

Cet article est à retrouver sur « Le blog de Jean-Pierre Chevènement« 

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :