Front Populaire – Union Européenne : L’éternel gag du changement d’heure

Alors que nous venons de passer à l’heure d’hiver, le projet de suppression du changement d’heure est toujours complètement bloqué au niveau européen. Une leçon devenue habituelle : à pays divergents, intérêts divergents. 

Union Européenne : L’éternel gag du changement d’heure

« Etre un couple, c’est ne faire qu’un. Oui, mais lequel ? », ironisait Oscar Wilde. Une mécanique parfaitement duplicable à l’imbroglio de l’harmonisation horaire de l’Union européenne. Cela fait des années que ce dossier a priori assez loufoque est bloqué. Une nouvelle fois, et comme pour de nombreux autres dossiers européens, l’idéologie butte sur le réel des intérêts divergents entre pays divergents. La Commission européenne avait pourtant annoncé la fin de ce changement d’heure en 2019, avant de le repousser à 2021, faute d’accord.

Interrogé ce week-end par Franceinfo, l’enseignant à Science Po et spécialiste des questions européennes Patrick Martin-Genier a été clair : « cette proposition est complètement bloquée au niveau du Conseil des ministres (ndlr : de l’Union européenne) parce qu’au final, c’est quelque chose qui est mal ficelé, parce que si on est d’accord sur le principe, au final, personne n’est d’accord sur les modalités, c’est à dire que certains pays préfèrent l’horaire d’été, d’autres l’horaire d’hiver. »

On nous annonce par ailleurs que tout le monde est plutôt d’accord pour rester sur une heure fixe. Cette idée est alimentée par les résultats d’une consultation publique lancée par la Commission européenne en 2018. Cette consultation avait reçu 4,6 millions de réponses. Parmi les votants, 84% s’étaient montré favorables à la suppression du changement d’heure. Sauf que le taux de participation générale masquait la très grande disparité des votes dont la représentativité pose question : 70% de répondants allemands pour 8,6% de Français.

Quand bien même, imaginons que les pays soient d’accord sur ce point. Reste que les Finlandais et les Danois – et majoritairement les pays du Nord -, préfèrent l’heure d’hiver, tandis que les Grecs, les Portugais, les Espagnols ou les Français – et majoritairement les pays du sud -, préfèrent l’heure d’été. Cela s’explique pour des raisons évidentes de différences géographiques, culturelles et économiques. Patrick Martin-Genier ajoute même que : « pour des raisons politiques, d’autres comme l’Estonie refusent d’être sur le même fuseau horaire que la Russie. »

La résolution adoptée par le Parlement européen en février 2018 prétendait montrer qu’une « approche harmonisée » des régimes horaires dans l’ensemble de l’Union était essentielle pour « préserver le bon fonctionnement du marché intérieur ». C’est-à-dire éviter une baisse de la productivité liée à des décalages horaires, ou une augmentation des coûts pour le commerce transfrontalier.

Si pour le moment chaque pays demeure compétent pour décider de son heure légale, Bruxelles invite fortement les États à choisir « en concertation » avec leurs voisins. Seule lueur d’espoir pour les européistes : les votes au Conseil des ministres de l’UE ne fonctionnent pas à l’unanimité mais à la majorité qualifiée. Encore faut-il trouver une solution qui donnerait satisfaction à la majorité des pays européens en concertation, ce qui n’est évidemment pas possible.

A l’heure actuelle, les pays de l’UE sont répartis sur trois fuseaux horaires avec deux heures maximums d’écart. Si une partie des pays de l’Est choisissait de rester à l’heure d’hiver (UTC+2), tandis que d’autres préféraient fixer leur nouvelle heure légale sur l’heure d’été (UTC+2 +1 heure), la réforme pourrait donc conduire à l’apparition d’une quatrième zone horaire dans l’UE…

Un joyeux bazar qui confirme que même sur un sujet apparemment aussi frivole que celui des heures d’été/hiver, des pays différents ont des intérêts différents, et que l’Union européenne, usine à gaz en pleine fuite en avant, n’est finalement pas tant une addition de volontés qu’une soustraction d’objections.

Source :
Front Populaire

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :