Front Populaire – Défense : le rachat de Photonis par Teledyne relancé

ARTICLE. Alors que la société américaine avait fait part, fin septembre, de son intention de lâcher sa proie française, elle pourrait finalement bien racheter Photonis… à moins 15% du prix de départ.

Défense : le rachat de Photonis par Teledyne relancé

Le feuilleton Photonis est relancé sur les chapeaux de roue. L’entreprise, fleuron français de l’optronique (équipements alliant les hautes technologies à la fois optique et électronique) et leader mondial de la vision nocturne, pourrait finalement bien être rachetée pour 450 millions de dollars par Teledyn.

Photonis était en cours de rachat par le conglomérat américain depuis août, après arbitrage élyséen entre Bercy (alors favorable à la vente) et le ministère des Armées (alors défavorable à la vente). Fin septembre, Teledyne avait toutefois rompu les négociations face aux exigences du gouvernement français (une participation dans Photonis de Bpifrance à hauteur de 10% et des droits de veto sur certaines opérations de gestion). Mais ça, c’était fin septembre…nous sommes désormais fin octobre et tout semble avoir changé !

Lors d’une conférence, passée largement inaperçue, organisée le 21 octobre dernier entre analystes financiers, Teledyne a annoncé avoir relancé les négociations avec Ardian, le fonds français actuel propriétaire de Photonis. A en croire les déclarations de Robert Mehrabian, le président exécutif de Teledyne, « les demandes financières du vendeur se sont considérablement réduites », ce qui aurait poussé le conglomérat américain a relancé ses efforts d’acquisition.

Réduites, les demandes ? Oui, le prix de vente évoqué serait désormais entre 430 et 450 millions de dollars, soit entre 75 et 100 millions de moins que le prix de vente proposé début 2020 (environ 500 millions de dollars). Teledyne avait demandé en septembre une revue significative du prix de vente pour compenser les décisions du gouvernement français. Quant à Ardian, qui détient Photonis depuis 16 ans, il est décidé à vendre…

Robert Mehrabian semble être confiant dans son opération de rachat, ce qui lui permet d’annoncer l’acquisition de la pépite française pour la fin de l’année. A l’heure actuelle, l’américain est désormais seul sur le dossier Photonis, puisque les groupes français de défense Thales et Safran ont refusé, malgré les pressions de l’Etat, de se positionner en repreneurs. Le feuilleton Photonis pourrait donc bien s’achever définitivement en décembre par une nouvelle défaite pour l’indépendance stratégique française.

Autres sources :

Wikipédia :

Dominique Senequier: Le 27 août 2007, Dominique Senequier est nommée par décret du président de la République, Nicolas Sarkozy membre de la commission présidée par Jacques Attali, Commission pour la libération de la croissance française. Elle est pro-européenne et s’affiche aux côtés de Laurence Parisot ou Daniel Cohn-Bendit en février 2014 dans un appel de personnalités dans le media L’Opinion.

Philippe Askenazy :  économiste français, directeur de recherche au CNRS et chercheur à l’École d’économie de Paris. Il est Young Leader (2005) de la French-American Foundation. Selon RePEc, Askenazy fait partie des 150 économistes français les plus cités dans le monde. La French-American Foundation – France est une organisation qui se consacre à renforcer les liens entre la France et les États-Unis.  Ces séminaires sont un des instruments du soft power américain. le soft power est (traduisible en français par la « manière douce » ou le « pouvoir de convaincre ») est un concept utilisé en relations internationales.

Dans son essai intitulé Tous rentiers ! Pour une autre répartition des richesses (2016), il montre comment la propriété foncière a tout envahi, y compris les domaines de la connaissance (ce qu’on appelle l’économie de la connaissance), en particulier à travers l’internet, les bases de données, devenues la propriété de géants comme Facebook ou Google, mais aussi les biotechnologies, les logiciels, les brevets. Selon lui, ces sociétés, qui sont quasiment sans concurrents, que l’on considère comme très innovantes, créatrices de richesses, tiennent davantage leur valeur de la rente que de l’innovation. Ce système a pour conséquence un accroissement des inégalités, car il multiplie les situations de rente.

Aux élections présidentielles françaises de 2012, il apporte son soutien à François Hollande.

Pour les présidentielles de 2017, Philippe Askenazy fait partie des économistes ne prenant pas position en faveur d’hommes politiques ou de partis politiques. Il déclare à ce sujet : « Cela me permet de librement commenter, critiquer si besoin, la cohérence des propositions économiques des uns et des autres.

French American Foundation France :

En 2012 est créée la France China Foundation (FCF), institution franco-chinoise suivant le même modèle : son comité stratégique est composé en 2017 de personnalités influentes comme Jean-Paul Agon, Jacques Attali, Laurent Fabius ou encore Jean-Jacques Annaud. L’Opinion la présente alors comme étant « familière de l’Élysée ». En 2015, 4 jeunes des Franco British Connections, avec le soutien des ambassades, lancent aussi une promotion annuelle de Franco British Young Leaders opéré depuis 2017 par le Conseil Franco Britannique ; en 2019 relance d’un programme Young Leaders pour la French-African Foundation.

Côté français, on trouve parmi ceux-ci (date d’admission entre parenthèses):

  • Henri de Castries (1994, président du directoire du groupe Axa)
  • Emmanuel Chain (1999, journaliste)
  • Jérôme Clément (1982, président d’ARTE)
  • Laurent Cohen-Tanugi (1996, ancien vice-président de Sanofi-Synthélabo)
  • Annick Cojean (2000, journaliste au Monde)
  • Jean-Marie Colombani (1983, fondateur de Slate et ancien directeur du Monde)
  • Matthieu Croissandeau (2002, rédacteur en chef adjoint du Nouvel Observateur)
  • Nicolas Dupont-Aignan (2001, Président de Debout la France)
  • Matthias Fekl (2013, ministre de l’intérieur en 2017)
  • Jean-Louis Gergorin (1994)
  • Nicolas Gaume (1999, PDG de Mimesis Republic et président du Syndicat national du jeu vidéo)
  • Bernard Guetta (1981, journaliste à France Inter)
  • François Hollande (1996, président de la République française)
  • Stéphane Israël (2012, directeur de cabinet d’Arnaud Montebourgpuis PDG d’Arianespace)
  • Erik Izraelewicz (1994, directeur du Monde)
  • Jean-Marc Jancovici (2002, ingénieur consultant pour l’ADEME, vulgarisateur dans les médias des questions énergétiques)
  • Jean-Noël Jeanneney (1983, président de la Bibliothèque nationale de France)
  • Laurent Joffrin (1994, PDG de Libération)
  • Alain Juppé (1981, ancien Premier ministre, ancien député, ancien maire de Bordeaux)
  • Sylvie Kauffmann (1998, journaliste au Monde)
  • Yves de Kerdrel (2005, éditorialiste au Figaro)
  • Nathalie Kosciusko-Morizet (2005, ancien ministre de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement)
  • Pierre Kosciusko-Morizet (2009, PDG de PriceMinister)
  • Marie Lajus (2006, préfète déléguée pour l’égalité des chances)
  • Anne Lauvergeon (1996, ancienne présidente d’AREVA)
  • Philippe Le Corre (2005, professeur à Sciences Po et à l’IRIS)
  • Frédéric Lemoine (2007, directeur du groupe Wendel, à ce titre administrateur de Saint-Gobain)
  • François Léotard (1981, ancien ministre de la Défense)
  • Bruno Le Roux (1998, député depuis 1997 et président du groupe socialiste à l’Assemblée de 2012 à 2016, ancien ministre de l’intérieur)
  • Emmanuel Macron (2012, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, président de la République française)
  • Pierre Mariani (1996, directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy de 1993 à 1995, puis responsable à BNP Paribas et enfin dirigeant de Dexia)
  • Alain Mérieux (1982, fondateur de bioMérieux)
  • Alain Minc (1981, conseiller politique, économiste, essayiste et dirigeant d’entreprise)
  • Arnaud Montebourg (2000, ancien ministre de l’Économie)
  • Aquilino Morelle (1998, ancien conseiller politique au cabinet du président de la République François Hollande)
  • Pierre Moscovici (1996, ministre de l’Économie et des Finances)
  • Philippe Naudet (2013, commandant du sous-marin nucléaire d’attaque Améthyste (S605)
  • Olivier Nora (1995, président des Éditions Fayard)
  • Christine Ockrent (1983, journaliste)
  • Denis Olivennes (1996, président d’Europe 1)
  • Valérie Pécresse (2002, ancienne ministre de l’Éducation nationale)
  • Fleur Pellerin (2012)
  • Édouard Philippe (2011-2012, premier ministre depuis le 15 mai 2017)
  • Matthieu Pigasse (2005, homme d’affaires)
  • Éric Raoult (1994, ancien député et ancien ministre)
  • Alain Richard (1981, ministre de la Défense tout le long du gouvernement Jospin)
  • Pierre Richard (1984, fondateur et président de Dexia de 1987 à 2008)
  • Pascal Riché (2000, cofondateur de Rue89)
  • Guy Sorman (1982-1984, essayiste libéral)
  • Jacques Toubon (1983, député UMP)
  • Marisol Touraine (1998, ministre des Affaires sociales et de la Santé)
  • Najat Vallaud-Belkacem (2006, ministre de l’éducation nationale)
  • Laurent Vigier (2010-2011, PDG de la branche internationale de la Caisse des dépôts et consignations)
  • Cédric Villani (2012-2013, Médaillé Fields, en tant que membre d’EuropaNova)
  • Laurent Wauquiez (2006, président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes)
  • Marina Chiche (2020, violoniste et productrice sur France Musique)

Côté américains :

  • Bill Clinton (1984)
  • Hillary Clinton (1983)
  • Barack Obama (1988)

Présidence depuis 2019 : Alain Papiasse.

Commission pour la libération de la croissance française :

Commission chargée par le président de la République française Nicolas Sarkozy de rédiger un rapport fournissant des recommandations et des propositions afin de relancer la croissance économique de la France. Elle a commencé ses travaux en juin 2007 et a rendu son rapport final le 23 janvier 2008.

En février 2010, le président lui demande de proposer d’ici l’été 2010 des pistes de sorties de crise. Le second rapport intitulé « Une ambition pour dix ans » a été remis au président de la République à la mi-octobre 2010.

« Un chantier axé sur l’environnement et les ressources rares. Le rapport préconise l’instauration d’une taxe carbone au niveau européen mais ne l’exclut pas au niveau national seul. Il préconise également une attention renouvelée aux matières premières dont les prix risquent de monter. À cette fin, il appelle l’Europe à se mobiliser dans le secteur de l’énergie et à être plus présente dans les négociations internationales sur les matières premières. Pour ce qui est de la France, il est préconisé de se préoccuper du renouvellement des centrales nucléaires. Enfin l’agriculture devrait être remise « au cœur de la stratégie de croissance »

Outre son président, la commission comprend 42 membres, dont sept personnalités étrangères. Les membres ont été choisis par Jacques Attali.

Sont nommés en août 2007 (par ordre alphabétique) :

  • Philippe Aghion, professeur d’économie à Harvard et ancien enseignant au MIT et à Oxford
  • Franco Bassanini, universitaire et homme politique italien, ancien ministre pour la réforme de l’État
  • Claude Bébéar, ancien fondateur et président de l’assureur AXA, président-fondateur de l’Institut Montaigne
  • Jihade Belamri, président directeur général d’un bureau d’études et d’ingénierie, fondateur du club Convergence
  • Christian de Boissieu, économiste et président du Conseil d’analyse économique (CAE)
  • Stéphane Boujnah, directeur général du secteur banque d’investissement de Banco Santander France
  • Peter Brabeck-Letmathe, président-directeur général de Nestlé
  • René Carron, président-directeur général du Crédit agricole SA
  • Jean-Philippe Cotis, directeur général de l’INSEE
  • Boris Cyrulnik, neurologue et psychiatre
  • Jean-Michel Darrois, avocat d’affaires
  • Michèle Debonneuil, économiste, membre du Conseil d’analyse économique, présidente du comité scientifique de l’Agence nationale des services à la personne (ANSP)
  • Jacques Delpla, économiste, historien, professeur et membre du Conseil d’analyse économique (CAE)
  • Pierre Ferracci, président du groupe Alpha, cabinet d’analyse financière et de conseil spécialisé dans l’assistance aux comités d’entreprise
  • Xavier Fontanet, président directeur général de Essilor
  • Evelyne Gebhardt, parlementaire européenne élue en Allemagne, rapporteuse de la proposition de directive sur les services dans le marché intérieur
  • Marion Guillou, Présidente directrice générale de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA)
  • Pehr G. Gyllenhammar, entrepreneur suédois et ancien président de Volvo
  • Nathalie Hanet, secrétaire générale du Coorace – Solidaires pour l’emploi
  • Jean Kaspar, ancien secrétaire général de la CFDT, professeur
  • Yves de Kerdrel, éditorialiste au Figaro et chroniqueur à BFM
  • Éric Labaye, Directeur général de McKinsey France
  • Jean-Pierre Landau, second sous-gouverneur de la Banque de France
  • Bruno Lasserre, président du Conseil de la concurrence et conseiller d’État
  • Anne Lauvergeon, présidente d’Areva
  • Éric Le Boucher, éditorialiste au Monde, spécialisé sur les sujets économiques
  • Hervé Le Bras, démographe et historien, directeur de recherche à l’Institut national d’études démographiques (INED) et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS)
  • Reine-Claude Mader, secrétaire générale de l’association Consommation Logement Cadre de vie (CLCV) et membre du Conseil de la concurrence
  • Mario Monti, commissaire européen pour le marché intérieur et les services financiers de 1995 à 1999, puis de 1999 à 2004 à la concurrence
  • Pierre Nanterme, président d’Accenture France et de la fédération Syntec
  • Erik Orsenna, écrivain, économiste, académicien et conseiller d’État honoraire
  • Ana Palacio, ancienne ministre espagnole des Affaires étrangères et vice-présidente de la Banque mondiale
  • Geoffroy Roux de Bezieux, fondateur de The Phone House et président du club CroissancePlus
  • Luc-François Salvador, président-directeur général de la SSII Sogeti, ex-directeur de Cap Gemini, membre du Conseil d’administration de Planet Finance.
  • Pierre-Sébastien Thill, associé et président du directoire de CMS Bureau Francis Lefebvre
  • Philippe Tillous-Borde, directeur général du groupe Sofiprotéol, établissement présent dans la trituration, le raffinage, les huiles alimentaires et les biocarburants
  • Jean-Noël Tronc, directeur de Canal Plus Overseas, ex-directeur général d’Orange France Mobile
  • François Villeroy de Galhau, président de Cetelem, leader du crédit européen à la consommation, ex-directeur du Trésor
  • Michel de Virville, ancien ingénieur de recherche au CNRS, actuel secrétaire général et DRH du groupe Renault
  • Serge Weinberg, président du fonds d’investissement Weinberg Capital Partners et président du Conseil d’administration du groupe Accor
  • Dinah Weissmann, spécialiste en neurobiologie et présidente-fondatrice de Biocortech
  • Theodore Zeldin, historien et sociologue à l’université d’Oxford, spécialiste de la France

À cette occasion, Josseline de Clausade, conseiller d’Etat, est nommée rapporteur général de la commission. Emmanuel Macron, inspecteur des finances, est nommé rapporteur général adjoint.

Sont également nommés en mars 2010 (par ordre alphabétique) :

  • Patrick Combes, président de Viel et Tradition
  • Josseline de Clausade, directeur de la conformité du groupe Areva
  • Mathilde Lemoine, directrice des études économiques et de la stratégie marché d’HSBC France, membre du Conseil d’analyse économique et professeur à Sciences Po Paris
  • Emmanuel Macron, gérant au sein de Rothschild & Cie, élu président de la République française le 7 mai 2017
  • Alain Quinet, directeur des finances, de la stratégie et du développement durable de la Caisse des dépôts et consignations, est nommé rapporteur général de la commission, en remplacement de Josseline de Clausade

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :