Front Populaire – Et si nous passions à l’action ?

OPINION. Tous en colère ! Mais pour quoi faire ? Et si nous passions à l’action ? Quelle qu’en soit la forme, c’est le nombre de personnes impliquées qui fera la différence.

Et si nous passions à l’action ?

Nous sommes tous de plus en plus en colère, quand d’autres sont dépités, voire désespérés ! Un mal être général est en train de prendre racine. Entre peur, sidération et incompréhension, ce que nous sommes en train de vivre ces dernières années est aussi inédit que déroutant.

Nous allons dans le mur ! Nous sommes de plus en plus nombreux à prendre conscience de l’aspect inévitable de ce crash/krach… et pourtant, rien ne change … Bien au contraire, certains continuent d’accélérer !

La plupart d’entre nous travaillons, avons des enfants, regardons la télé, avons des revenus qui nous permettent juste d’assumer les frais du quotidien… Donc nous n’avons pas le temps, ni l’argent, ni le courage et peut être même plus l’envie de nous révolter… et pourtant… il va bien falloir !

Cette formidable mobilisation des Gilets jaunes et le soutien qu’elle a généré pendant des mois à été un véritable espoir. Les Français prenaient enfin conscience de la nécessité de ne plus se laisser faire.
Mais ça n’a pas suffit (pour l’instant) !

Quelles formes doivent prendre les mobilisations à venir ? Que faire pour mettre en place ce monde d’après ? Pouvons-nous encore essayer d’éviter ce monumental crash ? Quelle qu’en soit la forme, c’est le nombre de personnes impliquées qui fera la différence.
Il faut trouver un moyen de se fédérer durablement et être demain encore plus nombreux qu’hier. C’est la priorité absolue : le nombre !

Nous avons déjà entre les mains les outils pour véritablement peser sur notre avenir à tous. Nous les utilisons au quotidien pour travailler et nous divertir… Ils seraient d’une efficacité redoutable si nous les utilisions pour faire pression sur ceux qui font de nous de simples consommateurs.

Tous ceux qui détiennent le pouvoir fonctionnent en réseaux. Tant que nous sommes tous divisés, ils gagnent et font de nous ce qu’ils veulent ( La dictature sanitaire en est le parfait exemple ).
Dans un monde ou l’argent est roi, il nous faut de l’argent.
Dans un monde qui fonctionne par réseaux, il faut construire nos propres réseaux.

Petit exemple théorique :

Imaginons qu’une multinationale bien connue envisage de privatiser l’eau et obtienne donc le monopole de la distribution de ce précieux liquide partout à travers le monde (Une fiction ?! pas sûr ! (1)).
72 heures sans eau et nous sommes morts ! Est-il raisonnable de laisser un tel pouvoir entre les mains d’une seule société ?

– Partagez un message ou une vidéo succinct(e), bien documenté(e) et personnalisé(e)à chacun des 100 contacts que vous avez, pour les inviter à boycotter tous les produits de cette multinationale. Il faut à tout prix les convaincre de l’urgence de la situation.

– A ces 100 contacts, vous leur demandez de faire de même : de partager l’information à 100 de leurs contacts… Chacun  ! Vous touchez 10 000 personnes.

– Et si ces 10 000 personnes font la même démarche à nouveau => 1 million de personnes.

– Et si ce million vous imite à son tour => 100 millions de personnes => nous sommes seulement à 4 niveaux successifs d’envoi (3 partages successifs du message d’origine) et nous dépassons déjà l’ensemble de la population Française.

– Parmi les Francophones, il y a de nombreux bilingues : ce message va donc être traduit et envoyé à travers le monde dans toutes les langues : nous sommes à 10 milliards de personnes à recevoir le message d’origine (avec seulement 4 transferts successifs).

10 milliards de personnes dont certaines décident de ne plus acheter les produits d’une multinationale déraisonnable. Sacré manque à gagner ? non !? Nous boycottons tous ces produits pendant plusieurs semaines… et aussi grosse soit-elle, cette société va devoir changer son fusil d’épaule !

Ah, si c’était aussi facile ?
Il s’agit certes d’une douce théorie, et je connais déjà par cœur toutes les objections, réserves et remarques qui ne manqueront pas d’être exprimées dans les commentaires. Mais ce premier scénario improbable ne mérite pas d’être balayé d’un revers de la main.

– Sur les 100 personnes de nos contacts, si nous arrivons uniquement à en convaincre 10 de transférer… ça marche aussi ! => Il faudra juste 7 transferts successifs pour la population Française et 3 de plus pour la population mondiale.
– Si chacun arrive à convaincre une seule personne… je vous le donne en mille => cela marche également. Cela prendra juste plus de temps !

Email, message, réseaux sociaux… Vous avez combien d’amis sur FB, Tweeter, Instagram,… combien de contacts sur vos téléphones ? Et si nous prenions conscience une bonne fois pour toute de la puissance et du pouvoir que peuvent nous apporter tous ces outils ?
Sans oublier la démarche la plus performante de toutes : la discussion entre amis, autour de l’apéro, sur nos canapés !

Seulement 4 transferts successifs pour informer l’ensemble de la population mondiale…
Combien d’entre nous ont déjà pris conscience de ce simple fait arithmétique ?!

« le girlband Blackpink a battu, ce vendredi 26 juin, le record de la vidéo la plus vue sur YouTube en 24 heures. Leur nouveau clip, « How You Like That », a ainsi été visionné 82,4 millions de fois le jour de sa sortie.» (2)
C’est un truc de « djeuns » me diriez-vous ? Justement ! Le monde d’après, c’est le leur ! Il va bien falloir les impliquer ! (Certains d’entre eux ne nous ont d’ailleurs pas attendu !)

« Les jeunes ont peut être besoin que les vieux leur montrent l’exemple… Et leur fassent confiance pour prendre en main leur avenir. Après tout, les jeunes vivent dans le monde que les vieux ont construit. Ils héritent d’une société sur laquelle ils n’ont pas eu beaucoup de pouvoir! Nous pleurons tous à Front Populaire sur les effets délétères de la mondialisation et du néo libéralisme qui ont mis la France KO. Qui votait en 1981? Vous et moi et tous ceux qui sont vieux aujourd’hui. Nous avons donc une grande responsabilité dans l’histoire. Les jeunes sont plutôt les victimes de nos erreurs. Alors parlons avec eux et aidons les à acquérir la conscience qu’ils n’auraient pas. » Michèle.B (3)

Et si chacun d’entre nous prenait la décision et l’engagement de convaincre au moins 10 personnes ?
Serait ce si insurmontable ?

Problème : nous partageons volontiers une belle grosse blague, des petits coeurs ou un petit chaton qui fait un bisou à une poule… , mais plus rarement un coup de gueule d’un scientifique écolo (Aurélien Barreau (4)) ou acteur engagé (Jason Momoa (5)) ;surtout s’ils ont le malheur de nous remettre en cause ou de nous culpabiliser !

« …la société de consommation est une société d’atomisation & d’individualisme avancé. Le principal problème de ce type de société, c’est son incapacité à produire de l’action collective suffisamment forte pour changer fondamentalement le système dominant […] pour une majorité de gens, l’acceptation de compromis avec autrui pour arriver à un objectif commun n’est plus concevable. Il faut d’abord sortir de l’atomisation dans la société, rompre avec l’individualisme. »  F’lar (3)

– Et si nous étions quelques uns à savoir avec certitude que dans 1 an nous allons tous mourir. Il y a encore un espoir de nous sauver tous si nous sommes une majorité à faire une démarche simple d’ici une semaine au plus tard. Est-ce que nous arriverions à tout mettre en œuvre pour convaincre le plus grand nombre de cette fin imminente et les exhorter à agir ?

– Apres tout, ne sommes-nous pas tous en train de porter des masques ? Nous faut-il forcément la peur de mourir et la menace d’une amende pour nous décider enfin collectivement à changer de comportement ? Pourquoi ne serions-nous pas capable de changer d’attitude, dès aujourd’hui, pour éviter les catastrophes à venir, beaucoup plus meurtrières que la covid, même si elles sont peut-être lointaines ?

– L’être humain (ainsi que les animaux) peut être capable de véritables exploits aussi bien intellectuels que physiques quand sa vie ou celle d’un proche est en danger.
Si nous sommes capables de réaliser un acte de survie exceptionnel face à une mort imminente, pourquoi ne serions-nous pas en capacité de changer durablement certains comportements aujourd’hui pour assurer un avenir meilleur à nos enfants et petits enfants ?

– Se fédérer en réseaux, ça marche ! => Les cabales contre Charlie Hebdo, ce malheureux professeur d’histoire, Mila, et bien d’autres… n’auraient pas pu se développer aussi vite sans l’existence de réseaux !

Prenons la décision de structurer et organiser nos propres réseaux
mais pour réaliser des démarches exclusivement pacifiques.

dobermann (3)
– « 
Sans oublier la nature profonde de l’homme qui cherche toujours le bénéfice maximum au moindre effort… » Probablement ! Mais pas systématiquement.
– « Je crois que le mal est profondément incrusté dans vos/nos cerveaux. » Surement pas !
– « Vous proposez, trop souvent, de commencer à balayer l’escalier par le bas […] Si on ne reprend pas le contrôle du « France » par le haut toutes vos belles idées échoueront lamentablement. » Merci pour vos qualificatifs constructifs. Pourquoi choisir entre l’un et l’autre ? Faisons les deux : par le haut et par le bas !

Le problème serait donc intrinsèquement la nature humaine ? Je suis convaincu du contraire ! L’être humain est capable du pire, mais aussi du meilleur ! Notre société est structurée pour en faire ressortir le pire, il faut apprendre à s’en extraire et trouver bien plus de satisfaction au meilleur.
Gagner en sagesse et devenir plus responsable est tout simplement indispensable pour notre avenir. Le processus est déjà en marche. Nous sommes chaque jour de plus en plus nombreux. Arrêtons de nous donner comme excuse que les autres ne changeront pas ou n’agiront pas ! « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ». Vous êtes vous déjà demandé comment Ghandi aurait utilisé les réseaux sociaux ?
Considérons tout simplement que nous n’avons pas le choix ! Notre seul moyen de sauver notre civilisation est de collectivement changer nos comportements ! Dès maintenant !

« On est à un point de bascule, il faut gagner cette bataille, notre survie est en jeu. » Leo (3)

Quelle que soit la forme des mobilisations à venir, le nombre fera la différence. Nous devons nous fédérer dès aujourd’hui et nous structurer en réseaux. Sensibiliser une dizaine de personnes autour de nous et les convaincre de faire de même ne devrait pas être insurmontable ! Il suffit de le décider !
Une multitude de démarches peuvent être entreprises pour déjà reprendre le destin de notre pays… mais elles auront un réel impact uniquement si nous sommes très nombreux.

« Chaque acte individuel de consommation locale ou équitable est en soi un micro-acte de résistance. Si les citoyens se mettent à réfléchir à agir de manière collective ou groupée pour leurs actes d’achats, la résistance changera d’échelle. » Georges Lafon « Unissons toutes nos forces grâce aux outils d’aujourd’hui pour changer la donne. C’est par la base que les choses peuvent évoluer. Il est grand temps. » Angélique Dujardin  « A nous tous de créer l’utopie française de ce siècle » La Liberté ou La Mort «Alors femmes et hommes de bonne volonté, tous au combat ! » François BONGAS (3)

Commençons par la France ! Partout à travers le monde, les consciences se réveillent !

Imaginons plusieurs petits groupes de personne se réunissant pour réfléchir à un ensemble de problématiques et proposant des solutions concrètes pour les résoudre. L’ensemble sera soumis au vote d’un plus grand nombre. Seules les propositions qui font consensus seront retenues. Une sorte de programme.

Imaginons ce document diffusé en masse par de nombreuses personnes qui un jour ont décidé de s’abonner à une revue trimestrielle… 50 000 abonnés partageraient cette initiative avec 100 personnes chacun => 5 000 000 de personnes informées !
Et si nous étions 200 000 abonnés d’ici un an ? => 20 Millions de personnes informées !
Cela commence à faire du monde… (Nous irons un peu plus loin lors d’un prochain article)

Partagez cet article avec vos amis ! Invitez-les à l’apéro et demandez leur ce qu’ils en pensent. Vous n’avez pas réussi à les convaincre ; ce n’est pas grave, vous avez semé une graine. Recommencez avec d’autres ! Nous n’avons pas besoin de convaincre tout le monde ! Donner à réfléchir c’est déjà bien ; le temps fera le reste ! Et recommencez, recommencez, recommencez… (L’alcool est à consommer avec modération, mais pas le partage).

Nous sommes masqués, nous sommes partiellement confinés, nous ne le serons pas éternellement ! Utilisons ce temps pour nous fédérer et nous préparer ! Arrêtons d’attendre l’homme ou la femme providentiel(le) qui changera tout … il(elle) ne viendra pas ! L’homme ou la femme providentiel(le) c’est vous !
Avec vos amis, votre famille, les amis de vos collègues, les collègues des amis de la voisine de votre copine…

« Les dirigeants ont le pouvoir. Le peuple a la puissance. Tout l’art de gouverner est d’en détourner le peuple. »
Jean Pierre Richard (7)
 « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. »
Albert Einstein
« Il ne suffit pas de changer quelques politiques ou de résoudre des problèmes à court terme, nous avons besoin d’un changement de mentalité, de modes de vie, de modèles économiques. »
Louis BACHOUD (8)
« L’humanité aura à répondre un jour, non seulement des actes des hommes malfaisants, mais aussi du silence des gens de bien. »
Jean Rostand

(1) « Peter Brabeck, président de Nestlé, exprime son point de vue… » (5/01/2009) 

(2) « Les 10 vidéos YouTube les plus vues dans les 24 heures après leur mise en ligne » Damien Choppin / Business Insider France(29/06/2020) 

(3) Commentaires de lecteurs sur l’article :« Pouvoir d’achat et consommation : les armes ultimes ? » ET/FP (24/09/2020) 

(4) « Interview de l’astrophysicien Aurélien Barreausur l’urgence écologique »  (25/09/2018)  

(5) « Le discours choc de Jason Momoa à l’ONU » (3/10/2019) 

(7) Commentaire de Jean Pierre RICHARDsur l’article :« Marie : « Sur mon gilet jaune est inscrit : amour, lumière, paix, harmonie » » Marie DESILLES /FP (14/10/2020) 

(8) « Réflexions pour une nouvelle cité » Louis BACHOUD / FP (15/10/2020) 

Auteur :
Etienne Thomas, Gilet Jaune

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :