Front Populaire – Pourquoi la France doit quitter l’Otan

OPINION. L’Otan est une alliance militaire créée en 1949 dont le but est de protéger les nations membres d’une attaque présumée des Soviétiques. L’ensemble du bloc communiste ayant disparu au début des années 19 quelle en est aujourd’hui son utilité?

Pourquoi la France doit quitter l’Otan

L’Otan, une organisation américaine

L’Otan est éminemment américaine. Elle a toujours été dirigée militairement par un officier américain et elle défend les intérêts de Washington. Les armées non-américaines de l’Otan sont la légion étrangère de l’US Army. Le mur de Berlin est bien tombé mais les troupes américaines sont toujours présentes en Europe: en Allemagne, en Italie, en Belgique… Dans quel but? Les Américains sont-ils là pour nous protéger contre un ennemi étranger ou bien sont-ils aux avant-postes des marches de leur empire? Pour l’ancien conseiller à la sécurité nationale américaine Zbigniew Brzezinski: « l’Europe est la tête de pont géostratégique fondamentale de l’Amérique. (…) Pour le dire sans détour, l’Europe de l’Ouest reste dans une large mesure un protectorat américain et ses États rappellent ce qu’étaient jadis les vassaux et les tributaires des anciens empires. »

L’Otan, facteur de déstabilisation

L’Otan a été impliquée dans de nombreuses tentatives de déstabilisation de ses propres membres quand ceux-ci ne suivaient pas la doctrine atlantiste. Le 22 novembre 1990 le Parlement européen a même adopté une résolution épinglant les activités armées clandestines pilotées par l’Otan sur le sol européen. La résolution « proteste vigoureusement contre le fait que certains milieux militaires américains du Shape et de l’Otan se soient arrogés le droit de pousser à l’installation en Europe d’une structure clandestine de renseignement et d’action ». Le Parlement européen considère que des « services secrets militaires (ou des branches non contrôlées de ces services) ont été mêlées à de graves phénomènes de terrorisme et de criminalité ». La résolution demande enfin aux magistratures des États concernés « d’élucider le rôle » que les structures militaires et paramilitaires « pourraient avoir joué dans la déstabilisation des structures démocratiques des États membres ». Malheureusement l’injonction est restée lettre morte, comme beaucoup d’injonctions du Parlement européen.

L’Otan étouffe la souveraineté française

La France n’a plus de bases américaines depuis la décision de Charles de Gaulle de les fermer et de quitter le commandement intégré de l’Otan en 1966. Nicolas Sarkozy a réengagé la France dans ce commandement en 2009, mais dans quel intérêt? Le général de Gaulle a dû se retourner dans sa tombe. Si le fondateur de la Ve république avait quitté le commandement intégré c’était précisément pour permettre à la France de « recouvrer sur son territoire l’entier exercice de sa souveraineté ». La soumission de la France à l’Otan l’empêche de développer une politique souveraine de puissance et d’alliances qui sert ses intérêts. C’est ainsi que nous avons privilégié des bombardements aveugles à la place de la négociation dans des régions où nous disposions jadis d’un solide réseau diplomatique. En Yougoslavie et au Moyen-Orient la France avait l’espace et la légitimité historique pour négocier avec les protagonistes locaux. Elle pouvait chercher la paix tout en défendant ses intérêts. Au lieu de cela nous avons bombardé avec les Américains indistinctement cibles militaires et civils sans calculer les conséquences catastrophiques pour les populations locales. Le seul résultat a été la destruction d’États, le maintien du chaos et la mainmise américaine sur place. Les soldats français qui y ont participé ne se sont pas battus pour la patrie ou la liberté mais pour Halliburton, Bechtel, Boeing et Raytheon.

L’Otan favorise le radicalisme islamique

Quand les pays membres de l’Otan interviennent violemment en Irak, en Libye ou en Afghanistan, ils poussent les autochtones vers le radicalisme islamique. Les nations arabes laïques ont été anéanties par la politique étrangère dévastatrice des pays membres de l’Otan.

En Afghanistan, l’Otan a rendu le pouvoir aux Talibans. En Bosnie-Herzégovine l’Otan s’est alliée à Alija Izetbegovic pour qui « Il n’y a pas de paix, ni de coexistence entre la religion islamique et les institutions sociales non islamiques […] ». L’intervention de l’Otan en Libye a mené à l’instauration de la charia. L’Amérique a utilisé l’Otan pour créer les républiques fantoches du Kosovo et de Bosnie-Herzégovine qui sont les deux régions européennes qui fournissent le plus de djihadistes par tête d’habitant au Moyen-Orient.

Bons baisers des Etats-Unis

Non seulement l’Otan favorise l’islam radical mais elle nous entraîne dans des situations conflictuelles avec la Russie. L’Amérique avait promis à Gorbatchev dans les années 1990 que l’Otan ne s’étendrait pas vers l’est mais elle n’a jamais respecté cet engagement et aujourd’hui la plupart des pays de l’ex-bloc communiste ont rejoint l’Otan. L’Otab ne cesse de mener des exercices menaçants sur la frontière russe. Elle organisa l’opération Anaconda avec 31.000 troupes en 2016. Defender 2020 avait prévu 37 000 troupes en début d’année mais a dû être réduit à cause du Covid-19. En 2019 la Russie a budgétisé 65 milliards de dollars pour la défense alors que les pays membres de l’Otan y ont consacré 1035 milliards. La Russie est un de nos partenaires naturels, l’un des premiers fournisseurs d’Europe en hydrocarbures et n’a donc aucun intéret à nous nuire.

La Turquie, enfant terrible de l’Otan

La Turquie a envahi illégalement le nord de Chypre en 1974, elle a trafiqué du pétrole avec les djihadistes en Syrie et soutien actuellement l’offensive azerbaïdjanaise contre les Arméniens de l’Artsakh. Elle a intimidé récemment la Grèce et menacé des navires français en Méditerranée orientale, ce qu’elle appelle sa « patrie bleue ». L’Otan ferme les yeux sur les frasques d’Erdogan. Que fait la France dans une alliance dont un des pays menace ses marins et déstabilise le pourtour méditerranéen?

Il est temps de partir

Pendant sa campagne présidentielle de 2016, Donald Trump avouait que l’Otan était éobsolèteé. Emmanuel Macron, lui, dit que l’Otan est en « état de mort cérébrale ». Avant d’être entrainé dans une nouvelle guerre par le complexe militaro-industriel américain il est temps de nous retirer définitivement de l’Otan qui est un bateau ivre obsédé par la guerre froide. La France pourra alors développer sa propre stratégie de défense et prendre sa propre sécurité en main. Rien n’empêchera la France de signer des accords avec des nations amies mais ceux-ci se feront en fonction du seul intérêt de la France et des Français. La sécurité, qu’elle soit intérieure ou extérieure, est un enjeu majeur d’aujourd’hui et des années à venir. C’est un sujet trop important pour être délégué à une nation étrangère réputée pour son incapacité à gérer les différends internationaux. C’est une question vitale. Plus que jamais la France doit recouvrer sa souveraineté en matière de sécurité et de défense. Plus que jamais la France doit quitter l’Otan.

Auteur :
Nicolas Mirkovic – Directeur d’ONG

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :