Front Populaire – Quand la Banque de France s’attaque à l’épargne des Français !

Article. Le superviseur financier s’inquiète du stock des Plans d’Epargne Logement des Français et de leur rémunération qui coûterait trop cher aux banques ! Et pour y remédier, il propose la mise en place d’un taux unique de rendement, ce qui pénaliserait des millions d’épargnants.

Quand la Banque de France s’attaque à l’épargne des Français !

85,6 milliards d’euros, c’est le montant total de l’épargne financière des Français au 1er septembre 2020. Entre février et juillet dernier, ce sont plus de 100 milliards d’euros que les particuliers ont déposé à la banque. Un appétit des Français pour l’épargne qui n’est pas du goût du gouvernement et des banques si l’on en croit le rapport annuel sur l’épargne réglementée publié le 27 octobre par la Banque de France.

Dans le viseur de cette dernière : les PEL, particulièrement ceux ouverts avant 2011. Ceux-ci représentaient encore en 2019 un tiers des PEL, avec 115,5 milliards d’euros répartis sur 3,7 millions de plans. Leur rémunération moyenne s’élève à 4,44 %, ce qui est apparemment insupportable pour la Banque de France : « Cette rémunération élevée au regard des taux d’intérêt actuels pèse sur l’économie française, en accroissant le coût des ressources disponibles pour le financement de l’économie par les établissements bancaires ».

Le superviseur recommande donc de diminuer le taux à 1 % – taux appliqué depuis 2016 – pour tous les PEL même ceux d’avant 2011… et ainsi faire économiser 6 milliards d’euros aux banques ! Dans le rapport est même évoqué le taux « idéal » qui devrait être fixé au PEL : 0,3%. Si la rémunération de l’ensemble des PEL était fixée à 1%, ce sont donc 6 milliards d’euros qui reviendraient aux banques. Et même 8 milliards d’euros dans le cas où l’on appliquerait le taux « idéal » mais scandaleux de 0,3% de la Banque de France. Les banques et le gouvernement qui ont distribué plus de 120 milliards de prêts garantis aux entreprises ne supportent pas que 6 petits milliards de rendement puissent aller aux épargnants français !

Néanmoins, une nouvelle réforme des règles de rémunération n’est pour l’instant que très hypothétique, car l’épargne réglementée est très encadrée juridiquement. Mais pour combien de temps encore ? Nul doute que les banques s’appuieront sur les recommandations de son allié la Banque de France pour tenter de faire modifier les règles.


Sources complémentaires :
Les Echos – Epargne : menace sur les taux de rendement des vieux PEL
Epargne Logement – PEL et CEL
Droit-finances
Dépôt à vue
Mansuétude

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :