Evo Morales

Preuve pour Michel Onfray et son équipe et tout le monde :

Fiche Wikipédia […]

« En février 2009, il conclut un accord avec l’industriel français Vincent Bolloré, à qui il accorde l’accès au lithium du salar d’Uyuni — qui abrite la majorité des réserves mondiales de ce produit — pour sa production de batteries de voitures électriques. Mais Morales renonce finalement au projet en raison de l’hostilité des autochtones. »

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :