Trump ou Biden? Michel Onfray répond

Quel regard Michel Onfray porte-t-il sur les deux candidats à l’élection présidentielle américaine?

Trump ou Biden
Lequel préférez-vous ?
Aucun des deux, parce que je crois qu’on nous fabrique un faux suspens, c’est comme le suspens entre Sarkozy et Hollande, entre Chirac et Mitterrand en 1983, c’est la même chose globalement ce sont des questions de personnages et de tempéraments, Trump est un grossier personnage, vulgaire, misogyne, grossier, le personnage fait des siennes tous les jours, chaque jour que son Dieu fait. Je pense simplement qu’on est mal informé en France et que tous les médias nous racontent que c’est le mal qu’il est méchant et que Joe Biden est un gentil. Moi j’ai lu sur Joe Biden des choses pas très avenantes le concernant mais cela on en parle pas du tout, on annonce sur le service public une élection qui va changer le monde, ca veut dire qu’on a déjà estimé que Trump allait perdre et que Biden allait être élu mais l’élection n’est pas encore terminé donc c’est difficile d’avoir un jugement aujourd’hui sur ces deux personnages là puisqu’ils sont présentés par des médias qui eux-mêmes ont choisi leur camp en disant : il y a le blanc, il y a le noir, il y a le bien, il y a le mal, il y a l’ange, il y a le démon et évidemment, il faut bien voter etc moi ce que j’ai vu de Trump c’est qu’il était proche des gens, on beau être milliardaire on peut aussi être proche des gens, c’est effectivement quelqu’un qui a fait pas mal de choses pour le pouvoir d’achat des plus simples et modestes, c’est quelqu’un qui a pratiqué un patriotisme économique et c’est plutôt pas mal, cela a plutôt bien fonctionné avec l’économie, il se fait qu’aujourd’hui le covid lui rend la tâche un peu difficile mais je pense que quelqu’un qui dirait voilà on va faire un vrai bilan, de ce qui est positif, de ce qui est négatif, ce qui est à mettre à son compte, ce qui  n’est pas à mettre à son compte, on aurait la possibilité de choisir ou de décider mais quelqu’un qui fait l’unanimité contre lui, de France Inter en passant par Télérama, France Culture et Le Monde, toute cette même bande, je me dis, si ces gens-là le détestent c’est que finalement ça doit être plus intéressant qu’on ne veut bien le dire donc il y a eu des choses de faites par Trump notamment ce désinvestissement sur les terrains de guerre,  partout sur la planète bon cela vaut  ce que ça vaut mais on ne peut pas râler contre l’impéralisme américain et ne rien dire des Etats-Unis quand ils reculent sur le terrain de l’impérialisme et on n’a surtout pas dit qu’il avait obtenu un résultat extrêmement intéressant qui a permis la réconciliation d’Israel avec l’Arabie Saoudite et quelques autres pays qui étaient des ennemis d’Israel, les émirats arabes par exemple il me semble que ce qu’il se passe là-bas et à même de permettre un peu de paix au proche-orient et ce n’est pas si mal que cela, il a obtenu ce que d’autres n’ont jamais obtenu et ca c’est éminemment concret : la sécurité d’Israel est assuré dans des endroits où elle n’était pas forcément assuré et si la sécurité d’Israel est assurée on peut imaginer que peut-être ce pays ce comportera autrement que comme il se comporte, je met une petite parenthèse parce que je sais qu’il font de la realpolitik et ils ont bien raison d’en faire c’est ce qu’il faut faire sinon c’est de l’idéologie mais cette façon qu’à Israel aujourd’hui de soutenir l’Azerbaidjan sous prétexte que ca leur sert de base avancée pour lutter contre l’Iran, ca n’est pas très élégant, c’est le moins que je puisse dire, il y a eu un génocide avant le leur, je le rappelle en 1915, c’est celui des arméniens, ce génocide est reparti et en Azerbaidjan on a envie de finir ce génocide et je trouve étonnant que cela puisse se faire avec des drones ou avec des armes qui sont vendus par Israel, cela mérite d’être dit parce que j’ai cru il y a quelques temps que ce conflit était terminé, simplement et j’ai été victime des médias, simplement on n’en parle plus et donc comme on en parle plus j’ai cru que c’était terminé, c’est faux et à Front Populaire, avec Stéphane Simon on va faire deux ou trois initiatives sur ce terrain-là pour montrer ce qu’il se passe véritablement là-bas, un projet un petit comme on a fait avec le Liban, pour essayer de donner la parole aux arméniens qui sont bien seuls ces temps-ci.

Pour voir la vidéo, cliquez ici.

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :