Europe : coupure du budget pour le non respect de l’Etat de droit

« L’accord conclu aujourd’hui est une étape importante pour la protection des valeurs de l’UE. Pour la première fois, nous avons établi un mécanisme qui permet à l’UE de cesser de financer les gouvernements qui ne respectent pas nos valeurs telles que l’État de droit » a indiqué Petri Sarvamaa (PPE, Finlande).

Cet accord vise à ce que les valeurs inscrites dans le traité de l’UE soient respectées comme l’indépendance du pouvoir judiciaire. Ces valeurs sont : « la liberté, la démocratie, l’égalité et le respect des droits de l’homme, y compris les droits des minorités. » [Un point nous interpelle ici cependant, pourquoi les minorités auraient-elles d’autres droits que les droits existants ? Leur droit n’est-il déjà pas déjà inscrit d’office dans le pays ? Pourquoi sont-ils reconnus comme minorités et non pas comme citoyens ? Ainsi ils ne bénéficieraient pas de droits spéciaux mais de droit national tout simplement. Ils seraient reconnus comme des hommes à part entière.]

Pour que les ONG, les étudiants des pays en questions ne soient pas pénalisés ils pourront porter plainte et bénéficier de l’aide financière en question.

Sources :
Parlement européen- Conditionnalité de l’État de droit : Les députés trouvent un accord avec le Conseil
Parlement européen – Conférence de presse à 12 heures: le PE et le Conseil accordent un accord sur le mécanisme de conditionnalité de l’état de droit.

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :