Quelques nouvelles des politiques

Cette semaine nous avons pu voir Monsieur Macron à la frontière espagnole pour annoncer plus de contrôles.

Nous avons vu Monsieur Darmanin annoncer que la menace se trouvait sur le sol Français.

Nous avons vu Monsieur Castex s’exprimer dans les colonnes du Dauphiné Libéré (transmission de l’article ce jour en décalé).

Nous avons vu et vécu l’hommage aux trois catholiques morts car catholiques sauvagement assassinés par un fanatique ou un jeune homme devenu fanatique car perdu, n’ayant pas de place, pas sa place dans la société que ce soit chez lui ou en France. (Difficile d’expliquer un acte incompréhensible et inhumain). L’acte en tout cas d’un homme désespéré.

Nous avons su que les policiers municipaux avaient reçu une décoration pour leurs actions honorables et leur dévouement. Tous méritent la confiance du gouvernement qui devrait les armer. L’autorité et l’ordre seraient respectés. A l’inverse de ce que préconise Madame Hidalgo sur BFMTV surtout quand on sait que la plupart des terroristes ayant un lien avec les trafics de drogue ainsi que l’a dit le Président à LCI, sont situés à Paris. Ceci n’est pas un conseil mais la volonté de castrer les hommes et les femmes de leur pouvoir.

Nous avons entendu les paroles courageuse de Monsieur Estrosi lors de la cérémonie d’hommage.

Nous avons entendu le discours de Monsieur Castex lors de la cérémonie d’hommage.

Nous avons vu Monsieur Sarkozy, que bien évidemment, malgré le « ressentiment » que suscite l’observation d’une politique pratique divergente entre les dires et les faits, concernant le problème que nous connaissons, nous le respectons sincèrement. La déception doit se comprendre car lorsque l’on fonde nos espoirs en un homme et que celui-ci nous déçoit, nous sommes déçu (le peuple). Ce qui laisse une trace de mécontentement plus forte et peut-être compréhensible. Notre colère oublie l’homme derrière la fonction tout comme l’homme/le Président oublie les hommes et les femmes derrière son « peuple ».

Nous saluons la magnifique cérémonie dans un écrin majestueux, remettant des corps entre les mains de la Nature.

Nous avons entendu Monsieur Attal évoquer barrer la route aux islamistes par des législations.
C’est comme si la société Française vivait dans une bulle médiatique, se protégeant par des législations mais ne pouvant agir sur le terrain (politique) car impuissante ou dépassée à notre grand désespoir, sourde aux cris du coeur.

Nous avons entendu les médias, un grand média RTL pour ne pas le nommer, retourner sa veste, s’autodétruire, préférant le non-agissement à l’agissement courageux, demandant des explications, se faisant lui-même juge, suscitant la colère, mais nous n’évoquerons pas cela car la colère n’est pas bonne pour les coeurs. Nous pouvons simplement dire que cela relève d’une couardise officielle sans nom, d’un manque de solidarité avec les premiers de cordée, au sens (presque) propre du terme. Cela révèle bien le manque de solidarité parisien qui détruit Paris lui-même et avec Paris, toute la société Française. Tous feraient bien d’aller en montagne pour apprendre à aimer et à s’entre-aider pour réussir à grimper sur une falaise. Mais aux vues des dires, tous resteraient en bas de la falaise à regarder les autres monter. Vous avez dit solidarité ?

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :