Haut les mains, peau de lapin

Edito

On se serait cru dans la peau d’un gagnant à Questions pour un champion. Tiraillé par la tentation d’aller jusqu’au banco sous les injonctions du public : « Pars, reste ». En l’occurrence nos amis Facebook, avec leurs commentaires déchirés, posaient un dilemme : voir ou ne pas voir Hold-Up , le “documentaire” viral sur le virus qui agite la toile. Le titre rappelle une comédie de Belmondo. Mais la mention “censuré” diffuse le parfum du scandale. À écouter ses prescripteurs, on a plongé. De la trempe scientifique du rappeur Booba ou de l’actrice Sophie Marceau ! Mais comme le Canada dry a la couleur de l’alcool, le film offre l’aspect de l’investigation, convoquant 30 lanceurs d’alertes aux titres ronflants. De cette distribution émergent un chauffeur de taxi, avatar du patron du café du commerce, ou l’homme qui a vu l’homme qui a vu qu’on refusait des anciens à l’hôpital. C’est là que même en science-fiction, le scénario n’est pas crédible. Il poursuit deux buts antagonistes: relativiser la dangerosité de la Covid tout en démontrant qu’elle serait une manipulation pour engraisser les multinationales. Faudrait savoir : bénin ou ravageur ? Le reste est à l’avenant : patchwork de 30 thèses complotistes démontées à longueur de JT. Deux personnalités détournées crient depuis à la prise d’otage : l’ex-ministre Douste-Blazy, fan du professeur Raoult ; la sociologue préférée des Insoumis, Monique Pinçon-Charlot, qui assurait que tel l’holocauste, la pandémie vise à éliminer les pauvres. À voir l’œuvre du réalisateur, on se demande s’il n’a pas rencontré la Vierge Marie. Quant au financement du film, il est participatif. Payé par ceux qui ont envie d’y croire. Gare, des millions de gens sont exposés à ce virus qui circule sur les plateformes internet. Et propage l’épidémie du monde connecté : l’idée que la vérité ne serait plus qu’une opinion comme une autre.

Source :
Antoine Chandellier – Dauphiné Libéré

Dans cette affaire, les commentaires sont instructifs en ce sens qu’ils désapprouvent majoritairement l’article qui prononce visiblement, une opinion dérangeante, conforme à celle justement dénoncée.

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :