Laurent Wauquiez : « Avec EELV, c’est de l’écologie d’extrême gauche »

Invité sur le plateau de «Bonjour chez vous», le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a pas mal égratigné les écologistes, qui seront sûrement ses grands adversaires pour les régionales de 2021.

Sur le plateau de «Bonjour chez vous», émission de Public Sénat, Laurent Wauquiez a été interviewé par des journalistes du Dauphiné Libéré, du Progrès et de La Montagne. Capture d’écran

Même si la question lui a été posée plusieurs fois, ce vendredi matin à Clermont-Ferrand, lors de l’émission « Bonjour chez vous » de Public Sénat (organisée en partenariat avec les journaux La Montagne, Le Progrès et Le Dauphiné Libéré), il n’y a toujours pas répondu. On ne sait donc pas encore officiellement si Laurent Wauquiez est candidat à sa réélection à la tête de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Le Républicain, qui s’apprête à lancer une grande campagne de tests antigéniques sur tout son territoire, a redit que ce n’était « pas le moment », que son « seul travail » était actuellement « de protéger la région » face à l’épidémie et ses conséquences. Reste qu’il a réaffirmé ses valeurs et ses positions politiques, montrant bien qu’il se prépare, quand même, à l’échéance électorale. Et il a pas mal égratigné les écologistes, qui seront sûrement ses grands adversaires pour les régionales de juin 2021.

« J’ai du mal à comprendre la cohérence »

« Il y a juste, dans le positionnement des écologistes, des choses que j’ai du mal à comprendre. Par exemple, avec les critiques sur le sapin de Noël ou le Tour de France, faites pour créer le buzz. Pour le développement durable, il y a peut-être mieux à faire, non ? » Il a continué : « Tout le monde est attaché à l’écologie, mais aujourd’hui, je constate qu’avec EELV, c’est de l’écologie d’extrême gauche.» C’est là qu’il a lancé : « Quand je vois l’extrême gauche et les Verts faire des compromissions avec l’intégrisme islamiste, ce n’est pas mon approche. On l’a vécu à Grenoble où, de façon très choquante, la Ville a subventionné une association caractéristique de l’intégrisme islamiste, qui est aujourd’hui dans le viseur national », allusion aux subventions versées un temps au CCIF par la municipalité de l’écologiste Éric Piolle et par la Métropole de Christophe Ferrari. Et Wauquiez a également taclé le nouveau maire écologiste de Lyon, Grégory Doucet :  « Il ne va pas à Fourvière (pour la cérémonie des Echevins, NDLR) parce qu’il explique que ce n’est pas compatible avec la laïcité. Mais le lendemain, il va poser la première pierre d’une mosquée. J’ai du mal à comprendre la cohérence…»

Auteur :
Eve Mouliner
Dauphiné Libéré
Publié le 4 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :