Le Président Emmanuel Macron s’est adressé aux jeunes vendredi 4 décembre 2020 sur Brut.

Le Président de la République, Emmanuel Macron a répondu pendant 2h20 aux questions des journalistes du média Brut. A travers ce média, il s’est adressé aux jeunes.

Verbatim :

Brut – Les migrants place de la République ?

Président de la République : Solution pour les loger, donc est-ce qu’il fallait faire enlever les tentes ? Car pas normal tente en France ? Oui, car on ne peut pas accepter que ces femmes et hommes dorment dans la rue, pas pour eux et riverains.

Régler à cours terme la solution humanitaire. Racine du problème et que moi je défendrai jusqu’au bout le droit d’asile : combattant de la liberté.

Droit d’asile protégera toujours. Beaucoup de gens ont le droit d’asile, mais en quelque sorte contournement du droit d’asile, contournement, toujours débordé. Quand police intervient, cadre déontologique exemplaire. Pas juge, procédure lancée, dès le lendemain inspection lancée, préfet et ministre. Faute et sanctions, audition conditions à chaque fois sanction. Pas lettre morte, au bout de cette enquête sanction.

Brut – Affaire Michel Zecler ?

Président de la République – Ce qui fait honte, pas exemplaires, gendarmes, forces de sécurité, même chose, pourquoi en sont arrivés-là ? Pourquoi se comporter de cette manière ? Aller plus loin, ce sont les faits au-delà des images. Beaucoup de jeunes ou moins policiers, communauté de BRUT ? S’engage pour servir, protéger, policiers, policières etc, quelque soit ceux qui servent, si comportement pas à la hauteur de l’engagement alors y répondre tout de suite, soit disciplinaire soit justice. Etre juste, très choqué et ce qu’il a subit, samedi femme commissaire roué de coups, si pas société dans son ensemble pas juste, attaqué par des fous.

Attend d’un policier l’exemplarité, zéro tolérance des deux cotés, pas qu’un regard part de la violence, sinon toujours circularité, citoyen victime et policier violent.

Violence dans la société, policier violent, prévenir, former et sanctionner mais si on est juste.

Politisé, black block, parti extrême gauche veut installer violence consubstantielle à la police, pas vrai, c’est faux, manipulation, affaiblir une institution. Policer et gendarme, pas de camp, ordre républicain, voté par celle et ceux qui représente, défendent un ordre.

Violence ; Chose transformée fortement. Zéro tolérance. Tout éclaircissement, on déconstruit, violence des policiers.

Avant 2017 macron candidat, même phénomène qu’on continue. Pour beaucoup de gens projets politiques, slogan, choses se sont durcies, cela s’est structuré. Violences policières, violences dans la société, racisme dans la société, c’est un fait, policier à l’image de la société, certains ont des comportements violents. Institution, ensemble des policiers, non. 95% engagés, pris beaucoup de coups, agressions, injustice impossible servent les lois, individus et corriger cela et institution et un ensemble.

Brut – quartier populaire, peur des contrôles, interpeller, contrôles deux à trois fois même journée.

Président de la République – Société plus violente, police embarquée dans ce cycle de violence, traiter la racine. Trafic de stupéfiants, gens prêt à tout préserver le trafic, calmer les chose et traiter le mal. Violence urbaine, s’est accru. Tant que pas traité ensemble, amélioré, capacité à dénoncer, avertir, prévenir.

300 voire 400 personnes pour manifestations et faits de violence.

Hambourg, phénomène, violence d’extrême droite voire extrême gauche, anarchiste. Pression ne retombe jamais, trafics de drogue et les extrêmes gauches en manifestations.

Peur de police c’est violence : le seul moyen alors isoler d’où vient cette violence, quand manifestation bien alors pas peur police, 3 ans de manifestation, manifestation violente, tenir pour une écrasante majorité, capacité à avoir le moins de débordement possible.

On est pas équitable même avec l’institution policière, pourrir les manifestations, tous deviennent fous, comment on le fait pour le stopper. Comment empêcher cela ? Formation, former pour pas que cela s’embrasent, encadrement, police subit baisse personnel, encadrement de terrain si pas suffisamment présent, embraser et violence.

Dénoncer les policiers et dénoncer gens violents. Généralisation caméra, caméra piéton. Placer les marchés et caméras, produit pas de qualité, autonome de 3h et dès juin. Meilleure protection: justice, si quelqu’un déclenche hostilité et pas pareil. Si en train de filmer les actions alors pas pareil. Accessibilité totale et notamment justice et hiérarchie pour aller au bout. Former sur le terrain et avoir des médiateurs, pas que cela monte. Situation de maintien de l’ordre gens formés, qualifiés pour le faire, parler, entre-deux. Organisation et discrimination. Pas réglé  – on a quand j’écoute les jeunes ou moins jeunes : discriminer : maghrébin couleur de peau, allure, quartier, se sentent discriminé et haine police commence là.

Pourquoi fracture ? Défiance entre population et police. La défiance se nourrit elle-même. Un policier s’engage pas pour cela, pas injuste avec eux, mais niveau des stress, pression, violences société, réaction nourrit cette défiance, couleur de peau pas blanche et beaucoup plus si garçon, facteur de risque, problème est insoutenable. Fatigué et pas crédible si dit cela sans bouger.
Mettre en place plateforme commune pour dénoncer. Grand sondage, a partir Janvier, plateforme, gens pourront aller dire en quoi ils sont discriminés et où : logement, quotidien et contrôle, plateforme nationale numéro d’appel possibilité de signaler, défenseur des droits et LICRA.

Plateforme de signalement, numéro et site internet : signaler, écouter, et possibilité suivi si on veut porter plainte et formation policier et gendarme pour répondre à cela. Faut appliquer, car discriminer si religieux ou autre, déjà dans la loi.

Réponse rapide et juge compétent.

Inspiration violence faite aux femmes et plateforme : association défenseurs des droits policiers et gendarme, début année prochaine. Caméra piéton et opération contrôle de rue, membre d’association alors recréer la confiance.

Brut – Question des sanctions : IGPN : souvent de manque est pointé ? Climat plus serein ?

Président de la République : Dans tous les corps et ministère gens qui inspectent et vérifient. Promouvoir si bons ou disciplinaires.

Cela est une bonne chose. Plus de force administrative. Vraie indépendance, plus de transparence sur le suivi, débat public, n’a pas de pudeur de gazelle. Parle de violences policières mais le traiter et donc être efficace dire dans la durée voilà ce qui est fait puis communication des sanctions faits.

Saisir commission des sanctions. Puis justice qui se saisit. Expérience Michel Zecler, émotion, plus que légitime, réponse de la justice, avant que Loopsider diffuse cela. Institution de dire que les institutions sont passives et attendent l’émoi. Le procureur a possibilité, fait dès le mardi, quand saisi, partage plus les informations, agit dans un cadre d’indépendance car cadre judiciaire. Ne fait plus remonter les informations.

Aucune sanction, hiérarchiser policière, préfet, ministre. Donc moi je crois en une république de la responsabilité,depuis quelques semaines problèmes.Ni Darmanin remis en cause. Préfet, concerné, si problème comprendre ce qu’il se passe. Réaction juste et proportionnée, sanction préparée. Hiérarchie policière haut niveau. Question si erreur, préfet de police responsable, limogée et parfois encadrement.

Préfet de police ou ministre en cause, rien monter administrativement.

Décision préfet de police, est-ce que décision est illégitime ? Non. Bonne décision, évacuation place de la république, si évacuer place d’hébergement. Problème d’hébergement. Aujourd’hui 2 milliards d’euros dans l’hébergement d’urgence.  Décision à prendre.

Attaque terroriste Marseille : libérer, gare saint Charles, faute proximité d’un préfet, grand serviteur de l’état et l’a limogé, justifie le fait qu’il soit considéré comme responsable. Préfet de police, débat sur des personnes médiatiques. Erreur est politique ? opportunité de décision. Décision depuis de trois ans en conformité totale, problème sur le terrain, pas hiérarchie sinon toujours la valse.

Violence inadmissible. Il veut comprendre pourquoi ce comportement a été possible, sanction implacable et essentiel implacable pour pas salir. Etre juste, les milliers de policiers, policières et certains tués, tués, des charges en voiture. Gens comportement violents, tirer aux mortiers, à balle réelle etc. Auditeurs, membres communauté, enfants sont harcelés par autres enfants, pas être nuancé, parce qu’on est policier, être irréprochable, être intraitable, soyons juste, ce que vive sur le terrain policier peut expliquer, toutes responsabilités, pas participer à la violence collective et savoir être juste ou est la violence et tous ensemble essayer de la réduire. Juste quelques milliers, black bloc, trafics en ville, terrorisme. Aidez-moi.

Brut – Article 24 – Texte réécrit – Pas le supprimer ?

Président de la République – Pense que c’est bien, liberté et démocratie, respecter la Constitution et les libertés, texte proposition de loi. Texte émane de l’Assemblée Nationale, proposer des textes pour changer la loi. Débat démocratique fait démocratique, inacceptable violence. Parlementaire propose le texte, première lecture, voter, voyant émoi et incompréhension alors changer, lever ambiguïté, pas indignation de chacun qui fait les lois et reviendra à l’assemblé, se nourrit, d’un vrai débat comment on traite de ces sujets des violences, fonctionnement de police et réduire violence.

Pourquoi cette prudence ? Pas texte sur conseil des ministre. Institutionnellement pas eu à connaitre.

Tous citoyens : filmer force de l’ordre, diffuser sur réseaux sociaux et citoyens. Réponse de toute façon, monde ouvert, demain interdiction alors transférer émission Belgique ou quoi. Réponse oui, diffusion toujours pour tout le monde.

Ministre de l’Intérieur : revenons à ce que l’on veut faire ? Légitime : protéger les policiers et gendarmes. Certains poursuivis, famille harcelées, partagent les objectifs. Il y a en mais assez appliqué et système pas complet. Viralité des images est devenue une arme, ne veut pas réduire les liberté quelles qu’elles soit.

Ne veut pas s’immiscer dans débat assemblée nationale, garant des institutions pas s’immiscer texte de loi. Améliorer les dispositifs. Réaffirmer les principes républicains, forces de l’ordre. Voie suivie qui disait, floutait mais créer des limites pour non journaliste. Peut diffuser et avoir des images.

Renforcer sécurité force de l’ordre. Mis en danger par certaines situations, réponse à apporter, ne peut pas être en réduisant, encadrant la liberté d’expression et liberté la presse. N’a jamais été leur intention.

Brut – Image violence policière, monde entier, ont choqué ces images. Dérive autoritaire de la part du Président. Qu’est-ce que cela lui fait ? Cela le blesse-t-il ?

Le Président de la République : Ce lui est égal, ne fait pas ce qu’il fait, nous en sommes co-responsables, journalistes diffusent des informations faussées, beaucoup de bêtises, et quand voit des correspondants étrangers, quasi militants, c’est ce que fait la France, réduire la libertés, pas intention des législateurs, pas ce qu’on fera, co-production de cette image de la France, pas les caricaturer, pas abîmer l’image du pays. Pays liberté manifester en risque ? Malgré la violence des manif, préserver cette liberté ?

 Liberté de la presse ? Demander le gouvernement, chose à clarifier. Journaliste, pas carte de presse. Pas en train d’exercer la mission.
Qu’est-ce que cela veut dire ? Règle relation presse, force de l’ordre, depuis 2012. Ce schéma pose des problèmes, pratique du journalisme a changé, mais au-delà brut, indépendant, protéger ces pratiques et capacité d’informer, si on veut réussir, comment ? Police peut faire le travail, empêcher les dégradations, ordre républicain, tous les journalistes, faire leur travail dans les manifs. Pas fait d’un état un état autoritaire. Pas Turquie ou autre.

Premier Ministre, Garde des Sceaux et Ministre de la Culture, trouver le bon code d’usage pour que les missions puissent être remplies. Esprit se sont échauffés, réponse, apporte la clarté mais derrière pas la France caricaturer, discours, militant, hostile action du gouvernement, le serviteur mais si discours général liberté réduite ? Pour épidémie pour nous tous mais tenir et casser la courbe mais sur autre sujet pas réduire les libertés dans le pays, débat démocratique vibrant mai aujourd’hui violence inédite, terrorisme. Cadre de nos libertés de nos droits.

Brut – Erdogan : exprime l’espoir de voir la France et Français de se débarrasser de lui.

Président de la République – C’est ce qui nous différencie, il croit dans le respect. Société de plus en plus violente, invective pas la bonne méthode. Presse anglo-saxonne. Paradoxe, on a attaqué la France sur les libertés, pas un pays qui a protégé cela, attaque terroriste, Samuel Paty, tout le monde a dit il n’aurait pas dû. France attaque car nous avons défendu la liberté d’expression toutes celles et ceux qui blasphèment, liberté d’expression, apporter la vérité, ne va pas justifier la violence au nom du fait que je vous choque. Accompagner dans le combat, presse anglo-saxonne, français sont étranges, ont insulté le prophète, quelque chose est en train de bouger, ordre moral nouveau. Consiste à dire chose où on peut justifier, existentielle, plus que article 24 au mieux inopérant, donc on se trompe de vrai débat, Turquie Erdogan, président et peuple turc grand peuple de liberté. C’est cela la France.

Brut – 50 000 commentaire : loi qui s’appelait séparatisme. Loi qui vise à lutter séparatisme islamique. Prof d’histoire-géo en Seine-Saint-Denis. Cours éducation civique. Un jour ouvre le journal et un jour élève djihadisme. Ecole de la République. Comment possible, question possible qu’est-ce que j’ai raté ? Qu’est-ce qu’on a raté ?

Président de la République : Novembre 2015 – part de nous, ce qui ont fait le Bataclan. Jeune homme sur le sol français depuis tout petit. Beaucoup de français et français extrême acte terroriste. Beaucoup de gens, mal est en nous. Pas le chasser coup de baguette ou action musclée, quelque chose s’est installé dans nos civilisation, société. Attiré par quelque chose qui sépare du commun, rejoindre une idéologie, ou on dit que nos valeurs : islamiste : idéologiee : les valeurs république pas les miennes, sort ma fille de l’école, la voiler, avoir des pratiques rigoristes, justifier acte de violence, série de facteurs qui viennent s’enclencher. Loi va chercher, mieux se réarmer, mais idéologie, bouleverse, Samuel paty, cours d’avant à Moulin, nouer relation institution monde arabe. Se poser ces mêmes questions. Ceux qui ont cette idéologie, ressentiment, échec intégration à la française. Qu’est-ce qu’est être français, pas une part de France et là-dessus, des gens qui viennent les chercher et ressentiment économique et social, discrimination se ressentent à l’embauche, rien de tous ces facteurs ne justifient et expliquer et hydre. Idéologie et tous les problèmes que la France a.

Obsession pour les français – travail sur la mémoire. Benjamin Stora. Période de notre histoire et jeune déboussolé. Jeunes plus exigeants, que ne l’était sa génération. Génération qui a 20 ans. Il faut mesurer ce qu’elle s’est pris, terrorisme des tours, crise économique, drame climatique, terrorisme, pandémie, se poser des questions personnelles et déboussolée, en recherche de sens. N’a pas pensé son passé, culture de la vérité. Million de jeunes et moins jeunes issus, en premier ou deuxième génération du continent africain. Pas su leur parler, reconstruire la France, faire métier les plus ingrats, pas formidablement reconnaissant. Parents parlaient peu de décolonisation. Grand-mère, mère pas voilé et dévoilé et génération nouvelle et reparler de cela est né en France et appartenance à quelque chose. Car république pas une place là, tu es nous. Génération, tous les ages, mais doit dépasser cela. Historien de manière très réelle, savoir le dire, le vivre. Pas la ségrégation mais projet colonial. Parfois des gens donné la citoyenneté.

Brut – Enseignement de l’arabe à l’école ? 

Président de la République – On a beaucoup de jeunes dont famille parlent arabes, parfois deux parents, culture en langue arabe, apprennent école privé ou sous contrat, le français.  Perfectionnement leur langue maternelle ou familial car république pas de langue arabe. Association, souvent le cas, sans caricature, de celles et ceux qui expliquaient le projet séparatisme. Détournement. Politique de reconnaissance. Si famille parle arabe, apporte quelque chose à la France, littérature, commercer, langue étrangère, refouler langue étrangère ou qui appartenaient à des diasporas. Pays loi langue étrangère, jeunes parlent arabes, littéraires ou dialectal. Houssa ou dialecte africain, mieux le comprendre et mieux faire, parle le turc. Parlent un tas de langue infinis et pas enseigner suffisamment. Langue les plus parlées,dans leurs familles et reconnaître cette part. Finir le travail historique sur guerre Algérie. Réconciliation des mémoires. Des tas de mémoires, autant de blessures à respecter. Harkis et enfants, pieds noirs, appelés du contingents, militaires, si remet pas en perspective pour comprendre alors les mémoires ne se parlent plus. La République vous reconnaît, chance pour elle, votre histoire est une partie de l’histoire collective, identité grande histoire qu’on connait, reconnaître ses mémoire, la partager, dans programme histoire, le musée, débat des statues. Ne croit pas à l’idée qu’on efface qu’on est. Par de notre histoire qui parle à une jeunesse noire, ou noire ultramarine : commerce triangulaire, esclavage, maghrébine.

Brut – Quelle statue ?

Président de la République – Pas à moi de le dire, père Dumas, formidable général de l’empire, père d’Alexandre Dumas, héros de guerre, a existé déboulonné. Geste officiel.  Historiens mais jeunesse qui se retrouve dans histoire fragmentée, fracturée, Pascal Blanchard, Pap Ndiaye, appel contribution collective : 300 et 500 noms, nourris pas la jeunesse et ceux qui ont une conscience civique, 300 ou 500 noms pour les noms de rues. Statues à refaire. Notre histoire conjugaison de toutes les histoires.

Question téléspectateurs Brut – Lieux : république dimension de citoyen, confortant principe républicain. Contrôle école à la maison sauf pour des raisons médicales. Lydia dit que c’est une richesse pour amalgamer.

Président de la République – Pas amalgamer : on a un objectif et parfois effet de bord. Lutter vs groupe et association et idéologie. Fermer école, enfant déclaré comme recevant enfant à la maison. Trouver les bonnes exceptions. Quartiers sensibles, cas comparables, père ou mère, pas à la piscine, pas à la musique. Cela si on ne réagit pas, inflation des cas. Pousser des portes, repérer, gens en niqab intégral, fillette, pas droit de dessiner des visages, apprendre que l’arabe, précepte vs république. Aujourd’hui que les fermer raisons sanitaires, prévoir les bonnes exceptions car quand bonne garanties, conditions de santé, conseil d’état et ministre de l’éducation, liberté légitime, peut se faire. Donner des armes car quelque chose qu’il ne veut pas voir et cela choque.

Question Brut – Question critique l’islam : Mila, 17 ans, critique cela sur les réseaux sociaux. Comment on peut en arriver là en France ?

Président de la République – Violence permanente, si jeune fille en émission grand public, avec le voile, conspué et fille critique l’islam pas aller à l’école.
Devenu fou, on peu croire ou pas croire, respecter les lois de la république, critiquer tout, gouvernement, journalisme, religion. Liberté profonde.
Montre une autre de violence dans la société, et le moins bon visage : harcèlement de la violence à l’école, France pas de problème avec islam. Avoir traduit le coran, Sorbonne lieu de commentaire de controverse, construit notre projet collectif politique et religieux. Les deux pas immiscer l’un dans l’autre. Toujours sous protection Mila. On peut tout critique, tout courant philosophique et pas de violence au nom de cette critique.

Question téléspectateur Brut – Karim : « Je suis Charlie ».

Président de la République – Pourquoi cela ? Dépasser indignation. Pas élan solidarité. Mot d’ordre. J’adhère aux valeurs république et liberté d’expression peut ne pas aimer ce journal mais devoir les défendre dans leurs libertés. Bien sur à la droit pas retrouver dans un slogan simpliste, être fier et les porte. Comprendre que dans ces valeurs et l’expression peuvent choquer. Provocation à l’égard d’une religion. Tout critiquer beaucoup plus catholique que islam. Protéger débat libre pas pour autant dire pas de respect, politiquement correct ne pas choquer l’ordre, et islam politique comme le président turc. Qu’est-ce qu’être français aujourd’hui ? Participer à une projet et une citoyenneté, pas une couleur et une religion, histoire et nourri, apport du protestantisme, judaïsme et islam. Projet, être un citoyen, adhérer à des valeurs : liberté, égalité, fraternité, laïcité. Habiter une langue, manier, comprendre, enrichir, transformer. France s’est faite par la langue et l’Etat, Villers-Cotterêts et langue.

Etre français adhérer à ces valeurs  habiter cet état, appartenir à cette histoire, se nourrit de toutes les histoires. France pays monde en quelque sorte.

Brut – Quelle définition laïcité ? 

Président de la République – Liberté de croire comme de ne pas croire. C’est une liberté. Pouvons croire ou ne pas croire. N’a pas à savoir ou pas. Demande de respecter les lois de la République, au nom religion pas déroger à la République, c’est cette citoyenneté. Pas contre une religion, dans la société il y a de la religion partout, particulier vie spirituelle, sociale, citoyenne vie commun qui nous dépasse, c’est un point de passage, commun et universel. Eradiquer religieux, on montre le défi de nos génération, réussir à retrouver les raisons qui font qu’on vit ensemble et qui font l’histoire.

Brut – Dur d’avoir 20 ans en 2020 ? Compliqué en 2019 ?  Fête clandestine à Paris, beaucoup d’étudiants, des tas de personnes, pas de gestes barrières et quand discussion ?

Président de la République – On est seul et isolé, question de survie. Comprend très bien, il a vécu cette période, et parfois envie de souffler, si loin de sa famille, condition de vie modeste et précaire, pas de leçon de morale, solitude et souffrance morale et psychique, inventer et innover, mettre moins en danger et c’est possible. Si c’est fête alors danger père, ou grand-père pour les fêtes.

Brut – On prend des risques mais pas voir les personnes âgées.

Président de la République – Moins pire, mais collectivement prendre soin  les uns des autres, rien de plus efficace. Jamais vécu une telle contrainte, le dit pour la nation, formidable solidarité, protéger les plus faibles, on l’a fait, en train de le faire. Souffrir confinement et contraintes. Extraordinairement injuste, vie plus précaire, loin des proches, moins de moyens et accélérateur de crises.

Moins première fois distribution alimentaire : difficulté, beaucoup de questions : autre aides étudiants, quand RSA, quelles aides ?
Conseil, un jeune une solution. Bien faite et simple : aide emploi, apporter réponse simple, plateforme, branche sur les bons canaux. C’es une réalité et abstraction : 1.6 milliards d’euros. Jeunes formation accéder à l’emploi. 400 000 apprentis, aider les employeurs, on paye beaucoup et joue le jeu. Hors apprentissage difficile trouver nouveau job. Service civique : 1 semestre ou 1 an. On l’a plus que doublé. Réconcilier l’engagement et besoin de sens : subvenir à ces besoins. Renforcer les dispositifs de garantie jeune, plan d’insertion et compétence, gros investissement sortie de formation, rentre vie active de solution. Etude, poursuivre cela 1 an ou semestre en plus.

Assurer restaurant U ouvert, restaurant 1 euros. Mis fin sécurité sociale étudiante, être au Crous, repas 1 euros. Assurer dans la période mis en place d’aide si cela continue alors mise en place encore. APL, aides exceptionnelles couvre le job d’appoint même si boursier. Travailler sur besoin aide exceptionnelle, aide système de bourse, études gratuites, système de bourse et trous dans la raquette et faire le pire, aide alimentaire, ne touche pas l’argent argent boursier, minimum minimorum. Améliorer, système des jeunes. Mis en place tout, trous dans le dispositif et donc à améliorer.

Brut – RSA moins de 25 ans ?

Président de la République – Bourse si étude, parcours emploi compétence, dans société, rapport au travail. Lutter VS pauvreté, minima sociaux, a décidé de relever les minima sociaux : handicapé et minimum vieillesse chacun de 100 euros. Pays comme les nôtres si écart entre non activité et activité insuffisante pas retour dans l’emploi alors crise des gilets jaunes, on paye pour les autres, pas intérêt à travailler. Prime d’activité, si augmente RSA augmente le SMIC. Si demande aux entreprise d’augmenter alors détruit l’emploi.
Travail associatif terrain, accompagnement : territoire zéro chômeur. Député grand guillaume, acteur de terrain, garanti jeune, croit garantie jeune, service civique, contrat de responsabilité, étude contre aide, retrouver une vie psychique convenable.

Ouvrir trop vite les écoles, assume choix en France, lieu où on apprend. Créer inégalité : crèche école collège lycée, organisation différemment, mieux apprendre en non présentielle. On c’est proposition professeur. Université, lieu de circulation moment contagieux, profs et uni d’université, fermées au pic. On peut tenir en non présentielle. Innovation concertation, avec président université et enseignant. Reprendre des TD en présentiel, cours en amphi. Adapter au terrain. Si amphi de 200, si formation amphi de 300 pas une bonne idée, lieu de vie commune, pour pas de brassage, stratégie, chaque étape dépend de ce qu’on a su consolider, commencer en janvier TD et demi-amphi.

Brut – COVID 19 – vaccin pourquoi pas obligatoire ?

Président de la République – Vaccin qui arrivent, sur ARN messager, premières mondiales. Autorité sanitaire, stratégie haute autorité de santé, personnes âgée en ville puis toute la population. Etre honnête et transparent on ne sait pas tout sur le vaccin et le virus. On doit savoir, bilan coup avantage, conviction par la transparence qu’à l’obligation. Gros débat démocratique. Décennie de recul, contre production de rendre vaccin obligatoire sur pathologie qu’on connait mal et virus mal aussi.

Pharmakon est poison. Bilan efficace ? Au-delà de quel point ? Toxique ? Pour nous médicament, quels risques et pour qui ? Pas défiance par obligation.

Des vaccins d’avril pas celui de janvier. Pas sonner ou appeler adresse, cible privilégiée, celles et ceux pour qui c’est le plus sensible. Vous (ex journaliste) ce sera non. Arrive phase après, phase organisée vaccination développée forme grave et plus de mortalité.

Brut – Restrictions dures ?

Président de la République : Dur pour les enfants, angoissants pour eux et gens dans l’angoisse, attend le 20 janvier.

Brut – Quelle sortie ?

Président de la République : Vulnérabilité, génération 20 ans en 2020 besoin de sens et vulnérabilité, montre quelque chose qui se passe en Chine.

Se faire vacciner ? Inverse que la population. Autre stratégie. Virus mortel pour les plus âgés, forme graves tous les âges. Institut Imagine, quelque chose de génétique. Réponse face à la peste au moyen âge isolement complet comme au moyen age. Comme on en savait si peu choix humaniste collectif de protéger des vies. Consumériste, économie mène tout, on arrête tout pour protéger des vies : controverse, débat, les Français ont tenu le confinement.Deuxième pilier : tester, alerter, protéger. Chaîne de contamination se faisait ; léproserie, mettre à part les gens malades. Tester au max beaucoup plus vite, alerter application tous anti-covid, appel de l’assurance maladie et inciter les gens à s’isoler, responsabilisant, mettre plus contrôle individuel et éviter que cela s’embrase. Tester, alter, protéger. Continue la rechercher et améliorer traitement pour forme grave. Et là amélioration. Entre 50 et 60% de la population, immunité collective, a notre organisation collective, recherche traitement,mixte de la stratégie. Jusqu’au printemps prochain.
Confiance citoyen.

Parfois contraignant je le sais.

Brut – Masques ? Tests ?

Président de la République – Laborieux au début. Confiance pas montrer si dit non.

Pays a tout bien vu je ne l’ai pas vu. Philosophe, sociologue. Nous sommes plus défiants. Etats-Unis et Allemagne. On attend tout le l’Etat, masques des ratés, sécurisation d’approvisionnement, rareté sur les masques, plus de valeurs, besoin de souveraineté, reproduire des choses simples être produit à l’autre du bout du monde. Ensuite faire attention prudence vaccin, laisser parler les scientifiques. OMS a dit les masques pas de solution. Ca parle toute la journée, on appris progressivement, installe des doutes, savoir dire où on a fait des erreurs. Infaillibilité n’existe pas. Qu’est-ce qu’on a raté, transparence. Améliorer l’organisation soignants hôpital, ville, améliorer collectivement, responsabilité celle et ceux qui gouvernent. Intraitable transparence, moins défiant entre nous. Transparence et défiance alors effondrement mental. Dirigeant dire on s’est trompé on corrige, correction comportement, on a tous une part de la solution.

Brut – Brut, Twitch, Instagram, etc. Sujet à cœur : l’écologie : question de Berry. (glyphosate).

Président de la République – Faire face aux contradictions. Interdiction glyphosate, pas ses promesses. Pour en sorte, n’a pas réussi, c’est un échec. N’a pas réussi. RoundUp, de très loin. Le plus répandu et le plus utilisé, France grand pays agricole, en sorti rail 2021. Marché unique, Europe agricole, Europe, on se bat en 2017 Europe objectif à 3 ans, objectif à 5 ans. Si pas battu avec Nicolas Hulot : interdire glyphosate en 2022 et les autres repartir pour 10 15 ans.

Pourquoi pas réussir ? Si les gens pas mêmes rythme que nous distorsions de concurrence, pas régler le problème, manger les mêmes aliments que Espagne ou Italie et eux avec glyphosate. Tous les autres pays exceptionnels, Allemand, Belges et autres ont pas. Sucres pays, pas de pays de fond. Pas la bataille tout seul. Plaidoyer contre l’Europe. Compromis permanent Europe. Pas produit tout vous-même. Manger des choses produit chez les voisins, revenu et accès d’autres marché, agriculteur, pensés à l’échelle européenne, autonomie alimentaire, si voisin alors même stratégie. Numérique, écologie, ramener les autres, nous plus vite que d’autres. Plus dur pour nous que Luxembourgeois par exemple, pas réussi car autres sont restés rythme plus lents. Filière autre phénomène : taxe américaine, filière viticole, perte en rentabilité et apporter solution à l’agriculture, se débarrasser des pesticides : 75 à 80h par semaine, revenu parfois en dessous revenu minimum, soit glyphosate sans solution, débroussailler à la main, pas de vrai substitut, baisse de 50%, comment ? marche forcée, interdit AMM de glyphosate, engagement des filières, crédit import, aider à investir pour sortir du glyphosate, et remettre argent pour trouver d’autres solutions.

Si pas glyphosate mais quelque chose de plus dangereux, problème : innovation, cépage résilients dans la vigne pas besoin de glyphosate.

Brut – Convention citoyenne ?

Le Président de la République – Principe convention citoyenne ?  irlandais avaient fait, cela, sujet société, question unique, pour préparer un, aller plus loin plus fort, 150 citoyens travail extraordinaire, former et proposer. On les a respecté, moyens de faire, il s’est engagé, est allé les voir, réceptionné les travaux, mesures qu’on allait passer, parlementaires, mandat du peuple pour le faire, pas d’autre mandat, travail d’arrache pied pour aller au bout, à prendre ou à laisser,construire texte de loi. Travail en train de se faire, loi attendue.

Rénovation thermique, plan de relance, passoire thermique, en conscience, pénalité forte ou interdiction de vendre. Travail entre ministre et eux, derrière vous pas les moyens vient mettre contrainte et interdit, pas tout prévu et tout penser. Etude d’impact, mesure d’accompagnement. En colère contre activiste et maintenant dit il faut tout prendre. Gens parlementaire, élus du peuple, prendre leur texte, vérité révélée, il font un truc qui 150 citoyens c’est la bible, le coran ou que sais-je etc. Continuer la réflexion collective, chose correspond  pas au problème, solution des fainéants, là un truc a prendre ou à laisser c’est nul (Eclaircissements nécessaires). Personne n’a autant fait  que nous, génération à venir. Fermer centrales à charbon. Nouvelle génération, 800 000, électrique ou hybride, arrêt projet notre-dame des landes, Europa city, citoyen ont fait un boulot, il va les voir, mais qu’un citoyen qui a aidé a avoir l’idée, pas de caricature en disant c’est à prendre ou à laisser prendre tel quel. Et des actes.

Brut – Reculer vs lobbyiste ?

Président de la République – Lobbyiste pas passoire thermique ? Subir la contribution climat, expliquer déclenché crise les gilets jaunes, sont conscients, zéro secret, vie des gens, agriculteurs, pas un lobby, pas un métier mais engagement, pas un lobby peut les respecter, mieux manger mieux vivre. Aider à faire la transition.

Rénovation thermique, pas un lobby, changer, il faut les accompagner, juste la transition écologique est essentielle pour nous tous. Génération a dit : la maison brûle, puis Sarkozy et Hollande, génération ou autre, eux ils font l’application. Ne pas être camp contre camp. Jouer ensemble, avec les agriculteurs, mobilités et logement : véhicule, logement, les plus modestes pour aider dans le changement

Biodiversité : Nucléaire : m’importe. Des emplois et énergie, n’est pas anti-nucléaire, réduire part du nucléaire. Part Hollande réduire cela et décaler horizon pour être réaliste. Pourquoi réduire 75% sur base nucléaire si aujourd’hui réchauffement climatique, particule et gaz.

HFC : climatiseur ou autre (pollueur également).

Electricité parmi les plus décarbonée, nucléaire, force pour hydraulique. EDF GRAND ACTEUR : Eolien en mer, éolien en mer mais préservé part de nucléaire. Réalité a besoin du nucléaire.
Energie décarbonée non intermittente, pas remplacer par des énergie intermittente.

Allemagne : ouvert central à charbon, plus polluée, et tous les pays également, accru leur exposition à d’autres énergies fossiles comme le gaz. Nucléaire, tenu du mix électrique, renouvelable, technique du stockage renouvelable pour par être intermittent, pas avoir des manque. Pas, assume à fond, croit dans l’écologie, être parmi les champions lutte changement climatique innover, ferme, recycler, être dans la sûreté. Prendre le nucléaire.

Chasseur pas un lobby : groupe de pression caché, millions de concitoyens pratique cela dans la ruralité. Démission pour Hulot pour beaucoup d’autres raisons. Thierry Cost mais Président des chasseurs, groupes de pressions defendent des intérêts, syndicats lobby etc. Défend intérêt catégories et pressions décisions publiques. Groupe de pression cachés. Monsieur Schraen président des chasseurs, plusieurs millions dans le pays, activité a encadrer, reconnaître sa place, préservation ruralité. Biodiversité.

Réforme du permis : système de prix injustice, chasse entre département (luxe), être responsabilité et créer l’office français biodiversité. Office unique, on a rassemblé équipe du ministère de l’écologie, univers qui ne se parlait pas. Chaque année dialogue entre espèce, biodiversité, gestion adaptative des espèces. Intelligent de faire cela, réduire pas conforme bien être animal, pratique qui choc, chasseur acteur.

Brut – Conseil d’Etat et remontrance ?

Conseil d’Etat, juridiction administrative.  C’est un juge, nous avons pris des engagements des objectifs ambitieux, objectifs là, obsédé du résultat, mais tout ce qui a été fait déjà très dur. Veut sortir du débat faux qui dit on est plus on est dans les invectives (?). On doit continuer à avancer, pas nul et on a rien fait. Conseil D’Etat obligations qu’on a : administration conforme loi donnée. Et Europe engagement pris. A rattraper un retard comment continuer à accélérer, rénovation thermique, vraie source de solution : ma prime rénov. Convertisse logement, gaspillage énergétique en logement plus compatible avec la stratégie accompagner nos concitoyens, chauffer sa maison avec quelque chose de moins polluant et pousser entreprise à faire. Pénaliser les entreprises à moins polluer, se déplacer, forfait mobilité, accompagner les gens covoiturage et vélo, plan vélo pour que les gens utilisent cela davantage. Intermodalité, multimodalité, prendre voiture pour tout, connexion entre transport en commun, défi qui est le notre, convertir parc automobile ancien vers du nouveau. C’est intelligent par rapport à notre tissu industriel. Réfléchir dispositif innovant pour faire cela.

Lundi réunion agglomération : quelque a faible émission dans grandes métropoles françaises, favoriser transport en commun, lancer beaucoup de choses, quoi réussir, accélérer mise en oeuvre, pas de chantier à défricher, transition écologique doit être social, accompagner les plus modestes et aller plus fort sur les points évoqués.

100 000 questions ou personnes.

Brut – Question de la place des femmes société française : Pourquoi  – Les violences faites au femmes continuent d’augmenter ?

Président de la République – Chaque violence VS femme est une violence de trop. Ces violences n’étaient pas enregistrées auparavant. On en parlé pas, on verra les chiffres fin de cette année. Violence dans la société, première personne : violence faite au enfants, commission, Adrien taqué, secrétaire, d’état. Sujet, violence entre enfant, à la maison. Continue d’être là, augmente en pratique.

Pas débat statistique on verra les statistiques, encore trop et beaucoup trop. Ville, cède la sté, et violence particulièrement, violence construction anthropologique, dans le foyer et sein du couple. Violences faites aux femmes, et vu venir quand faisait campagne, sujet qui sortait déjà. Premier sujet violence harcèlement de rue etc. Forme de violence etc, détails, maintenant, délits, harceler, insulter, violence langagière. De réussir qu’au sein du foyer parole se libère : dire et porter plainte.

Dans un foyer, femmes battues pendant des années, autocensure et si battue chez soi, quelque part norme de normalisation, domination dépendance, rien qui justifie quelques violences, commence à la gifle, violence, physique et mentale. Le dire aux amis, voisin, rapport à l’autre, prendre conscience, libérer la parole, parole reçue et que vous portiez plainte, simplifier la plainte par SMS de porter plainte, 3919 et 7/7 et 3919 et réseaux des pharmacies acheter des choses seules, pas accompagner par mari ou compagnon car emprise, et supermarché. Plainte prise dans envie de soins à l’hôpital, service d’écoute, police gendarmerie, prise de plainte, compréhension. Cellule sein de justice pour y répondre, 1000 cette année et 100 l’année prochaine. Pas encore assez et association veulent plus, ne pas accepter les petits signaux qu’on voit les voisin et commence-là.

Brut – A quand la gratuité des protection hygiénique comme en Ecosse ?

Président de la République – Association compétence, avoir une réponse. Quelque chose qui au premier semestre année prochaine, réponse concrète, vivent tous ce que vivent : réduction durée de vie, humiliation, et vivent la précarité menstruelle, avoir des règles dans la rue, avoir à se protéger et être digne dans la journée,  et viol. Viol jeune garçon dans la rue. Association, service sociaux.

Brut – Question dans les commentaires  – situation des Ouïghours. Extrême ouest de la chine. Inaction de votre part.

Président de la République – Trouve cela injuste, l’a dit à homologue chinois. Pas un militant, pas le même langage, mais quelle action, pas déclencher la guerre à la Chine, en parler au président xi Jinping et stratégie européenne, être fort face à la chine, Europe le bon niveau, défendre nos valeurs, réalisme géopolitique, lutte vs travail forcé, valeurs universelles, dialogue avec la chine porter l’exigence, cessation des camps, des violences.

Brut -Intimide plus la Chine ? Action efficace ?

Président de la République – Toujours eu des rapports de vérité, pas invective, entre Europe et Chine exigence mission des Nations Unies. Aujourd’hui ce qu’on ne peut pas accepte d’un membre département du conseil de sécurité refuser, capacité à voir. Trouver une solution dialogue UE et Chine. Notre devoir. Européen : souveraineté, géopolitique, commerce, respectueuse liberté d’expression. Le faire en européen.
Xi Jinping, Chancelière Merkel, Monsieur Junker ont fait dialoguer la Chine.

Si entreprise, politique de mobilisation citoyenne sont importantes pour mettre la pression et vous le faite.

Brut – Pauvreté ?

Président de la République – Fondation Abbé pierre : gens dans structures d’urgence qu’on a créé opération vérité : qui est dans la rue ? Notre réponse pas inaction, investissement hébergement d’urgence, 2 milliards d’euros. Précarité qu’on a, partie de la jeunesse, réinsertion dans la société, accompagnement humain. Pays salaire minimum universel, gilet de sécurité parmi les plus nombreux, faille, manque d’accompagnement certain endroit et immigration illégale, plusieurs dizaines de milliers, plus de 100 000 femme et homme arrivent route de la misère : certain un titre et beaucoup pas asile : processus de Dublin et parfois visa mais pas de pays en guerre ou menacé, dans le dialogue pour éviter cela.

Madame Wargon- Beaucoup femme et homme dans dispositif d’urgence mais pas suffisant.

Brut – Parmi ces jeunes ont voté en 1, Jean-Luc Mélenchon, en 2 Marine Le Pen, pour la campagne de réélection en 2022, jeunesse une priorité ?

Président de la République : Pas une cible électorale, n’avait de cesse de vieillir, pas un statut, plein de jeunesses différentes, avec les convictions. Les jeunesses plus exigeantes, plus authenticité, pas servir un discours, tout se croise, sur-informés, vais dire ce qui plait car compte être réélu information est universelle, cette génération au fond de l’exigence, inquiétude, toute précarité. Tous très différent, milieu moment, doute existentiel, quitte la famille et projette vers l’age adulte : emploi et vie sentimentale. Grandes questions héritées des générations d’avant et inquiétude renouvelée a cause de vulnérabilités : comment transformer cela en engagement ? Pas de concessions mais des solutions.

Vous êtes gonflé. Perversion journalistique, il est en plein dedans. Certains commencent 1 an et demi 1 an avant. Toujours dans l’action et conviction en permanence, battre, convaincre, et avancer. Profiter, pas permis, pas tempérament, travail conviction, candidat depuis le 1er jour. Volonté de convaincre et d’être au rendez-vous des résultats mais le droit de dire candidat être disposition d’être candidat et pas prendre des risques, temps inédits, pas populaires, situation candidat alors pas bonne décision. Doit venir au moment voulu, si cela viendra, pas insincère. Peut-être faire des choses dures et impossibles dns le fait d’être candidat, choses dures et imprévisibles. Cette génération engagée, de l’action de génération de fer, fonction institutionnelle, faire de choix, part impopularité et insatisfaction veut être un allié, lutter vs inégalité, injustice, climat. Arriver à bâtir ce qu’est être français. Si on arrive à réinventer ce récit collectif, traduire l’un l’autre et donc à s’écouter veut être un allié.

Brut – Très nombreux, faire les commentaires, directs en intégralité dans quelques instants. Nouvelle journée de sécurité globale.

Président – Période mobiliser pour construire.

Autres sources :
Ma Prime Rénov’
Un jeune une solution – Partez à la rencontre de votre avenir.

Auteur :
Martine Chabot
Secrétaire
Publié le 4 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :