C’était à ne pas manquer

Des tribunes, des articles, des histoires, des paroles, « c’était à ne pas manquer » les petits mots de la semaine.

Dans le Monde, la tribune sensationnelle, émotionnelle de Roberto Saviano dédiée à son héros de toujours, Diego Maradona. Héros de Naples, Napoli, terre de feu, terre de sang, terre de beauté, terre d’espoir et terre du ballon rond dans laquelle un petit garçon à pris pied pour devenir un Dieu. Maradona était surtout un homme, désormais (im)mortel.

La tribune de Philippe de Villiers dans le Figaro, soigneusement ficelée embarquant le lecteur dans les périls de la mer, à l’aventure, l’aventure des mots et des hommes sur la houle. Le lecteur fini marin, avec du sel sur la moustache.

La parole du père Jean-Pascal Duloisy, prêtre et exorciste du diocèse de Paris à l’occasion d’en quête d’esprit sur Cnews :
« Quand l’homme n’a plus cette relation par le coeur avec Dieu, son coeur s’est fissuré, et là il y a eu un venin qui est entré dans le coeur, il murmure, contre Dieu, contre lui-même ou contre les autres, et là le mal est arrivé. Et cela, le péché originel n’est pas un péché personnel, le péché originel c’est une sorte de situation néfaste qui s’est insérée dans le gêne de l’humanité et dans lequel maintenant nous devons nous dégager. »

La soeur Rosa Maria Napolitano, fille de la charité de la rue du BAC, indique  » c’est vrai que le péché habite en nous mais avec Jésus, le péché a été enlevé et donc en nous, il y a l’image de Dieu. Qu’on avait perdu, après le pêché. Dans la chrétienté il y a le germe de la vie divine et en découvrant cela, la personne lentement change. »

Le témoignage de Thibault de Montaigu s’interrogeant sur « Qu’est-ce que nous faisons sur terre, quel est le sens de ma vie, pourquoi suis-je là ? Le péché est un attentat permanent contre toute forme de vie intérieure. Dieu fait peur, on préfère échapper à « sa parole et donc on préfère la luxure, l’orgueil dans toutes formes de péchés.

Mon père indique : « L’amour est détaché de soi, il s’enrichi de tout ce qu’il donne, l’amour ne vit pas pour soi. Un amour qui vit pour l’autre et le fait exister. L’amour est éternellement renouvelé par sa propre effusion. Donc comme la sœur le disait, on a reçu la grâce du Christ qui nous restaure dans cette aptitude à aimer soi-même, votre conversion, vous a fait retrouver avec vous-même, je pense, avec les autres et avec Dieu. Donc ne confondez pas ce qui a été une fracture qui a détruit notre grâce de liberté alors que Dieu nous restaure dans cette grâce.
[…] Le démon prend ce qui ne lui appartient pas pour en faire son programme à lui, c’est celui qui piège votre affectivité, qui détourne votre intelligence et qui vous dit : « Venez chez moi, c’est meilleur marché et vous aurez le bonheur ». C’est un charlatan. [Il engendre] la tristesse, la dépression, la brutalité, la colère et les turbulences de votre émotivité est elle qu’elle vous fait sombrer dans des turbulences et des paranoïas, des choses pas possibles donc il me semble que le don, que la présence, qu’on est hors de portée du démon quand on a la paix, la paix du coeur, l’intelligence des autres et profondément, ce que j’appellerais, une espérance, qui traverserait un mur. Et il me semble que le péché originel n’est pas un échec pour nous, on a le Christ et bien maintenant en avant. Et moi je sais que le démon il n’est pas intéressant, Saint-François d’Assise lui disait : « Ouvre ta bouche que j’y fasse dedans ». C’est un perdant, on a le Christ. N’ayez pas peur, voilà. »

Les questions et la chronique de la journaliste Véronique Jacquier.

Auteur :
Marie Stutt
Publié le 6 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :