Briançon : « J’ai été obligé de lui mettre deux-trois claques et deux-trois coups de pied… »

Le Dauphiné Libéré rapporte dans ses pages, le procès d’un homme qui vivait avec sa femme et sa maîtresse sous le même toit. Il violentait les deux femmes, avait de l’emprise sur elles, l’une eut 7 marques de violence sur le visage, un médecin attestant de cela. La maîtresse lors du procès, qui l’avait auparavant accusée, retira ses propos. Il paraîtrait que les deux êtres sont de nouveau ensemble. L’homme est suivi par un psychologue pour son impulsivité. « Florent Crouhy requiert 18 mois de prison dont 12 avec sursis probatoire à l’encontre du prévenu, déjà condamné par deux fois dans le passé pour des violences conjugales. »

Auteur :
Le Dauphiné Libéré
Publié le 7 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :