Chambéry : une adolescente rouée de coups à la sortie de son collège, ses agresseurs continuent de la menacer

Âgée de 14 ans et scolarisée en 3e au collège Louise-de-Savoie à Chambéry, la jeune fille a été tabassée par ses agresseurs, jeudi 3 décembre à 16h30, après avoir refusé de donner son téléphone et de vider ses poches. Une enquête est ouverte.

L’agression, qui a débuté à l’angle du collège Louise-de-Savoie, s’est poursuivie un peu plus loin après que l’adolescente a tenté de prendre la fuite. Photo Le DL /Sylvain MUSCIO2 /2

Il est 16 h 30, jeudi 3 décembre. Les élèves du collège Louise-de-Savoie sortent de cours. Rebecca (son prénom a été changé pour préserver son anonymat) se retrouve à l’angle de cet établissement situé au cœur de Chambéry, près du parc du Verney. L’adolescente de 14 ans discute avec un camarade avant de rentrer chez elle.

Soudain, un groupe de cinq mineurs plus âgés les apostrophe et leur ordonne de vider leurs poches. Les deux collégiens refusent. Le garçon reçoit un coup de ciseau sur la tempe. Blessé, il va se mettre à l’abri. Rebecca sort une bombe lacrymogène de son sac et les asperge avant de s’enfuir en courant de toutes ses forces. Mais les agresseurs, furieux, n’en ont pas fini avec elle.

L’un des agresseurs filme la scène de violence

Ils finissent par la rattraper. L’un d’eux la prend par les cheveux alors qu’elle est au sol et la traîne au milieu de la route. Là, elle va subir un déchaînement de violence : coups de pied et de poing sur la tête et sur le corps. Pendant ce temps, un autre jeune filme la scène de violence. L’adolescente hurle de douleur et appelle au secours. Mais dans cette rue passante, « personne n’est intervenu », déplore sa mère.

Jusqu’à ce qu’une dame, pompier volontaire, fasse fuir les agresseurs. Cette femme, qui doit aller chercher ses enfants à l’école, l’emmène dans un magasin de l’avenue Jean-Jaurès, tout proche. Les responsables de la boutique appellent les pompiers et la police. Sa mère arrive en même temps, vers 17 heures.

Rebecca est transportée aux urgences du centre hospitalier de Chambéry. Le médecin qui l’examine constate des contusions à la tête et sur le corps. Un os, situé derrière l’oreille, sur la tempe, est à l’extérieur et elle est en état de choc. Une ITT (interruption totale de travail) devra être fixée sur réquisition judiciaire. En attendant, la jeune fille a un certificat médical d’une semaine.

Les agresseurs continuent de la menacer via les réseaux sociaux

Rebecca et sa maman ont porté plainte vendredi 4 décembre, à l’hôtel de police. « Le policier nous a reçues trois heures et il a été exceptionnel, rassurant ma fille qui était très stressée », confie sa mère. Et elle a raison de l’être ; les agresseurs ont réussi à accéder à son compte sur un réseau social, grâce à la complicité d’un collégien de Louise-de-Savoie qui leur a donné son nom : « Elle a été menacée et injuriée. Ils lui ont dit qu’ils n’en avaient pas fini avec elle », explique la mère de Rebecca. Des preuves qui ont été transmises aux policiers, qui ont ouvert une enquête.

« J’irai jusqu’au bout pour qu’ils soient punis »

Ce groupe, qui n’est pas scolarisé au collège, « traîne » régulièrement devant l’établissement depuis le début de l’année. Rebecca les avait repérés et elle se sentait menacée. « C’est elle qui m’a demandé de lui acheter une bombe lacrymogène pour se protéger », explique la maman.

Depuis son agression, l’adolescente est terrorisée et appréhende de retourner au collège. « Elle ne veut plus rester seule, ne sort plus et me demande de fermer les volets en plein jour. En plus, elle a des pertes de connaissance », s’alarme sa mère. Qui insiste : « J’irai jusqu’au bout, jusqu’en justice pour que les coupables soient punis. » Le principal de l’établissement doit l’appeler ce lundi 7 décembre.

Auteur :
Sylviane Garcin
Dauphiné Libéré

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :