Emmanuel Macron veut plus de noms de rues représentatifs de la diversité

ARTICLE. Interviewé vendredi par “Brut”, Emmanuel Macron a expliqué vouloir fournir un catalogue, d’environ 300 à 500 noms de personnalités venant de la diversité, aux maires de France. Mais en ne s’attardant que sur les personnalités issues de l’Afrique, Emmanuel Macron fait à nouveau le jeu du communautarisme.

Emmanuel Macron veut plus de noms de rues représentatifs de la diversité

Interviewé dans le cadre des polémiques sur les tensions communautaires, Emmanuel Macron a expliqué qu’il ne croyait pas à la “cancel culture”, procédé qui consiste à dénoncer et ostraciser les individus, objets ou concepts perçus comme problématiques. ”Je ne crois pas à l’effacement de ce qu’on est”, a-t-il expliqué, avant de poursuivre : “Par contre, ce qui est vrai, c’est qu’il y a toute une part de notre histoire collective qui n’est pas représentée”, notamment : “la jeunesse noire, noire venant d’Afrique ou noire ultramarine, (..) maghrébine”. C’est alors que le président de la République s’est déclaré favorable à renommer des rues plus représentatives de cette diversité, afin de “permettre la réconciliation des mémoires”. Interrogé sur les noms qu’il souhaiterait mettre en avant, Emmanuel Macron a botté en touche : “j’ai plein d’idées (…) mais ce n’est pas à moi de le dire”.

Des propos qui ne sont pas nouveaux et qui font écho à ceux du 15 août 2019 à Saint-Raphaël, lors des commémorations du 75e anniversaire du débarquement de Provence où il avait déclaré :”La France a une part d’Afrique en elle (…). Je lance un appel aux maires de France pour qu’ils fassent vivre par le nom de nos rues et de nos places la mémoire des combattants africains”. Le 1er juillet, Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des armées, publiait un document : “Aux combattants d’Afrique, la patrie reconnaissante”. A l’intérieur, une liste de noms visant à inciter les maires à mettre en valeur un soldat du continent africain, s’étant distingué pour ses faits d’armes.

Un procédé dont va s’inspirer le ministère de la Ville. Nadia Hai, Ministre déléguée chargée de la Ville a expliqué ce dimanche au JDD, que le ministère proposerait ” 400 fiches consacrées à des personnalités – artistes, militaires, sportifs, responsables associatifs ou politiques – issues des quartiers populaires, de la diversité et des différentes vagues d’immigration qu’a connues la France durant le XXe siècle”. Un comité d’une vingtaine d’historiens, chercheurs artistes et sociologues, piloté par l’historien spécialiste des questions d’immigration, Yvan Gastaut, a été monté et devrait publier le fruit de sa réflexion au début de l’année 2021.

Alors qu’Emmanuel Macron entend lutter contre le séparatisme, il tombe « en même temps » dans l’écueil du clientélisme, du communautarisme : pas une parole pour les populations issues d’Asie, de Pologne, du Portugal ou bien d’Italie. Le président de la République sur “Brut” ne semble vouloir viser dans son discours que les populations issues des vagues migratoires d’Afrique, au détriment de l’universalisme républicain. Pourtant, le comité semble vouloir promouvoir des profils de personnalités riches et variés. Le JDD a pu consulter les prémices de cette liste, dans laquelle on retrouve Lino Ventura, Cherif Cadi, premier musulman admis à polytechnique, Joséphine Baker, Roger Walkowiak, Louis de Funes ou bien encore Camille Mortenol, chargé de la défense anti-aérienne de Paris en 1915 et commandeur de la légion d’honneur. Des personnalités qui ont apporté de grandes et belles choses à la France. Peu importent leurs couleurs ou leurs origines.

Auteur :
La rédaction
Publié le 7 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :