Le documentaire événement : Arménie, un choc des civilisations

ANNONCE. Après avoir arpenté le Haut-Karabakh à hauteur d’hommes, Michel Onfray et Stéphane Simon, fondateurs historiques de Front Populaire, reviennent en témoins inquiets. Ils raconteront leur expérience ce vendredi 11 décembre, à la suite de la diffusion du documentaire réalisé par Alexandre Jonette et Stéphane Simon, lors d’une soirée spéciale en direct. 

Le documentaire événement : Arménie, un choc des civilisations

C’est un conflit local pour des enjeux globaux. Depuis fin septembre, la Seconde guerre du Haut-Karabagh s’est enclenchée, et les quelques pâles cessez-le-feu et timides médiations internationales qui ont émaillé sans succès le mois d’octobre ont montré qu’elle allait durer. La prophétie de « fin de l’Histoire » de Francis Fukuyama s’évapore à nouveau dans le fracas des bombes pour laisser place à ce qu’il faut bien appeler, même si c’est en se pinçant le nez, un choc des civilisations. 

Des chrétiens arméniens du Haut-Karabagh, enclavés en terre musulmane d’Azerbaïdjan, vivent sous la menace constante depuis des décennies. Les Arméniens font valoir le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Majoritaires dans le Haut-Karabakh, ils n’entendent pas vivre sous domination d’un Etat azéri qui entend faire valoir sa continuité territoriale.  

Depuis les années 1990, ce vieux conflit, à la fois territorial et religieux, était gelé. Mais depuis lors, l’Azerbaïdjan s’est considérablement renforcé, son pétrole lui ayant permis d’acheter toute une batterie d’armes à la Turquie et à Israël. Il tente aujourd’hui de reprendre le contrôle par la force armée. Depuis quelques mois, il bombarde en première initiative les populations civiles arméniennes, dans un conflit parfaitement asymétrique. La perpétuation du génocide arménien de 1915, dont le sultan Erdogan – soutien actif de l’Azerbaïdjan – continue à nier l’existence ?

Puisque la communauté internationale détourne largement les yeux, quand le président Macron ne trouve pas carrément judicieux d’accorder une aide humanitaire aux deux camps (pas de jaloux !), Michel Onfray et Stéphane Simon se sont rendus sur place mi-novembre, accompagnés du réalisateur Alexandre Jonette, pour voir, sentir, toucher…être les témoins réels du désastre réel. 

Ils partageront leur expérience de terrain ce vendredi 11 décembre, à la suite de la diffusion de leur film documentaire : Arménie, un choc des civilisations. Une soirée spéciale avec de multiples intervenants pour s’interroger et tenter de comprendre que ce qui se joue parfois à des milliers de kilomètres revêt une importance singulière pour l’Histoire. Lorsque des civilisations s’affrontent, le monde est concerné. Nous sommes concernés. A vendredi, donc !

Auteur :
La rédaction
Publié le 10 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :