Béziers : une collégienne arrêtée avec un couteau après avoir menacé son enseignante

La jeune fille est âgée de 13 ans et a été placée en garde à vue.

Une collégienne de 13 ans a été interpellée jeudi 10 décembre dans les rues de Béziers avec un couteau de cuisine après avoir menacé sa professeur, rapporte Midi Libre. Elle a été placée en garde à vue pour mineurs au commissariat de Béziers.

L’incident commence lorsque la jeune fille se présente sans ses affaires de classe en cours d’anglais. À sa professeur qui lui demande des explications, elle lui explique qu’elle n’a pas envie de travailler. Alors que l’enseignante la menace d’exclusion, la collégienne s’approche d’elle et lui lance : «Je vais te faire la peau à la sortie». L’élève fait également comprendre qu’elle est armée, sans toutefois le montrer.

Alertée, la proviseure adjointe l’exclut provisoirement de l’établissement. La jeune fille est ensuite interpellée par les policiers qui découvrent sur elle un couteau de cuisine pendant la fouille. D’après Midi Libre, la collégienne ne devrait pas retourner en cours d’ici les vacances de fin d’année et devrait être définitivement exclue de l’établissement.

Entre le moment de l’incident au sein du collège et l’interpellation de la jeune fille, les enseignants seraient sortis avec les élèves dans la cour de récréation pour protester contre le manque de soutien de leur hiérarchie face à ce type d’événement. Ils disent «ne pas avoir le sentiment d’être soutenus par leur hiérarchie qui pratique la politique de pas de vagues depuis bien trop longtemps déjà». Les collégiens ont quant à eux été choqués par l’incident.

Auteur :
Figaro avec AFP
Publié le 11 décembre 2020

Observations :
Pour cette affaire plusieurs choses sont a réaliser au plus haut niveau :
– Rencontrer les parents
– Exiger une liste des personnes fréquentées, les rencontrer.
– Exiger les habitudes de vies des personnes, données personnelles, lectures.
– Obligation de poser un micro ou écoute de ces personnes, chez elles, durant 6 mois. Si la jeune fille ne se calme pas, envoie dans un camp d’entraînement militaire. Ce sera ses études, à la fin de ce camp on lui proposera des choix d’orientation, l’Etat choisira de son avenir pour elle.
Si elle ne veut pas servir la France elle devra changer de pays.

Auteur :
Miguel Vasquez
Rédacteur
Publié le 11 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :