Afghanistan : tirs de roquettes sur Kaboul, un mort et deux blessés

Un civil a été tué et deux autres blessés par des tirs de roquettes à Kaboul ce samedi 12 décembre. «Ce matin, dix roquettes ont été tirées depuis le quartier de Labe Jar à Kaboul», a déclaré le porte-parole du ministère Tariq Arian, ajoutant que trois projectiles avaient atterri près de l’aéroport de Kaboul, et sept autres dans une zone résidentielle de la capitale. «Malheureusement, un civil a été tué et deux autres blessés», a ajouté Tariq Arian. Le porte-parole de la police de Kaboul, Ferdaws Faramarz, a précisé de son côté que les roquettes avaient atteint l’est de la capitale.

L’EI a revendiqué la responsabilité de cette attaque dans un communiqué, expliquant qu’il visait la section militaire de l’aéroport de Kaboul, selon le centre de surveillance des réseaux djihadistes SITE. Le vice-président afghan Amrullah Saleh a écrit sur sa page Facebook samedi qu’il avait reçu des menaces de l’État islamique, menaçant de «transformer Kaboul en un abattoir à chiites» si les membres du groupe arrêtés par le gouvernement afghan étaient exécutés. Ces derniers mois, Amrullah Saleh et ses conseillers ont poussé pour la tenue de procès contre les «terroristes» de l’EI arrêtés en lien avec des attaques sanglantes, demandant même que les coupables soient pendus en public.

Des violences en hausse

Les violences continuent de ravager l’Afghanistan, et n’ont fait que s’intensifier depuis l’ouverture de pourparlers de paix le 12 septembre à Doha entre Kaboul et les talibans. Au moins dix personnes avaient été tuées le 21 novembre par des roquettes qui s’étaient abattues sur le centre de Kaboul, près de la Zone verte où se trouvent ambassades et compagnies internationales. L’attaque avait été revendiquée par l’EI. Le groupe a revendiqué ces dernières semaines plusieurs attaques sanglantes dans la capitale, dont celles contre l’université de Kaboul et un autre centre éducatif, qui ont fait au total plus de 50 morts.

Ce samedi, dans un autre communiqué, le ministère de l’Intérieur a déclaré que les attaques telles que les tirs de roquettes sur Kaboul avaient pour but de frapper des «cibles faciles»«Les ennemis du peuple afghan ont intensifié la violence», a dénoncé le ministère. «Mais ils ont échoué à capturer des districts et ont perdu sur le champ de bataille, donc ils se sont rabattus sur des cibles faciles», a-t-il poursuivi.

Auteur :
Le Figaro avec AFP
Publié le 13 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :