Un 31 sans réveillon, ça se fête !

Àquelque chose malheur est bon. Au dernier jour de 2020, grâce à la contrainte sanitaire, se mettre sur son 31 ne sera pas obligatoire. On pourra traîner chez soi en savates, boire un très ordinaire vin de pays, éteindre la télé, ouvrir une boîte de sardines sans avoir à se cogner la rengaine de Patrick Sébastien, relire Simenon en fumant la pipe et même se coucher avec les poules. Au lit, l’An neuf ! Parce que la nuit du réveillon, d’habitude, n’offre pas que des agréments. Le calendrier et les conventions sociales, ce soir-là, appellent à faire la fête. Qui ose s’y soustraire passera pour un ours, un rabat-joie minable, un misanthrope aigri. Les gens civilisés, au contraire, adhèrent aux codes de la Saint-Sylvestre. Il faut à tout prix sortir et se montrer gai jusqu’au petit matin. Et ne pas commencer l’apéro trop tôt, sous peine d’ivresse prématurée. Et rire aux mauvaises plaisanteries, se coltiner le saumon aux cotillons, la confiture de confetti, reprendre du champagne tiède, s’émerveiller des musiques, de la décoration, des robes, partager bruyamment le bonheur affiché des convives. T’aimes pas ça ? Tu te forces. Rêvasser en solitaire devient suspect, regarder trop souvent sa montre une impardonnable faute de goût. C’est long, c’est lourd, le feu d’artifice semble ne jamais vouloir venir. Lorsque sonnent enfin les douze coups libérateurs, sur les Champs-Élysées ou ailleurs, il convient encore de claquer la bise à de parfaits inconnus. En leur souhaitant tous les bienfaits du monde, « et surtout la santé ».

Avec ça, Jean Castex et sa bande méritent donc deux-mille-vingt-et-un remerciements. Ils nous épargnent, à titre exceptionnel, l’ultime corvée d’une année qui n’en comportait déjà que trop.

Auteur :
Gilles Debernardi
Le Dauphiné Libéré
Publié le 13 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :