L’Azerbaïdjan annonce le début d’un échange de prisonniers avec l’Arménie

L’Azerbaïdjan a annoncé lundi 14 décembre le début du processus d’échange de prisonniers avec l’Arménie, plus d’un mois après l’accord ayant mis fin à six semaines de combats meurtriers entre les deux pays pour le contrôle du Nagorny Karabakh.

«À la suite de négociations avec la partie arménienne, avec la participation d’organisations internationales et le commandement des forces de maintien de la paix russes, un accord a été conclu sur l’échange de prisonniers et d’otages sur le principe du  »tous contre tous »», a annoncé dans un communiqué le Comité d’État azerbaïdjanais pour les prisonniers de guerre et les disparus. L’échange a commencé dès lundi, selon la même source, qui précise que «le retour en Azerbaïdjan des prisonniers de guerre et des otages azerbaïdjanais a été assuré pendant la journée». Les autorités arméniennes n’ont pas fait de commentaire à ce sujet dans l’immédiat.

Bakou a annoncé parallèlement lundi l’arrestation de quatre militaires azerbaïdjanais, deux étant accusés d’avoir «insulté les corps de soldats arméniens morts pendants les hostilités» et les deux autres d’avoir «détruit des pierres tombales appartenant à des Arméniens dans un cimetière» situé dans la zone où se menaient les combats. Les quatre hommes avaient filmé leurs actions et diffusé les vidéos sur les réseaux sociaux. Une enquête a été ouverte pour «traitements cruels ou inhumains» et une autre pour «profanation de tombes ou de cadavre», a précisé le Parquet azerbaïdjanais dans un communiqué. Le Parquet a dénoncé des actes «inacceptables contraires à la mentalité du peuple azerbaïdjanais».

Le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan pour le contrôle du Nagorny Karabakh s’est terminé début novembre par un accord de cessation des hostilités actant une déroute militaire arménienne* et accordant d’importants gains territoriaux à Bakou. Des soldats de maintien de la paix russes sont également déployés dans la zone. Des milliers de personnes ont été tuées dans les deux camps lors des six semaines de combats, les pires depuis une première guerre dans les années 1990.

Auteur :
Le Figaro avec AFP
Publié le 14 décembre 2020

*La guerre menée dans le Haut-Karabakh ne fut pas une guerre équitable. Les arméniens n’étaient pas préparés à la guerre, des djihadistes ont été envoyés combattre et l’armée azerbaïdjanaise a utilisé des armes au phosphore ainsi que d’autres moyens interdits par la Convention de Genève.

La Convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC), officiellement Convention sur l’interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l’usage des armes chimiques et sur leur destruction, est un traité international de désarmement qui interdit la mise au point, la fabrication, le stockage et l’usage des armes chimiques. La Convention a été signée le 13 janvier 1993 à Paris et est entrée en vigueur le 29 avril 1997.

Le fonctionnement de la CIAC, qui est généralement considérée comme un des plus grands succès en matière de désarmement, se base sur trois principes majeurs :

  • l’interdiction complète des armes chimiques ;
  • la destruction des arsenaux existants ;
  • un régime de vérification des engagements pris dans le cadre de la Convention et placé sous l’égide d’une institution indépendante, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).

L’Union européenne (UE) soutient financièrement l’OIAC dans le cadre de la stratégie européenne de 2003 sur la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive.

L’Israël a signé ce traité mais ne l’a pas ratifié.

Document Convention de Genève.

Les Arméniens doivent récupérer leur terre. L’Azerbaïdjan doit rendre sa terre à l’Arménie car ils sont en tort. Il faudra également qu’ils remboursent les dégâts causés.

Auteur :
Miguel Vasquez
Rédacteur
Publié le 14 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :