Histoire et politique du Times

Briton Hadden et Henry Robinson Luce en sont les créateurs.

En décembre 1928, Hadden tomba malade. Il meurt deux mois plus tard (31 ans)*, probablement d’un streptocoque, qui causa une septicémie. Avant de mourir, Hadden signa un testament, qui léguait toutes ses parts de Time Inc. à sa mère et à sa famille interdisant de les vendre. Moins d’un an après la mort d’Hadden, Luce forma une alliance d’actionnaires visant à récupérer ces parts. Le nom de Hadden fut supprimé dans les deux semaines suivant sa mort et pendant les 38 années qui suivirent; Luce ne cita en public, le nom de son associé qu’à quatre reprises. Luce acquis le contrôle du Time et clama que les idées développées par Hadden lui étaient également imputables tant le travail des deux collaborateurs était l’œuvre de leur partenariat.

Luce est l’inventeur de l’expression « Siècle américain », dans un célèbre éditorial du Time, où il décrit le rôle qu’il imagine pour les États-Unis dans l’échiquier international, appelant à rompre avec l’isolationnisme et à porter les valeurs économiques et culturelles américaines, en s’engageant notamment au côté des Alliés dans la Seconde Guerre mondiale.

-> Depuis 1927, le magazine Time décerne le titre de « Personnalité de l’année » (Person of the Year), anciennement « Homme de l’année » (Man of the Year) un titre que reçurent par exemple Adolf Hitler, Joseph Staline mais aussi Charles de Gaulle ou, à titre collectif, les internautes (« You »). Ce fut l’ordinateur qui le reçut en 1981 sous le titre de Machine of the year.

-> Khomeini a été choisi par Time Magazine comme homme de l’année 1979.

Le PDG De Time est Marc Benioff, nommé par George W. Bush coprésident du comité de conseil sur les technologies de l’information de 2003 à 2005. Il a fondé Salesforce éditeur de logiciels, basé à San Francisco aux États-Unis. Il distribue des logiciels de gestion basés sur Internet et héberge des applications d’entreprises. L’entreprise est surtout connue au niveau international pour ses solutions en gestion de la relation client.

Précurseur du Cloud Computing, et en 2014 leader mondial des outils de relation client, Salesforce compte plus de cent mille entreprises clientes dont Pernod Ricard, Renault, Engie Cofely, Suez.

Outre son siège social à San Francisco en Californie sur la côte Ouest des États-Unis (Salesforce tower), Salesforce a plusieurs sièges régionaux à Dublin (pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique), à Singapour (pour l’Asie-Pacifique) et à Tokyo (pour le Japon). Elle a également des implantations dans de nombreux pays européens comme la France, le Royaume-Uni ou l’Allemagne

En France, Salesforce dispose de deux implantations, à Paris et à Grenoble où l’entreprise a ouvert un centre de recherche et développement en mai 2013.

Par ailleurs, l’entreprise centralise ses données dans plusieurs centres d’hébergement : aux États-Unis, au Japon (à Tokyo) et dans 3 centres en Europe au Royaume Uni (ouvert en 2014), en Allemagne et en France (ouvert en juin 2016).

Dernière acquisition :

Slack (1er décembre 2020), pour 27,7 milliards de dollars

En juin 2019, Salesforce réalise la plus grosse acquisition de son histoire en mettant la main sur Tableau Software, éditeur de logiciels basé en Californie. L’opération, réalisée en actions, valorise la société achetée à 15,7 milliards de dollars. L’objectif affiché par Salesforce est de se renforcer dans l’analyse et la visualisation de données, en concurrençant notamment Excel, édité par Microsoft. En juillet 2019, Salesforce annonce l’acquisition de ClickSoftware, une entreprise israélienne pour 1,35 milliard de dollars.

Le spécialiste des technologies de relation client a annoncé mardi 1er décembre 2020 l’acquisition de la messagerie d’entreprises Slack. Cette opération devrait lui permettre d’entrer en compétition plus frontale avec Microsoft, qui domine avec Amazon le cloud mondial (informatique à distance). La transaction, en actions et numéraire, valorise Slack à 27,7 milliards de dollars. Il s’agit de la plus importante acquisition de l’histoire de Salesforce.

*Il fut le premier rédacteur en chef du Time et imposa son style d’écriture révolutionnaire, connu sous le nom « Timestyle ». Bien qu’il soit mort à 31 ans, il fut considéré comme l’un des journalistes les plus influents des années 1920, un innovateur et styliste emblématique de l’entre deux guerres.

Auteur :
Miguel Vasquez
Rédacteur
Publié le 14 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :