«Tout ce qui nous permettra d’accélérer la décarbonation de notre économie, j’y suis favorable», indique Bruno Le Maire

Concernant une éventuelle interdiction à la vente des véhicules les plus polluants dès 2025 (une des mesures proposée par les membres de la Convention climat), «le gouvernement fait déjà énormément pour réduire les émissions de carbone des véhicules», répond Bruno Le Maire ce matin sur France Info. Il se réjouit en outre que les mesures de soutien à l’achat de véhicules électriques ou un véhicule hybride rechargeable «marchent très bien puisque nous vendons beaucoup plus de véhicules électriques et hybrides que tout ce qui avait été prévu». Ce dernier ne se dit toutefois pas favorable à de nouvelles interdictions ni de nouvelles taxes, «on doit trouver des solutions plus imaginatives», défend-il. «On peut toujours en faire plus», reconnaît le ministre de l’Économie. «Nous sommes leaders et nous devons avoir une économie décarbonée (….) je souhaite qu’on accélère car cela va rendre notre économie particulièrement attractive notamment pour les investissements étrangers», précise le ministre.

Alors que la commission européenne a décidé de relever l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre et vise désormais une baisse 55% d’ici 2030 et non plus de 40%, «tout ce qui nous permettra d’accélérer la décarbonation de notre économie, j’y suis favorable. Je sais que cela coûte cher mais je sais aussi que ceux qui auront réussi la décarbonation de leur économie, seront les vainqueurs du XXIe siècle», martèle Bruno Le Maire.

Au moment où le président Emmanuel Macron reçoit les 150 citoyens de la Convention Citoyenne pour le climat, «Je pense que cette Convention citoyenne sur le climat est une excellente idée et si on demande son avis au peuple français il faut l’écouter mais sans oublier qu’il y a des élus et ce sont eux qui votent les lois». Sur la question d’un éventuel référendum sur l’introduction de notions de biodiversité, d’écologie, d’environnement dans la constitution, «en bon gaulliste, je suis toujours favorable à la consultation du peuple français, il ne faut jamais avoir peur de consulter, d’écouter le peuple français. En général c’est lui qui a raison», répond Bruno Le Maire.

Auteur :
Le Figaro avec AFP
Publié le 14 décembre 202

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :