Trafic de drogue : quatre affaires « Snapchat stup » en Haute-Savoie

THONON

Les résultats des policiers parlent pour eux, avec quatre belles affaires “Snapchat stup’” signées ces trois dernières semaines. L’interpellation de six individus âgés entre 20 et 30 ans, fin novembre à Thonon, a permis de saisir 1,5 kilo de cannabis et de démanteler un réseau bien structuré récemment réactivé et dégageant, selon les feuilles de comptes retrouvées, un chiffre d’affaires de 7000 euros par semaine (120 clients). Fournisseur, préparateur, livreur, gestionnaire de compte Snapchat gérant les commandes des clients, le rôle de chacun était bien déterminé.

ANNECY : Ecstasy, LSD, amphétamines, cocaïne, résine et herbe de cannabis, sans oublier deux fusils de chasse… une impressionnante saisie pour les policiers annéciens. Photo DDSP 741 /1
ANNECY : Ecstasy, LSD, amphétamines, cocaïne, résine et herbe de cannabis, sans oublier deux fusils de chasse… une impressionnante saisie pour les policiers annéciens. Photo DDSP 741 /1

ANNECY

Fin novembre encore, la neutralisation à Annecy d’un jeune duo qui livrait sur les deux Savoie a débouché sur la saisie de deux fusils et d’un cocktail de drogue : ecstasy, LSD, amphétamines, cocaïne ainsi que 1,7 kilo de résine et herbe de cannabis.

VETRAZ-MONTHOUX : 43 000 euros, 3,6 kilos de résine de cannabis, 130 grammes d’herbe de cannabis et 150 grammes de cocaïne avaient été saisis lors cette interpellation. Photo Police nationale 74
VETRAZ-MONTHOUX : 43 000 euros, 3,6 kilos de résine de cannabis, 130 grammes d’herbe de cannabis et 150 grammes de cocaïne avaient été saisis lors cette interpellation. Photo Police nationale 74

 VÉTRAZ-MONTHOUX

Début décembre à Vétraz-Monthoux, un gérant de snack âgé de 26 ans a été interpellé, en état de récidive, en possession de 43000 euros, 3,6 kilos de résine, 130 grammes d’herbe et 150 grammes de cocaïne. La plus grosse saisie du mois pour les policiers. Le système est facile et attractif, l’appât du gain irrésistible.

GAILLARD : Une partie du butin contenu dans deux sacs. Photo Le DL/DR
GAILLARD : Une partie du butin contenu dans deux sacs. Photo Le DL/DR

GAILLARD

Autre exemple typique du jeune dealer 2.0 qui voulait croquer sa part du gâteau sur Snapchat, fin novembre à Gaillard. Interpellé dans la cave familiale, l’adolescent de 17 ans avait des centaines de pochettes de conditionnement ainsi que tout le petit matériel nécessaire au commerce de stupéfiants (balance, couteaux à découper, kits briquets et feuilles à rouler, réplique air soft de pistolet automatique Glock 19). Le mineur a été écroué.

Auteur :
V.G.B
Dauphiné Libéré
Publié le 14 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :