Loire-Atlantique : un homme roué de coups après avoir tenté de récupérer la moto volée de son fils

Le père de famille, âgé de 52 ans, a été frappé à plusieurs reprises par un groupe d’individus violents à Rezé, près de Nantes, samedi soir dernier.

Un homme a été roué de coups par une dizaine d’individus à Rezé (Loire-Atlantique) samedi 12 décembre dernier, a appris Le Figaro de sources concordantes. L’agression a été filmée au téléphone portable. Elle s’est déroulée aux alentours de 19 heures, dans cette commune de 40.000 habitants au sud de Nantes. Sur ces vidéos amateures, on voit un homme se faire frapper à plusieurs reprises par une dizaine de personnes. «Tue-le, tue-le, voilà», crie l’un d’eux, appelant à poursuivre le passage à tabac de la victime, âgée de 52 ans, selon une source policière.

[Attention, la vidéo ci-dessous peut heurter les personnes sensibles]

-> Lien vidéo
->Lien vidéo, Twitter Eric Ciotti

D’après nos informations, confirmant celles parues dans la presse locale, la victime est un père de famille. Son fils s’était fait voler plus tôt sa moto sur la commune voisine de Bouguenais. Par une connaissance, il a appris que le véhicule avait été aperçu à Rezé. «Il a voulu faire justice lui-même», souligne une source. Le père de famille est alors arrivé dans le quartier du Château, armé d’un coupe-coupe. Mais il s’est confronté à une bande de jeunes hostiles.

«Le “gwer” (le Blanc, NDLR) là, un pavé dans la tête», suggère l’un des agresseurs sur la vidéo, tandis que l’homme, au sol, tente de se protéger le visage. Après l’agression, ce dernier a été transporté aux hôpitaux de Nantes pour une prise en charge aux urgences. Son état de santé n’a pas été communiqué dans l’immédiat. La police nationale a indiqué sur Twitter qu’une enquête avait été ouverte, tandis que les signalements sur la plateforme Pharos se multipliaient. Aucune interpellation n’a eu lieu pour le moment.

Les faits ont eu lieu en plein cœur du quartier populaire du Château, réputé comme un «coin sensible» de la commune de Rezé, confie une source policière. «C’est un quartier dangereux, où il ne fait pas bon vivre», pointe une autre source. La police y observe depuis plusieurs mois une hausse des vols avec effraction, les véhicules étant ensuite recyclés pour revente en pièces détachées. De nombreux points de deal tenaces polluent la zone, ce qui amène «délinquance, trafics et violences», se désole notre source, qui fait état d’une situation «catastrophique qui ne peut plus durer». Le Château, composé de près de 3000 habitants, est d’ailleurs classé comme quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV).

Auteur :
Le Figaro
Publié le 15 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :