Conférence de presse de Poutine – 17 décembre 2020

14:28 – La conférence de presse est terminée

La grande conférence de presse de Vladimir Poutine a duré cette année quatre heures et 29 minutes, il a répondu à 60 questions.

14:10 – La Russie est prête à renouveler le traité New Start, la balle est dans le camp américain

«Si rien ne se passe, ce traité cesse son existence en février. (…) Nous sommes prêts à poursuivre le dialogue tout en sachant que le Président élu Joe Biden – comme j’en ai eu l’impression – avait exprimé sa détermination à poursuivre le dialogue, à préserver ce document fondamental. Nous y sommes prêts»

14:06 – «Une nouvelle course aux armements a déjà débuté»

La course aux armements a commencé après la sortie des États-Unis du traité AMB, dans le cadre des négociations sur la limitation des armes stratégiques, affirme Poutine, ajoutant que, dans cette optique, la Russie a dû prendre des mesures.

«Une nouvelle course aux armements a déjà débuté (…) Nous ne voulons pas nous y laisser entraîner», affirme le Président.

Selon lui, le fait que la Russie dispose aujourd’hui d’armes hypersoniques a des incidences sur la situation mondiale.

Le chef de l’État assure que tous les projets pour la mise au points de nouvelles armes seront menés à bien et dans le respect des délais initialement prévus.

13:44 – La Russie va développer ses relations avec les pays arabes

Le Président a assuré que la Russie allait développer ses liens avec le monde arabe et islamique.

«Les relations avec le monde arabe sont traditionnelles avec la Russie, c’était le cas de l’URSS comme celui de la Fédération de Russie. Nous avons des liens durables et de longue date remontant aux siècles passés. Aujourd’hui, ils ont même tendance à se resserrer», a-t-il noté.

«Nous tenons beaucoup à ces relations et allons les développer davantage».

13:33 – «Vous êtes intelligents, pourquoi croyez-vous que nous sommes des cons?»

Répondant toujours à la question de la BBC, Vladimir Poutine rappelle la sortie des États-Unis du traité Ciel ouvert: «Que nous reste-t-il? Je ne veux pas vous poser cette question, mais qu’a-t-on à faire dans ce contexte? Laisser les choses telles qu’elles sont? Vous, en tant que pays de l’Otan, vous allez survoler notre pays et tout transmettre au partenaire américain. Et nous, nous devons être privés de cette option pour le territoire américain? Vous êtes intelligents, pourquoi croyez-vous que nous sommes des cons? Pourquoi croyez-vous que nous ne sommes pas en mesure d’analyser des choses aussi élémentaires».

13:24 – Question d’un journaliste de la BBC sur les tensions dans les relations entre la Russie et l’Occident

Évoquant l’affaire Navalny, Poutine appelle à donner à la Russie l’accès au dossier et à lui fournir des preuves.

À la question de savoir s’il se sentait responsable de la détérioration des relations entre la Russie et l’Occident, le Président indique qu’il «se sent responsable avant tout de ce qui se passe avec la Russie».

Il ajoute dans ce contexte que l’Otan n’a pas tenu sa promesse d’éviter de s’élargir à l’est, la sortie de l’accord Ciel ouvert ainsi que le traité New Start venant à expiration début 2021.

13:17 – Question sur le Haut-Karabakh

Une seule violation du cessez-le-feu a été enregistrée dans le Haut-Karabakh depuis l’entrée en vigueur de l’accord tripartie signé par l’Azerbaïdjan, l’Arménie et la Russie. Poutine rappelle que la situation dans la région avait été tendue pendant de longues années, écartant la thèse d’une intervention étrangère pour la déstabiliser. Il ajoute que la Russie sera prête à augmenter le contingent de ses soldats de la paix si tous les participants au conflit le jugent nécessaire.

12:56 – Question sur les caricatures religieuses et la liberté d’expression

Ceux qui agissent en violation des droits des croyants devraient s’attendre à une réaction en retour, estime Poutine. «Mais cette réaction ne doit pas être agressive», souligne-t-il. Selon lui, aucune religion au monde n’est agressive. Ôter la vie d’autrui contredit les principes de toutes les religions, car c’est Dieu qui donne la vie et il n’y a que Lui qui puisse la reprendre, explique-t-il.

Auteur :
Sputnik France
Publié le 17 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :