L’armée française présente la « Red Team », programme de science-fiction pour anticiper les menaces

Article. Pour le compte de l’armée, une équipe d’auteurs de science-fiction est chargée d’imaginer les menaces militaires et technologiques qui pourraient viser la France à l’horizon 2030-2060.

L’armée française présente la « Red Team », programme de science-fiction pour anticiper les menaces

Est-il possible d’anticiper les risques de demain grâce à la science-fiction ? C’est en tout cas le défi que s’est lancé le ministère de la Défense et des Armées, qui a créé la « Red Team », une équipe composée de scénaristes de science-fiction chargée d’imaginer les risques technologiques, économiques, sociétaux et environnementaux susceptibles de peser sur la France de 2030 à 2060. Conflits autour de ressources stratégiques, cybersécurité, robots soldats, implants neuronaux, raréfaction des ressources planétaires, nation pirate ou encore réchauffement climatique font partie des ébauches réalisées pour le pilote du projet publié sur le site Internet  redteamdefense.org.

La « Red Team », créée à la fin de l’année 2019 à l’initiative du ministère des Armées, travaille sous l’autorité de l’Agence Innovation Défense (AID) en coopération avec l’État-major des armées, la Direction générale de l’armement et la Direction générale des relations internationales et de la stratégie. « La Red Team mettra en œuvre un processus structuré et itératif favorisant l’intuition et la créativité. Elle fera se confronter aux savoirs militaires, la science-fiction, la recherche scientifique pluridisciplinaire et les arts », a précisé le ministère des Armées lors du lancement du projet.

Des centaines de candidatures du monde culturel et universitaire ont été déposées pour cette mission très spéciale dirigée par Emmanuel Chiva, directeur de l’Agence d’innovation Défense (AID) qui voit dans cette initiative un moyen d’élargir les champs d’investigation des risques : « Nous sommes prisonniers de notre mental quotidien. Pour percer le mur de l’imaginaire, il faut faire appel à des personnes qui pensent en dehors du cadre : les auteurs de science-fiction sont de ceux-là. ».

Les scénaristes sélectionnés sont des noms connus de la littérature de science-fiction hexagonale, parmi lesquels Laurent Genefort, Romain Lucazeau, Xavier Dorison, Xavier Mauméjean et DOA. Deux auteurs ont préféré garder l’anonymat afin d’éviter le harcèlement sur les réseaux sociaux ou les représailles : le milieu de la science-fiction est majoritairement antimilitariste et de gauche. Les bédéistes François Schuiten et Jeanne Bregeon seront chargés de donner formes et couleurs aux scénarios des auteurs. Virgine Tournay, directrice de recherche en science-politique et en sociologie de l’innovation viendra compléter l’équipe. Une opportunité pour la médaillée du CNRS, qui voit dans ce projet la possibilité de« construire un monde à la croisée de l’imaginaire et du crédible, où se rencontrent les préoccupations géopolitiques, démographiques, technologiques et environnementales à l’horizon 2030 ou 2060. Cela relève à mes yeux de l’utilité publique».

Ce projet, s’il est une nouveauté en France, existait déjà dans les années 80 aux Etats-Unis. Le président Reagan avait chargé son administration de faire appel à des auteurs – Robert A. Henlein (Starship Troopers), Poul Anderson (La Patrouille du temps) et Larry Niven (L’Anneau-Monde) – afin de préparer des scénarios sur les catastrophes potentielles des années 00. Leur travail est toujours classé secret-défense aujourd’hui.

Auteur :
La rédaction
Publié le 19 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :