Attentat politique

Dans la nuit du 22 décembre au 23 décembre eut lieu ce que l’on pourrait nommer un attentat politique. En effet, un homme âgé de 48 ans, muni de couteaux sur lui, catholique pratiquant, presque extrémiste, dit-on car sur ce point rien n’est avéré, habitant dans la campagne, muni d’un fusil d’assaut et d’un glock a tué 3 policiers et mis le feu à sa maison, poursuivant sa femme. Il était également survivaliste. Autrement dit tous les hommes qui vivent en nature, sont de potentiels criminels. Comprenez également Sylvain Tesson en fait parti. Le « forcené » s’est donné la mort, il ne reste donc plus aucune trace de lui, de cette volonté, il ne reste plus rien.

Bienvenu dans les arcanes du pouvoir, des gens qui sont prêts à réaliser un attentat politique pour rester et demeurer au pouvoir. Ce fut DSK et Fillon en leur temps. Des gens qui maintiennent volontairement en captivité les populations les plus pauvres, les plus précaires dont les enfants n’ont d’autres échappatoires que la drogue, l’Islam ou la Syrie et de l’autre, des extrémistes, militaires, perdus créant un état de guerre. De quoi faire peur, de quoi marquer les esprits, de quoi choquer jusqu’au Présidentielle.

Le coup d’Etat est magnifiquement bien joué, tout comme celui de Michel Zecler. C’est un coup d’Etat magistral, théâtral. Pour dire au citoyen défiant le pouvoir : méfiez-vous, ne me défiais pas. Ceci signifie que les élections étant dans deux ans, il ne faudra surtout pas voir, ni voter Marine Le Pen. Si l’on compte le nombre de coups d’Etat effectués par ce pouvoir nous pouvons compter, officiellement et officieusement, car compris après coups, sans mauvais jeux de mots : 1, avec Michel Zecler, 2 le virus, 3, la tuerie dans la campagne de Clermont-Ferrand. Il ne fait pas bon voter Marine le Pen, ni penser autrement que le gouvernement sinon…. BOUM.

Pour autant il est une chose que les politiques n’ont pas pris en compte c’est ce que leur pouvoir bat de l’aile. En effet, n’importe quel citoyen aura pu comprendre que le gouvernement n’était franchement pas à la hauteur de sa tâche. Ils nous prennent pour des cons pense le peuple. Ils sont cons pensent-ils là-haut.

Ils veulent conserver leur pouvoir pour conserver les liens avec les Etats-Unis et faire perdurer leur projet. Leurs liens sont entremêlés, les relations fines, étroites et complexes. Néfastes. Mais il ne fait pas bon être du côté des Etats-Unis car ils asservissent les peuples. Le gouvernement officialise donc cette ligne de conduite, approuve cette ligne de conduite : être asservi par les Etats-Unis et asservir son peuple. Soit, mais le peuple n’y souscrit pas. Que ce soit à l’extrême gauche comme à l’extrême droite, et même au milieu, le peuple ne souscrit plus aux actes du pouvoir. Ce sera pire avec Biden. Surtout avec Biden. Poutine a raison.

Si le gouvernement change, alors il faudrait tout revoir de fond en comble et cela le gouvernement n’en a pas les moyens, ils ne veulent pas, ils ne le souhaitent pas.

Ce qu’ils n’ont pas pris en compte également, c’est que les personnes les plus pauvres, les plus précaires, islam ou pas islam, votent pour la droite parfois même l’extrême droite. C’est ainsi qu’ils ont compté sur ce parti lors des élections municipales de 2014 et 2017 pour que les communes s’en sortent, que l’idéologie au pouvoir sorte et que la France retrouve son beau visage.

Le Président est aidé, soutenu par un homme qui n’a jamais été élu : François Bayrou, il est aidé et soutenu par Nicolas Sarkozy, l’homme qui a démantelé la police, « une grande bouche ». Il a servi sous Hollande, l’homme sous qui s’est déroulé plusieurs attentats, les plus meurtriers. Et aujourd’hui, il est au pouvoir. Grâce à ces mille et un coup cet homme est effectivement prêt à tout pour le conserver.

Je ne sais pas ce qui est le plus dégoûtant dans cette histoire : être capable indirectement de tuer des personnes au nom d’une idéologie, fomenter un coup d’Etat soi-disant de l’extrême droite contre l’extrême droite avant qu’elle n’existe, de peur qu’elle n’existe et imaginant le profil type, payer le profil-type, faire cela au nom de la conservation d’un pouvoir, vouloir tuer son propre pays, tuer au propre comme au figuré, tous les pauvres pour rester riche, les conserver dans l’ignorance volontairement pour mieux les asservir, ou voir celui pour qui l’on a voté tuer sa propre famille : les Français.

Auteur :
Marianne Solat
Journaliste, spécialiste en histoire
Publié le 23 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :