26 décembre 1898 : Pierre et Marie Curie découvrent le radium

A la toute fin du XIXe siècle, le Français Henri Becquerel travaille sur le rayonnement des sels d’uranium. Il engage la jeune doctorante Marie Curie pour qu’elle l’aide dans ses recherches. Marie découvre un tout nouveau phénomène physique, la radioactivité. Elle continue ses travaux avec son époux, Pierre. Ensemble, ils vont isoler deux éléments inconnus jusque là : le polonium et le radium.

Pierre et Marie Curie

Le 26 décembre 1898, Pierre et Marie Curie découvrent le radium.

Commençons par une définition. En physique, un rayonnement signifie « un transport d’énergie sous forme d’ondes ou de particules à partir d’une source. »

Podcast.

A la toute fin du XIXe siècle, le Français Henri Becquerel travaille sur le rayonnement des sels d’uranium.

Il engage la jeune doctorante Marie Curie pour qu’elle l’aide dans ses recherches.

Marie découvre que l’intensité du rayonnement est proportionnelle à la quantité d’uranium et que ce rayonnement est indépendant de facteurs extérieurs, comme la lumière ou la température.

C’est un rayonnement propre à l’atome. Marie Curie découvre ce qu’elle appelle : la radioactivité.

Polonium et radium.

Elle étudie plusieurs minéraux contenant de l’uranium, dont la pechblende, la « »fausse poix » en allemand.

Elle constate que ce minéral a une radioactivité plus forte que la normale. Il n’y a pas que de l’uranium, il y a autre chose.

Avec son mari Pierre, ils conjuguent leurs efforts pour isoler le nouvel élément.

En juillet 1898, ils annoncent avoir découvert le polonium, nommé en l’honneur de la Pologne, le pays d’origine de Marie.

Surprise ! En décembre de la même année, le couple déclare avoir isolé un deuxième élément : le radium.

La communauté scientifique, perplexe, demande à voir ces éléments. Marie isole le radium et détermine sa masse, tandis que Pierre étudie la radioactivité

En 1903, les Curie ainsi qu’Henri Becquerel reçoivent le prix Nobel de physique.

Mais à quoi sert le radium ?

Au début du XXème siècle, on s’en sert pour soigner certaines maladies, comme le cancer. On l’utilise aussi pendant la Première Guerre mondiale pour localiser précisément les balles dans le corps des soldats.

D’ailleurs, Marie Curie participe à la conception de voitures de radiologie qui sont envoyées au front. On les surnomme les « Petites Curies ».

Le radium a aussi beaucoup été utilisé dans les peintures radioluminescentes.

Mais on se rend compte rapidement que le radium est dangereux pour la santé.

En 1937, il est interdit pour les utilisations non médicales.

Marie Curie décède d’ailleurs le 4 juillet 1934  d’une leucémie, très probablement causée par son exposition au radium.

Ses restes sont transférés au Panthéon le 20 avril 1995. Son cercueil est recouvert d’une couche de plomb à cause de la radioactivité de son corps.

À chaque jour, son histoire. Plongez-vous avec nous dans les petites dates qui ont fait les grandes grâce au podcast quotidien « C’est arrivé un… »

25 décembre de l’an 1 : la fausse date de naissance du Christ

C’est arrivé le 24 décembre 1800 : l’attentat de Saint-Nicaise contre Napoléon

C’est arrivé le 23 décembre 1888 : Van Gogh se coupe l’oreille

Auteur :
N.S.
Le Dauphiné Libéré
Publié le 26 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :