Région – Immigration

ARTICLE. La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa a présenté le nouveau dispositif d’accueil des demandeurs d’asile pour la période 2021-2023, qui vise à faire porter la charge migratoire sur certaines régions considérées comme « déficitaires » afin de désengorger l’Ile-de-France.

« Desserrer la pression en Ile-de-France » et assurer « une meilleure répartition dans  les régions » : voilà les deux objectifs affichés de Marlène Schiappa, la ministre déléguée à la Citoyenneté, qui a présenté vendredi 18 décembre un nouveau schéma national d’accueil des demandeurs d’asile et d’intégration des réfugiés en France pour la période 2021-2023.  « En Ile-de-France se polarise environ 45 % de la demande d’asile et pourtant il n’y a que 19 % du parc d’hébergement qui est disponible et donc des campements s’organisent régulièrement », a-t-elle indiqué.

Prônant « un rééquilibrage territorial », l’État prévoit donc de faire passer de 46% à 23% la prise en charge de la demande d’asile en Ile-de-France. Comment ? Via un système de réorientation qui s’effectuera lors de l’entretien avec l’Ofii (L’Office français de l’immigration et de l’intégration) au Guichet unique des demandeurs d’asile (GUDA) : « Dans le cas où vous ne disposez pas d’un hébergement, un agent de l’Ofii peut vous proposer une orientation en région. L’Ofii vous indiquera alors votre région d’accueil ainsi que l’adresse du centre dans lequel vous devez vous rendre », explique le ministère de l’Intérieur. Un titre de transport sera également remis pour rejoindre les lieux sous cinq jours. L’objectif du nouveau dispositif est d’orienter « progressivement » environ 2 500 demandeurs d’asile depuis la région parisienne vers les autres régions, selon le ministère de l’Intérieur. 4 500 places d’hébergement supplémentaires seront créées dans divers centres en 2021.

Depuis 2015, la France comme toute l‘Europe a dû faire face à une augmentation rapide et continue de la demande d’asile. Dans l’urgence, le dispositif d’accueil des demandeurs d’asile s’est adapté pour enregistrer les nouveaux arrivants et en héberger le maximum. En 2019, près de 178 000 personnes ont demandé l’asile en France (réexamens compris). Ce chiffre jamais atteint en France a fait de notre pays la deuxième destination d’accueil en Europe. Certes, la pandémie a marqué un léger frein à cette demande en raison des restrictions de circulation, mais la dynamique demeure : ceux qui rentrent en Europe, hommes et femmes, viennent de tous les pays : Syrie, Afghanistan, Venezuela, Colombie, Turquie, Afrique, anciens pays de l’Est, etc.

La capacité du parc d’hébergement des demandeurs d’asile en France a doublé depuis 2015, le nombre de places étant passé de 55 000 à près de 110 000 en 2020. En dépit de cette progression importante des capacités d’accueil et d’un taux d’occupation lui-même très élevé (près de 98% depuis l’été 2020), le dispositif national d’accueil des demandeurs d’asile (DNA) n’héberge aujourd’hui qu’un demandeur d’asile en cours de procédure sur deux (51%).

Selon les calculs du ministère, l’Auvergne-Rhône-Alpes devrait par exemple accueillir environ 4 % de demandes supplémentaires, la Bourgogne et la Bretagne environ 10 % de plus chacune. Ainsi, l’Ile-de-France accueillera toujours le plus grand nombre de demandes (23 %), devant l’Auvergne-Rhône-Alpes (13%), le Grand Est (11 %) et la Nouvelle Aquitaine (9 %). Au total, 2 500 personnes seront réorientées, dès le premier trimestre 2021, puis de mars à juin et en fin d’année. Pour les personnes qui verraient leur demande déboutée, 1 500 places dédiées au dispositif de retour volontaire seront créées « pour ne pas les laisser sans solution sur le territoire ».

Auteur :
La rédaction
Publié le 26 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :