Les jeunes sont en quête de sens dans le travail

Nicole Pras a résumé en quelques lignes la vie de jeunes qui ont croisé sa route.

Mathéo à 23 ans, il fait des études de médecine. Il a travaillé dur pour son concours d’entrée qu’il a raté la première fois puis il a réussi. Il est en deuxième année de médecine dentaire mais il ne va pas bien. Cela fait plusieurs années qu’il commence à entre renfermé sur lui, comme si la médecine ou le passage à l’âge adulte l’avait enfermé plus qu’épanoui. Il a pourtant une copine, il part en voyage, mais il ne pas pas bien. Alors un soir, il décide de mettre fin à ses jours. Mathéo ne sera plus.

Clothide a 24 ans, brillante élève, elle souhaitait rentrer à science po mais sa dissertation fut hors des clous. Elle fut rejetée. Heureusement elle brava la tempête puis s’en alla dans d’autres contrées, dans d’autres pays cueillir la langue et la culture. Elle quitta l’école, l’université, les bancs, elle se consacra aux grands auteurs, à la philosophie, elle s’accomplit, elle finit, ou commence, sa course dans une école différente, en marge de la société. Elle est différente mais elle est elle-même.

Albin a fait des études dans l’environnement, il devait intégrer une forêt, travailler au sein de celle-ci mais les oiseaux de mauvais augure ont rencontré sa route et il abandonna ce projet. Lui qui adorait la forêt, les oiseaux, l’air libre, il quitta cela pour travailler à La Poste. Ses journées sont partagées entre le vélo, la nature. Puis il possède son appartement. Il a abandonné ses rêves mais il est devenu quelqu’un de concret.

Fleur a fait des études dans le journalisme mais rien ne lui plaît, elle n’aime rien ni personne. Elle déprime car elle ne sait pas si tout cela est vrai ou si tout cela est faux. Elle ne sait pas comment envisager sa vie et les annonces ne lui plaisent guère. Elle veut partir, elle veut partir seule, à l’autre bout du monde, mais elle ne peut rien faire. Sa vie entière est foutue. Alors elle écrit.

Anne travaillait dans une grande boîte. Elle était ingénieure puis a tout quitté du jour au lendemain : son copain, son poste, sa vie de jeune. Elle est partie en montagne pour un poste, moins bien payé mais 100% naturel, un poste au sein duquel elle se ressourcerait. Un poste ayant plus de sens.

Auteur :
Nicole Pras
Publié le 28 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :