Savoie Mont Blanc « exige du gouvernement une date d’ouverture »

Photo Le DL/Sylvain MUSCIO

Par voie de communiqué, l’Agence Savoie Mont Blanc, organe territorial de promotion touristique représentant 112 stations de ski de Savoie et Haute-Savoie, indique ce jeudi 31 décembre « exiger » du gouvernement « une date d’ouverture de la saison de sports d’hiver ». « C’est une urgence absolue », indique le texte intitulé « stop aux tergiversations » et signé par Vincent Rolland et Nicolas Rubin, coprésidents de cette structure alpine. Qui développent : « Les dernières déclarations du Ministre de la santé, Olivier Véran ce mardi 29 décembre, nous ont laissés une fois de plus dans une incertitude totale, sans aucune visibilité sur janvier, impactant de fait les potentielles réservations de février. Ce n’est plus tenable pour les 112 stations de Savoie et de Haute-Savoie qui représentent deux tiers du ski français, et l’ensemble des socio professionnels et salariés ainsi que toute la chaine économique qui en dépend. Cette situation délétère n’est plus acceptable ! »

Les stations des deux Savoie expliquent avoir élaboré des protocoles adaptés à la situation sanitaire et avoir fait le dos rond jusqu’ici. Mais, elles assurent que  « les stations de ski ont perdu jusqu’à 85 % de fréquentation et ont été avec les hôtels, les cafés et les restaurants, les principaux sacrifiés de la crise sanitaire ».

Leur « exigence », pour être tout à fait précis, est ainsi formulée : « Une clarification des intentions du gouvernement. Soit il est capable de nous dire que les remontées mécaniques peuvent ouvrir le 7 janvier, soit il doit mettre en place dans les plus brefs délais les mesures nécessaires pour faire reculer l’épidémie comme le recommandent d’ailleurs bon nombre de médecins et scientifiques. » Il est aussi évoqué « un profond sentiment d’injustice. Sacrifiés pour les vacances de Noël, nous refusons de l’être pour celles de février », selon ces acteurs de la montagne. Qui insistent : « C’est devant un défaut d’équité avéré et une absence de logique que la montagne perd confiance dans le gouvernement. Laissons aux Français et à la clientèle touristique la liberté de profiter des stations comme ils ont pu profiter des destinations soleil pendant la trêve des confiseurs. »

Ce mercredi, dans les colonnes du Dauphiné Libéré, c’est Alexandre Maulin, président de Domaines skiables de France, qui avait ouvert la contre-attaque des stations hexagonales en affirmant, face aux doutes du gouvernement : « Nous, on ouvre le 7 janvier. »

Auteur :
Le Dauphiné Libéré
Publié le 31 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :