France – Etat Français

Plume Coufoni fait part de ses questions, de ses étonnements, de ses interrogations face aux agissements du pouvoir et souhaite ainsi rendre hommage à tous ceux qui composent la société et qui sont oubliés. Le Président a cité plusieurs membres de la société mais les Français n’attendent pas de la reconnaissance personnelle, ils attendent des considérations concrètes. Par exemple Plume s’énerve du fait que les policiers qui sont morts pour la France, les soldats qui sont morts pour la France, sont décorés après leur mort. Ne devraient-ils pas l’être avant ? Ne devraient-ils pas être reconnus, soutenus, idolâtrés, même si le mot est un peu fort pour ce qu’ils font, pour ce qu’ils sont plutôt que de les décorer une fois morts ?! De reconnaître leur qualité, leur fidélité, une fois mort ! Ne serait-il pas temps de ramener nos soldats à la maison ? En effet, les lecteurs du Dauphiné Libéré ont voté il y a deux jours à 68% le fait de les rapatrier en France. Sûrement auront-ils de nombreuses tâches à effectuer en France, sûrement leur force de combat leur expérience de terrain pourra servir sur le terrain en France et elle peut être nécessaire, elle peut être une source vitale.

Les pompiers sont également des corps de métiers qui se meurent. Sont-ils bien entraînés ? Quand entendons-nous parler d’eux ? Jamais. Sont-ils encore nos héros, nos soldats du quotidien ? Ou sont-ils les oubliés car ils sont trop « Français » ils représentent la France de toujours ? Est-ce cela ? Ils sont les haïs des caillaisseurs, comme les policiers, la honte de la France, il faut donc les cacher. Quelle honte ! Comment a-t-on pu en arriver là ? N’avez-vous pas honte ? De ne rien réformer ? De ne rien changer ? Comment pouvez-vous encore endosser un tel rôle ? Comment pouvez-vous encore être fier de votre fonction et vous satisfaire de vos résultats qui sont pour ainsi dire médiocres. Vous ainsi que ceux qui vous ont précédé. Combien d’argent détourné ? Combien pour le bien des Français ? Combien de cachotteries médiatico-politique ? Trop de personnes sont coupables, passeraient sur le bûcher au Moyen-Age, et sont désormais louées en 2020 pour leur hypocrite lâcheté, égoïste lâcheté. Quel âge ont ces gens ? Sont-ils seulement adulte et responsable ? Ont-ils seulement compris la mission qui était la leur ? Ont-ils prêté serment ? Qu’ont-ils sur la conscience ? Pourquoi se meuvent-ils dans les mêmes mots, les mêmes discours, peur de la différence qu’incarnaient les grands hommes. Pourquoi ont-ils peur de cela ? De faire parti de ceux-là ? Des grands Hommes ?!

Les citoyens doivent-ils désormais tourner leur regard, admirer les bureaucrates de Bruxelles qui ne portent ni le drapeau Français ni la volonté de servir leur pays comme la France ? Ils ont chevillé au corps non pas l’engagement mais leur mallette, leurs dossiers administratifs et la volonté de taxer les Français, les mauvais élèves face à l’Allemagne, grande gagnante de cette Union Européenne.

Enfin les médecins, les secours en montagne sont également les oubliés de cette période. Bien sûr le service de santé Français est dans un état catastrophique, tout est remboursé, tout est gratuit mais les hôpitaux sont dans un état déplorable, le personnel est toujours en grève pour réclamer des lits. Des lits ! La France en est là en 2020. Et il semble bien possible que rien ne soit parti pour être changé. Tout l’argent, toute les économies vont à Bruxelles, aux eurodéputés, qui ignorent volontairement ces problèmes et qui pensent égoïstement à leurs privilèges. Toutes ces institutions qui ont été créées, qui ont été construites, tous ces gens qui y travaillent, que d’argent foutu en l’air ! Et que de pauvres en France : chômeurs, travailleurs précaires, précarisation du travail (matériel, formation).

Une désertification voit le jour et continuera de s’amplifier si rien n’est fait. Les personnes commencent à se mobiliser, peut-être vont-elles constater que les politiques sont empêtrés dans la paperasse et ne savent plus gouverner un pays. Peut-être leur colère résonnera-t-elle un jour, mais quand et comment ? Heureusement que le confinement permet d’apaiser les passions et surtout de les taire. Pour le meilleur et parfois pour le pire.

Alors quand le Président Emmanuel Macron dira-t-il qu’en France tout est à réformer ? Quand dira-t-il que chaque service, dans chaque domaine de l’Etat tout doit être revu de fond en comble ? Quand divorcera-t-il de l’Allemagne ? Quand divorcera-t-il de Merkel ? Quand aimera-t-il plus son pays que l’Europe americano-allemande ?

L’Etat a été vendu, les politiques ont été vendus, rien n’est plus politique au sens noble du terme mais tout a été corrompu. Georges Clémenceau parlait honnêtement devant le parlement et ses pairs, y compris ses ennemis. Il demandait un prêt, parfois accordé, parfois refusé mais il demandait, il débattait. Il RAISONNAIT. Aujourd’hui le débat est clos, les sous pleuvent, l’argent pleut, de l’Allemagne, les Français l’ont compris, mais n’en voient jamais la couleur. Les réformes de Bruxelles multipliées depuis tant d’années n’ont eu aucun bénéfice sur la société Française. Aucun, sinon, la France ne serait pas dans l’état dans lequel elle est actuellement : à la traîne.

Alors quel avenir pour 2021 ? Le même ! Si ce n’est pire, car une seule obsession pour nos gouvernants : les élections. Cependant, et c’est ce qu’ils n’ont pas compris, c’est qu’une petite caste veut conserver le pouvoir en place, le garder. Ils s’entre-prêtent le pouvoir. Ils ne renoncent pas, jamais, ils bafouent, la démocratie, ils l’écrasent et elle les emmerde plus qu’autre chose. Le pouvoir ne dure qu’un temps, cinq ans, même le pouvoir a été vendu. C’est un service après-vente. Rien, plus aucune noblesse si ce n’est les institutions, les bâtiments, l’esprit qui bâtit ces lieux : l’esprit historique Français. C’est tout ce qu’il nous reste, à nous chers petits Français en 2020.

A quoi servent les journaux ? Auparavant à ouvrir le débat public, à permettre aux citoyens de faire valoir leurs opinions, leurs idées, de s’exprimer. Aujourd’hui les journaux bâillonnent le peuple et appartiennent à l’élite. Ils ne respectent rien des traditions, ils ne respectent plus le citoyen, ils ne respectent pas le citoyen qu’ils sont. Les journaux ont trahi et ont failli à leur mission. Libération ne porte plus bien son nom. Le Monde ne recouvre les informations qui ne façonne que SON monde. Eux aussi bénéficient de privilèges et sont emplis de préjugés, eux qui sont normalement là pour éclairer le peuple.

Est-ce que le discours du Président de la République sera mémorable ? Je crains que non. Il est encore trop empreint de poudre de perlinpinpin.

Nous sommes loin d’avoir des chefs d’Etat durs, des chefs d’Etat à la française et la France aujourd’hui envie un chef d’Etat Russe.

Auteur :
Plume Coufoni
Publié le 31 décembre 2020

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :