Santé – Hold Up censuré

Le documentaire Hold-Up sorti il y a peu fut censuré par la politique de Macron. Une des membres du gouvernement indiqua en plateau TV qu’il ne fallait surtout pas diffuser cela. Par son opposition elle montre clairement qu’il faut censurer ce qui sort du débat public c’est-à-dire tous les discours qui sortent des médias mainstream. La censure est donc officielle, censurer est donc officieux et officiel.

Dans le documentaire Hold-Up il est question de reset économique. C’est tout à fait ce qu’il se passe. Tout est à l’arrêt. L’économie va recommencer mais quand ? comment ? sous quelle forme ? Tout sera sûrement désormais numérisé, tout s’effectuera à distance, les gens seront contrôlés, par le numérique, et répertoriés par le vaccin car il y aura eu les gens qui auront été vaccinés, et les autres. Certains auront peut-être des passeports, d’autres non. Certains seront identifiés, d’autres également par leur non volonté de s’immuniser collectivement. C’est ainsi qu’une société déjà fracturée se fracture davantage.

Et quid de la réimplantation d’industries en France ? Et quid de la fin de la politique allemande de l’UE en France ? De sa dictature ? De sa collaboration avec les américains ? De cette volonté américaine de posséder le monde, de diriger le monde, d’implanter une politique numérique partout sur la planète : le monde des banques, du numérique, du tout virtuel. Tout cet argent qui reviendra aux GAFA dont les projets ont clairement été identifiés qu’ils sont portés vers le transhumanisme. Bill Gates qui après avoir possédé Microsoft s’intéresse depuis belle lurette à la santé. Vous avez dit complotisme ?

« La fondation Bill Gates est critiquée comme étant, sous couvert de philanthropie et sous prétexte de lutter contre les inégalités, une façon de faire des affaires à travers la générosité en multipliant les richesses de ses dirigeants, nourrissant ainsi un système destructeur ; un système de fonds d’investissements et placements financiers très profitables que le journaliste Lionel Astruc analyse et nomme « l’art de la fausse générosité », ou le « philanthro-capitalisme », dans son essai consacré à la fondation Gates. En réalité, beaucoup des investissements du Bill and Melinda Gates Trust (la structure qui gère les investissements de la Fondation) sont réalisés dans les domaines de l’armement, des énergies fossiles, de l’industrie agroalimentaire, les laboratoires pharmaceutiques, entre autres — secteurs financièrement très rentables« .

Quels sont les intérêts de cet homme ? QUE des plaisirs coupables. Il fut lui aussi en Une du Times.

Bill Gates a manifesté son intérêt pour la géo-ingénierie. Il s’intéresse notamment à la capture du dioxyde de carbone dans l’air et à la dispersion d’aérosols soufrés. Une étude de l’Université de Lund sur les super-émetteurs a montré qu’en 2017, Gates avait entrepris 59 vols en jet privé; cela signifie qu’il a parcouru plus de 200 000 miles aériens en 2017. Cela correspond à une émission de CO2 de 1 600 tonnes. Les émissions de CO2 de Gates équivalent donc aux émissions de CO2 d’environ 10 000 personnes en moyenne. Gates fut interrogé sur l’étendue de ses voyages aériens. Il appelle cela le « plaisir coupable » (« guilty pleasure »).

Il a également montré un intérêt pour les substituts de viande, en apportant en 2013 son soutien à l’entreprise Beyond Meat ; ayant essayé un produit à base de plante de la compagnie tentant d’imiter l’aspect et le goût de la viande de poulet, Bill Gates aurait déclaré qu’il « ne pouvait pas faire la différence entre le poulet Beyond Meat et le vrai poulet ».

Il est également le meilleur coéquipier au bridge de Warren Buffett, détenteur de Coca-Cola, seul possesseur avec Bill Gates de la carte gold de Mc Donald. Vous avez dit intérêt pour la santé ?

En 2017, devant des investisseurs, il déclare qu’Israël sera là pour l’éternité. Selon la société gestionnaire des Bonds de l’État d’Israël, le milliardaire américain a permis de lever près de 200 millions de dollars d’investissements dans l’État juif, dont cinq à titre personnel.

Et quid des ventes d’armes d’Israël aux djihadistes ? A l’Azerbadidjan ? Et quid des Arméniens du Haut-Karabakh ? Ceci explique cela.

Il est détenteur de Lubrizol tout en possédant Gillette Compagny.

  1. Lubrizol Additives, spécialisée dans les additifs pour huiles moteurs/transmissions dans le domaine du transport, les additifs et fluides de lubrification industrielle, additifs pour essence et carburant diesel. (En 2014, deux usines alimentent principalement ce segment (80 %) aux États-Unis et en France) ;
  2. Advanced Materials, qui fournit des additifs et bases (polymères, etc.) pour divers produits de consommation courante, dont cosmétiques, boissons et aliments, mais aussi spécialités pharmaceutiques, peintures. Ce segment fournit aussi des polymères de performance ;
  3. Lubrizol Oilfield Solutions qui vend des produits chimiques utiles pour l’exploitation de champs pétroliers et/ou gaziers, facilitant le forage, ou améliorant la fluidité du pétrole dans les pipelines.

La fameuse expression « Tu es beau comme un camion » prend ici clairement forme !

Et quid de ces vaccins dont personne ne connaît les conditions de fabrication aux Etats-Unis ?

Et quid de cette ignorance volontaire scientifique des médecins mainstream (plateau de télévision) qui surjouent la comédie, payés par les industries pharmaceutiques des millions pour défendre un médicament, le remdesivir dont il a été prouvé qu’il faisait plus de mal qu’autre chose ?

Et quid de l’évolution du virus dont il a été avéré qu’il n’était pas le même en mars, en juillet, en août, en septembre, en novembre, en décembre ?

Quid de toutes ces données ? Pourquoi cette ignorance politique volontaire ? Pourquoi cette acharnement industriel volontaire ? Pourquoi cet acharnement de l’UE d’Ursula Von der Leyen.

Concernant cette dernière il a été avéré que ses ancêtres américains ont joué un rôle notable dans la colonisation britannique de l’Amérique du nord et dans la traite trans-atlantique. C’est aujourd’hui qu’elle poursuit leur oeuvre en soumettant le peuple Français et tous les peuples. Oui, Ursula Von der Leyen descend de la famille Ladson, une famille de grands planteurs à Charleston en Caroline du Sud.

Cette politique dictatoriale, propre et volontaire de soumission n’est pas la politique de la France et ne l’a jamais été. Jamais. Georges Clemenceau, Victor Schoelscher, le Général De Gaulle et bien d’autres.

La France est et restera Insoumise.

Auteur :
Martine Dublanche
Publié le 2 janvier 2021

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :