Le groupe Lagardère sauvé par l’Etat ?

ARTICLE. Les Français ont appris ce week-end qu’ils se portaient garants pour Arnaud Lagardère. Une publication dans le Journal officiel de la République mentionne que l’Etat couvre à 80% un prêt bancaire contracté par le groupe en crise.

Le groupe Lagardère sauvé par l’Etat ?

465 millions d’euros. C’est le montant du prêt bancaire accordé au groupe Lagardère et pour lequel l’Etat français s’est porté caution à hauteur de 80%, via un arrêté publié au Journal officiel de ce dimanche : « La garantie de l’État est accordée aux établissements BNP Paribas, Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Paris et d’Ile-de-France (…) Natixis, Société Générale, UniCredit Bank AG, pour le prêt mentionné à l’article 2 du présent arrêté, consenti à la Société en commandite par actions Lagardère SCA, entreprise présentant les caractéristiques définies à l’article 3, et dont le montant de 465 millions d’euros permet de respecter le plafond par entreprise précisé à l’article 4. »

Pour rappel, les prêts garantis par l’État (PGE) permettent de faciliter l’octroi d’un emprunt à une entreprise ayant des difficultés de trésorerie. En cas de non-remboursement, l’État s’engage à prendre à sa charge la majeure partie du reste du crédit à rembourser, en l’occurrence 80%.

Ce prêt s’inscrit dans un contexte de tempête pour le groupe Lagardère dont les problèmes de trésorerie sont aujourd’hui en pleine lumière. Dirigé par Arnaud Lagardère – fils de Jean-Luc Lagardère, fondateur historique du groupe – et propriétaire de l’éditeur Hachette, des boutiques Relay ou encore d’une branche média comportant Europe 1, Paris Match et le Journal du Dimanche, le groupe a enregistré au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires en recul de 38%, à 1,2 milliard d’euros.

La stratégie du groupe Lagardère – se recentrer sur deux grands secteurs, l’édition avec Hachette Livre et les magasins d’aéroport avec Lagardère Travel Retail -, a rencontré de plein fouet les effets de la crise sanitaire. Les revenus de la branche de distribution dans les gares et aéroports (le « travel retail » des boutiques Relay et duty free) se sont notamment effondrés de 66% à 393 millions d’euros, après avoir déjà reculé de 55% au premier semestre.

Ce n’est pas tout. Arnaud Lagardère est largement contesté au sein de l’actionnariat, notamment par Joseph Oughourlian, le gérant du fond Amber Capital. Arnaud Lagardère a d’ailleurs passé l’année 2020 a tenté d’obtenir des soutiens, appelant notamment en février au conseil de surveillance du groupe l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy et Guillaume Pépy, ancien patron de la SNCF. Amber Capital et le groupe Vivendi (Bolloré) détiennent à eux deux 49% du capital du groupe Lagardère et mènent en effet une fronde contre la gouvernance d’Arnaud Lagardère en plaidant pour la tenue d’une assemblée générale extraordinaire. Toutefois, pour des raisons techniques, le vrai maître du groupe Lagardère est aujourd’hui Bernard Arnault.

Si le groupe Lagardère pourrait bien être en phase de démantèlement, ce prêt bancaire garanti par l’Etat lui permet de sortir momentanément la tête de l’eau. Pour autant, s’il y a certes un système d’aide à la presse en France, comment doit-on interpréter le fait que le propriétaire de trois médias de référence soit sauvé de la banqueroute par l’Etat ? En tant qu’il doit à l’Etat le sauvetage de son groupe, M. Lagardère est-il encore un homme libre ? Sur quelle base peut-il garantir l’indépendance de ces médias ? Car le dossier n’est pas uniquement financier. Il est éminemment politique. Le pouvoir macronien ne cherche-t-il pas à éviter que ces médias ne tombent dans l’escarcelle de Bolloré, deux ans avant l’élection présidentielle ?

Auteur :
La rédaction
Publié le 4 janvier 2021

Publié par magrenobloise

Webmagazine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :